Émeutes de Chechar (Khenchela): Le calme revient dans la ville

emeutes.jpgAprès quatre jours de violentes émeutes et d’affrontements entre les jeunes et les forces de l’ordre, le calme est revenu dans la ville de Chechar (50 km au sud de Khenchela). 

En effet, samedi dernier, la ville s’est transformée en un immense champ de bataille où les habitants avaient manifesté leur ras-le-bol et la limite de leur patience face à un quotidien devenu insoutenable. Pauvreté extrême, oisiveté, absence d’infrastructures et la liste est longue. Il a fallu une petite étincelle pour réveiller le volcan qui a ravagé la ville. Plusieurs véhicules, appartenant en majorité à Sonelgaz, ont été saccagés ainsi que des édifices publics, dont le siège de l’APC, le bâtiment d’Algérie Télécom et celui de la subdivision de l’hydraulique, dont on dit être à l’origine de la colère, pour avoir, soi-disant, retardé les travaux du réseau d’AEP, censé alimenter le projet d’hôpital, désormais transféré, selon la rumeur incendiaire, à la commune historiquement rivale de Babar. Rumeur vite démentie d’ailleurs par les voix officielles qui expliquent le soulèvement par l’instabilité qui règne au sein de l’APC et les guerres intestines qui ont mené au retrait de confiance du maire et à son remplacement, rapporte ElWatan.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER