• Accueil
  • > Libre débat
  • > L’Algérie est dirigée par des ventres insatiables et des esprits têtus et rigides

L’Algérie est dirigée par des ventres insatiables et des esprits têtus et rigides

petrole1.jpgPar Ammi Said pour « Algérie Politique » 

Ils mangent, ils bavent, ils pètent, ils rotent et ils crient: au secours, au secours, au secours dans nos âmes règne la famine maigre, féroce et vorace.

Nous sommes, vraiment, dirigés par des ventres insatiables, des esprits têtus et rigides, des pervers haineux et des coeurs insensibles. Que savent-ils faire et que font-ils ? Ils pompent le gaz et le pétrole, volent les recettes qu’ils engrangent et ensuite ils rentrent dormir la conscience tranquille où vivent en paix les animaux de la jungle qui possèdent comme code social: la rapine la plus totale, l’égoïsme le plus achevé et l’avidité la plus sévère.

Ce sont des Yajouj et majouj des temps modernes. Sauf, entre eux et nous il n’y a pas un mur pour nous protéger. Ce sont des Yajouj et majouj qui travaillent dans une parfaite communion. Ils sortent de leur terrier des clubs des pins, ils dévastent l’Algérie et rentrent chez eux heureux et satisfaits des dégât qu’ils ont laissé. Et, le lendemain, ils reviennent comme si de rien n’était.

Le sourire à la lèvre, le discours en verve et la main de feu et de fer pour dévaster encore nos récoltes, boire notre sang et manger tout cru notre chair. Ils oublient, Dieu les avait crée sans mémoire. Ils oublient en même temps qu’ils font mal. Ils ont oublié d’avoir étranglé Abane et depuis ils ont oublié leur vraie nature: mensonge, trahison, violence, tyrannie, crime, ruse, calomnie, assassinat, privilèges illicites et immérités, hogra, injustice, impunité pour les coupables quelque soit le degré et l’horreur de leurs crimes. L’un d’eux avait dit (si Lamari Allah irahmou): « Nous sommes capables de tuer 3 millions d’Algériens »  pour continuer à les asservir, les humilier, les mépriser et les terroriser jusqu’à ce qu’ils se soumettent, totalement, à notre domination pure et dure.

N’ont-ils pas fait pire ? Ont-ils été raisonnables ? Ont-ils eu un petit regret ou un léger remord ? Non ! Non ! Non ! Non! Ils n’ont pas honte de leurs actes barbares et sans pitié. Non, malgré tout le mal qu’ils ont fait à l’Algérie et son peuple, ils ne sont pas satisfaits. Ils demeurent frustrés et veulent continuer à nous écraser. Ils ont mangé notre révolution, notre histoire et nos valeurs et ils ne sont pas satisfaits. Ils ont tué et puis mangé, sauvagement, nos martyres, leurs sacrifices, leur honneur et la dignité de leurs familles et ils ne sont pas satisfaits. Ils ont violés les veuves des chouhada, la mémoire de leur combat, la pureté de leurs engagements, ils ont violé leurs filles et leurs soeurs et ils ont poussé 120.000 filles de l’Algérie à se prostituer pour nourrir, habiller et loger 4 millions d’Algériens et d’Algériennes et ils ne sont pas satisfaits.

Ils ont massacré 250000 pauvres innocents, fait disparaître 20000 victimes de leurs folies, explosé les enfants d’octobre, de 1963, du printemps 2001 et ensuite ils les ont avalé et ils ne sont, toujours pas satisfait. Ils ont brûlé 600 milliards de dollars en 10 ans et ils ne sont pas satisfaits. Ils ont poussé des millions à l’exil, 2000000 dans les ténèbres et les souffrances de la folie, 30000000 dans le trafique, le commerce illégal et la corruption, des millions dans le chômage, des centaines de milliers dans l’alcool, la drogue, le suicide et la harraga, ils ont prolongé l’âge du célibat de 10 à 20, ils ont éliminé un à un les personnes (intellectuels, cadres, artistes, journalistes…) intelligentes, éveilleurs de conscience, transmetteurs de savoir, compétentes pour diriger et défendre notre économie et ils ne sont pas satisfaits.

Ils ont détourné l’armée, la police, les juges, les gendarmes, les lois, les services de sécurités du rôle que leurs avait octroyé la constitution pour les utiliser dans leurs intérêts mercantiles et contre les intérêts fondamentaux de notre pays et de son peuple et ils ne sont pas satisfaits. Ils se sont octroyés de force la vie du paradis (richesse, santé, sécurité, joie, luxure, paix, liberté, noblesse, gloire…) et ils nous ont poussé de force dans les affres des soucis, de la terreur, du deuil, des maux hideux, des maladies coriaces, de la méfiance, de délation, de la servitudes, de la soumission, des divisions destructrices, de l’ignorance… sous la surveillance de gardiens (nos frères de sang et de chair, les enfants de notre peuple, les forces de notre nation, les défenseurs de nos frontières et des lois de notre pays…) sur-armés, complètement manipulés et prêts à mourir et à se sacrifier pour les protéger et les aider à durer sur se trône qu’ils avaient usurpé et ils ne sont pas satisfaits.

Que Dieu dans sa grande miséricorde puisse faire renaître et puis laisser grandir et mûrir rapidement, dans les corps des Algériens et des Algériennes, les âmes et les coeurs de Abane, Ben M’hidi, Didouche, Krim, Amirouche, Si elhouas, les Ali les vrais (pas Kafi), Boudiaf, Mekbel, Alloula, Matoub, Liabes, Boukhoubza, Chabani, Hachani, Djaout, Mammeri, Kasdi, Slimane, Abbas, Djamila, Abdelkader, El Mokrani, Tackarinas, Tarik, Chikh Ahedadh. Tous les saints chacun par son nom, tous les chouhada Al ahrar: Medjdoub, kamal, Yesah, Kateb, El 3anka, Miceli, Mourad, Benyahia, Zirout et tous les autres et toutes les autres, les fils et les filles authentiques de l’Algérie de toutes les époques, pour qu’ils puissent s’unir et sauver notre pays des griffes acères de ses vautours affamés, sans foi, ni loi. Amine !
Fraternellement
Saha Ftourkoum

Commentaires

  1. Des fois il faut se poser la question sur ce que « NOUS » savons faire.Je parle des vivants ,bien sûr.

    Dernière publication sur L'expertise Auto , le Droit des Assurés : ESP pour véhicule ,c'est quoi?

  2. smail dit :

    Wallah que nous en avons marre de dire et redire tout le temps la meme chose!Nous rabachons tout le temps les memes critiques envers les dirigeants algeriens que nous traitons de despotes,de tricheurs,de corrompus et autres divers noms peu élogieux!Mais la vraie question est de seavoir comment les supplanter et quels autres types de dirigeants allons mettre à leur place?
    Insatiables est le qualificatif exacte qu’a employé notre ammi said mais,il aurait fallu qu’il dise aussi que la quasi totalité des algeriens disent tous qu’ils sont les meilleurs mais une fois au pouvoir ils font ce qu’il leur plait!
    Alors c’est à se demander s’il ne faut pas changer de peuple pour un pays tel que l’Algerie!

  3. nounou27 dit :

    C’est, malheureusement, vrai mais tout ce qui se dit sur eux ( ils le savent bien )ne leur fait ni chaud ni froit, du moment que la Loi c’est eux_même. Alors il ne faut compter que sur la Loi Divine pour qu’ils un jour ou l’autre et d’une ou d’une autre.

  4. nounou27 dit :

    pour qu’ils payent, je voulais dire ( vous l’aurez compris.

  5. Mohand dit :

    En france voici un résumé de la dernière loi promulguée par l’Assemblée Nationale francaise et actuellement en vigueur en ce qui concerne la corruption.
    La loi sur la corruption prévoit de sanctionner tout agent public (fonctionnaire, élu ou personnel judiciaire), «qui se laisse corrompre (…) y compris les agents d’États étrangers»
    La loi contre la corruption prévoit notamment de sanctionner «tout agent public qui se laisse corrompre», qu’il soit français ou étranger. Ce texte adapte l’arsenal législatif français aux engagements internationaux de Paris.
    Ce texte « élargit le délit de corruption des agents publics étrangers. Il sanctionne le trafic d’influence exercé sur les agents des organisations internationales».
    «Il vise enfin à mieux protéger la justice contre toute influence extérieure et à rendre plus efficace la lutte contre la corruption».

    Ce texte, complète la loi du 30 juin 2000 de lutte contre la corruption et qui transpose deux conventions, l’une du Conseil de l’Europe datant de 1999, l’autre des Nations Unies de janvier 2003, modifie le Code pénal afin, notamment, de renforcer les sanctions pour corruption des fonctionnaires. Elle autorise les écoutes téléphoniques pour les enquêtes relatives à des affaires de corruption. Elle introduit dans le Code du travail un dispositif visant à «protéger efficacement l’employé qui, de bonne foi, témoigne ou relate à son employeur ou aux autorités des faits de corruption dont il a eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions».

    Ceci pour la France, en Belgique les textes de loi ont été également adaptés aux prescriptions en la matière de l’OCDE et de l’ONU.
    Qu’en est il de l’Algérie est ce le neant ou bien les textes existent mais ils sont ignorés par les enqueteurs et les magistrats ?
    En tout cas les sociétés étrangères sont des cibles faciles et alors c’est elles qui dénonceront leurs vis à vis .

    A suivre …

  6. smail dit :

    Cher ami Mohand,tu parles bien de lois aplliquées en France et Belgique concernant la corruption!Mais en Algerie,les tenants du pouvoir sont également les tenants de la Justice et ça il ne faut pas l’omettre!Ne dit-on pas chez nous,selon un adage du terroir, »Youkhar hadhragh yagoul oumnagh? ».Donc voilà cher Mohand ,résumé en deux mots,ce qu’est la justice appliquée en Algerie!Il ne faut pas se leurrer,nous sommes loin,trés loin dela meme justice applicable à tous les niveaux de la société.C’est la pratique éculée des « deux poids et deux mesures »!Le jour où nous atteindrons le degré minimum de Démocratie et de la liberté de penser dans notre pays,ce jour-là peut etre nous serons tous à l’abri de l’injustice et l’applicabilité des lois sera la meme pour tous sans exception et sans « burnous de parade »!
    Bon courage cher Mohand !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER