• Accueil
  • > Droits de l'homme en Algérie
  • > Zehouane à kamel Djendoubi: « Je tiens à vous placer en face de vos responsabilités personnelles pour votre parti pris dans cette confrontation »

Zehouane à kamel Djendoubi: « Je tiens à vous placer en face de vos responsabilités personnelles pour votre parti pris dans cette confrontation »

hocine.bmpA kamel Djendoubi Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme 

J’ai pris un peu de retard à cause de la période des vacances pour répondre à ton dernier message non daté d’ailleurs. Je crois en préliminaire qu’il serait de bonne méthode de soulever le point d’ordre suivant: je t’avais demandé de m’envoyer en pièce jointe le texte des statuts que vous arguez avoir reçus après le congrès de Boumerdes pour connaître le nom du prétendu envoyeur, et vérifier l’authenticité de la date, de la griffe et du visa, comme je te l’avais bien souligné avec insistance dans ma précédente correspondance. 

En retour voila que tu me demandes de t’envoyer les statuts de la LADDH visés par le ministère de l’intérieur algérien. C’est bien là une façon d’exécuter une pirouette pour éviter de satisfaire à notre demande. Ceci souligné, je voudrai te préciser ce qui suit : Je ne sais pas si Benali vous délivre des visas sur vos statuts en Tunisie. Ici en Algérie le ministère de l’intérieur a un pouvoir régalien dans sa pratique face aux associations sans égard aux stipulations de la loi. Et, en l’occurrence en ce qui concerne les organisations des droits de l’homme, il reçoit les dossiers sans même daigner délivrer des récépissés de dépôt, ce qui pose en cas de nécessité la difficulté de produire une date certaine.

Les prétendants avisés prennent la précaution de faire parvenir leur dossier par courrier recommandé avec accusé de réception. C’est ce que nous avions bien fait. 

S’il a l’intention de s’opposer, il doit obligatoirement saisir le juge administratif  d’une requête motivée en dénégation d’exercice d’activités. En cas de silence au delà du délais prescrit par la loi, l’agrément est présumé acquis. C’est notre cas d’espèce. Voila nous n’esquivons rien et vous devez faire de même. 

Une règle déontologique doit prévaloir avant toutes les autres dans cet échange: celle de la transparence. 

Aussi, je vous demande de répondre à toutes les questions posées dans ma première réponse notamment celles portant sur le dossier remis à Marc Shade Poulsen lors de sa visite en Algérie et la loyauté mise pour considérer toutes les pièces confidentielles accablantes envers ceux qui semblent faire figure maintenant de vos complices. 

Cette transparence doit prévaloir par tous les moyens y compris la transposition de cette polémique sur la place publique. 

C’est pour cela que je tiens à vous placer en face de vos responsabilités personnelles, toi, Driss El Yazami, Souheir Bellahsen et même Khméis Chemari pour votre parti pris dans cette confrontation. 

Avec mes meilleures salutations distinguées 

Fait à Alger le 27. 08. 09 

Me Hocine Zehouane Président de la LADDH 

Commentaires

  1. david lemac dit :

    ZAHOU HAINE, IL FAUT QUE TU ARRETES
    MEME KAMEL JENDOUBI,
    ET TU TROUVES LE MOYEN DE LE VOUVOYER !
    AS TU LA MEMOIRE SI COURTE ?
    C’EST HONTEUX !
    CONNAISSEZ VOUS KAMEL JENDOUBI ?
    L’HONNEUR DU COMBAT DES DROITS DE L’HOMME EN TUNISIE ET AU MAGHREB
    TU N’AS PAS LE DROIT DE T’ATTAQUER A LUI
    FAIS TON AUTOCRITIQUE, HOCINE, ET REGARDE LA VIE COMME ELLE VIENT !
    ET STOP, OCCUPE TOI DE TOI ET DE TA FAMILLE

  2. Hkm dit :

    mais c’est quoi ça!!!

    vous avez pris ce site en otage avec ce sujet de zehouane!!!

    ce site est un portail de libre debat sur tout les sujets et pas que sur celui de zehouane machin chose,arretez svp de nous bassiné avec ce sujet avec des attaques et des contre attaques,qi vous voulez faire ça utiliser messenger ou skype…non mais !!!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER