Algérie: un différend commercial prive des abonnés d’internet

eepad.bmpUn différend « strictement commercial » entre l’opérateur public Algérie Télecom (AT) qui réclame 34 millions d’euros à un fournisseur d’accès internet privé, empêche 35.000 abonnés de se connecter à la toile. L’Etablissement d’enseignement professionnel à distance (Eepad), société privée créée en 1991, doit 3,5 milliards de dinars (34,3 millions d’euros) à Algérie Télécom qui a déconnecté le 2 septembre la société d’internet faute de paiement. 

« Il s’agit d’un différend strictement commercial », a affirmé un responsable d’AT à l’AFP, en rappelant que Eepad avait déjà été déconnecté en mai faute du paiement d’une dette évaluée alors à 2,6 milliards de dinars. Spécialisé dans l’enseignement online, Eepad avait cependant bénéficié d’un sursis en raison de la proximité des examens, dont le baccalauréat, et un échéancier avait alors été établi en vue de l’apurement des dettes, affirme AT.   »Mais rien n’est venu, la dette a augmenté et nous avons déconnecté le 2 septembre Eepad, qui a été prévenu 72 heures auparavant par lettre  recommandée », a souligné le responsable d’AT. « Nous n’avons aucun intérêt à la disparition de ce provider privé, au contraire, nous avons tout intérêt à ce que ce genre de sociétés privées se développent, mais Eepad doit payer ses dettes », a-t-il encore affirmé.

« Nous sommes prêts à étudier toute solution, y compris l’ouverture du capital de la société à AT », a déclaré de son côté à l’AFP un responsable d’Eepad, tout en contestant le montant de la dette « qui est de 2,5 milliards de dinars (24,5 millions d’euros) et non de 3,5 milliards de dinars ».   »Une partie de cette dette est due à la baisse de 50% des prix de l’ADSL  (internet haut débit) décidée par le gouvernement en avril 2008, mais qui n’a pas été appliquée par AT à notre égard. Nous achetons à 100 et nous revendons aux abonnés à 50″, dit-il sous couvert de l’anonymat. Selon ce responsable, AT n’a également pas pris en compte « les coupures d’internet ». Eepad est le deuxième fournisseur d’accès à internet après Algérie Télécom dans le pays qui compte quelque 3,5 millions d’internautes, selon AT. AFP

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER