• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 13 septembre 2009

Archive pour le 13 septembre, 2009

« Le nombre important des titres de la presse en Algérie reflète la stabilité du pays »

journauxalgeriens.jpgLe secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la Communication, Azzedine Mihoubi, a souligné que le nombre important des titres de la presse en Algérie « reflète la stabilité du pays ». Dans un entretien à l’agence « MENA », Mihoubi a précisé que sur les 80 titres traduisant les vues et visions des classes sociales, six sont gouvernementaux et le reste relève du secteur privé. Il a indiqué à cet effet, que le Gouvernement envisage la révision de  plusieurs textes de loi dont le code de l’information, rapporte l’APS.

Commentaire: la majorité absolue des titres de la presse reflète les vues et les visions des classes dirigeantes. El Mouhtarem 

Algérie: le bilan des intempéries s’alourdit à 15 morts

algerie.jpgPar l’AFP

Deux personnes ont trouvé la mort samedi dans les crues de cours d’eau dans les régions de M’sila et de Biskra, portant à quinze le nombre des victimes des intempéries en Algérie, a indiqué la Protection civile. La première victime, âgée de 72 ans et délégué à la sécurité dans un département voisin, a été emportée par les eaux de l’oued Kebaba, a précisé dans la nuit de samedi à dimanche la protection civile. La seconde a trouvé la mort dans la crue d’un cours d’eau à l’ouest de  Biskra.  Vendredi, huit personnes dont quatre membres d’une même famille avaient péri, emportées par les eaux de rivières et une autre a été foudroyée vendredi soir dans l’extrême sud-ouest de l’Algérie. Une cinquième personne avait été auparavant foudroyée dans cette même   région. 

Jeudi, un chef de daïra avait été emporté par les eaux d’une rivière en crue dans la wilaya de Laghouat, à 400 km au sud d’Alger. La Protection civile avait indiqué que trois enfants avaient trouvé la mort, emportés par les eaux d’une rivière mercredi à El Bayadh. Des intempéries causées par les pluies orageuses affectent depuis mardi plusieurs régions du sud et des hauts-plateaux algériens et devraient se poursuivre ces prochains jours, selon les services de la météorologie   nationale.    

Un handicapé moteur parmi 11 haraga interceptés au large d’Oran

haragaorant2.jpgOnze Algériens candidats à l’émigration clandestine en Europe, dont un mineur et un handicapé moteur, ont été   interceptés dimanche au large d’Oran, ont indiqué les Gardes-côtes. Les migrants clandestins, âgés de moins de 30 ans, ont été interceptés à environ4 milles nautiques marins du littoral oranais, alors qu’il tentaient de traverser la Méditerranée à bord d’un canot pneumatique, selon la même source. La région d’Oran est le point de départ de nombreux émigrants clandestins algériens qui tentent de gagner les côtes espagnoles, souvent dans des embarcations de fortune, rapporte l’AFP.

Mort de Norman Borlaug, prix Nobel et « père » de la Révolution verte

norman.gifL’agronome américain Norman Borlaug, prix Nobel de la Paix pour ses travaux en agriculture qui ont permis de sauver des   millions de vies en évitant les famines, est mort samedi à l’âge de 95 ans. Norman Borlaug est mort à Dallas (Texas, sud) des suites d’un cancer. Les travaux de Norman Borlaug sur la reproduction végétale ont permis d’augmenter la production agricole en Amérique latine et en Asie et lui ont valu la reconnaissance internationale. Il a notamment travaillé sur des variétés de céréales à haut rendement, contribuant à éviter les famines massives qui étaient anticipées dans les   années 1960. C’est en grande partie grâce à ses travaux que des pays comme le Mexique ou l’Inde sont devenus autosuffisants dans la production de céréales. Ses découvertes ont valu à Norman Borlaug le surnom de « père » du mouvement baptisé Révolution verte et le prix Nobel de la Paix en 1970. AFP

Le personnel de l’Authentique en grève depuis 5 jours !

logo.jpgEl Mouhtarem  »Algérie Politique »

Les agents de la PAO du quotidien l’Authentique du général à la retraite Mohamed Betchine observent une grève depuis mercredi 9 septembre. Le mouvement est déclenché en guise de protestation contre les retards répétitifs dans le payement des salaires. Alors que le journal ne sort pas depuis cinq jours, aucun quotidien algérien n’a rapporté l’information. Il est vrai que le temps où Betchine faisait l’objet d’attaques de nos journaux est fini. Pour preuve, une partie du tirage du quotidien Liberté, dont le patron, Rebrab, était l’ennemi de Betchine, se fait, depuis quelques mois, au niveau de l’imprimerie de l’ancien conseiller de l’ancien chef de l’Etat, Liamine Zeroual.

Aux Algériens qui se sentent lésés et trahis, il y a une formule pour déclarer les soupçons à la justice

corruption.jpgMohand pour « Algérie Politique »

Les sociétés peuvent être dénoncées. Je signale que les plaintes des concurrents sont recevables. S’il y a des sociétés lésées par les décisions que les fonctionnaires corrompus prennent, de simples présomptions suffisent à ouvrir des enquêtes sérieuses, on n’a pas besoin de preuves écrites…

« Une manière efficace pour les parquets de détecter des actes de corruption est d’interroger les personnes travaillant dans des secteurs susceptibles d’être concernés par ce type d’infractions.

Il existe une obligation générale pour tout fonctionnaire de dénoncer au parquet toute infraction dont il a eu connaissance. C’est une obligation générale qui concerne les infractions de corruption au même titre que les autres infractions.

La législation impose à certains professionnels de communiquer à un organisme spécialisé dépendant du ministère des Finances, comme TRACFIN (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits Financiers clandestins), une déclaration de soupçon concernant des sommes ou des opérations qui pourraient être en lien avec un certain nombre d’infractions listées, dont la corruption.
Les personnes concernées sont désignées par le code monétaire et financier. Il liste en premier lieu les organismes financiers, définis de manière large, puis un certain nombre d’autres professions, comme les compagnies d’assurance, les notaires, les professions comptables et juridiques; ainsi que certaines entreprises dans les secteurs ou les liquidités sont le plus susceptibles de circuler (l’immobilier, la vente de pierres précieuses, ou les activités de pari).

(Lire la suite)

La main de Mohamed Meguedem

logogdmanipule.jpgNous apprenons d’une source sûre que le dossier réalisé un hebdomadaire algérien sur l’autoroute est-ouest et « l’implication » du ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, dans des affaires de corruption, a été écrit sous la dictée de Mohamed Meguedem, ancien responsable du service de l’information sous le président Chadli Bendjedid. Notre source ajoute que Meguedem voulait introduire une entreprise des travaux publics dans le projet de l’autoroute est-ouest, mais le ministre  Ghoul a refusé. Cela ne veut pas dire que le ministre est lavé de tout soupçon. El Mouhtarem 

Alger: Condamné à cause d’une sortie romantique

 

couple10204.jpgL’accusé était avec sa compagne au parc zoologique de Ben Aknoun assis à côté d’un autre couple lorsqu’un policier qui était dans les parages leur a demandé de lui donner leurs papiers pour une vérification d’identité.

 

 

Après avoir vérifié l’identité des quatre personnes, le policier a gardé les papiers d’un couple en demandant au jeune homme de le suivre au poste de police. En cours de route, le policier a signifié au prévenu qu’il est accusé d’atteinte aux mœurs et à la pudeur  et qu’il allait leur établir un procès- verbal pour intenter une action en justice contre eux. Excédé, le jeune homme s’est révolté avant de prendre la fuite. Dans sa folle réaction, le mis en cause aurait déchiré la chemise de l’agent de police. Le policier a déposé plainte auprès du procureur de la République près le tribunal pénal de Bir Mourad Raïs pour outrage à agent de l’Etat dans l’exercice de ses fonctions.

Au cours d’un premier procès, l’accusé a été condamné à une année de prison ferme et 20 000 Da d’amende. Lors du deuxième procès qui a eu lieu jeudi dernier au tribunal pénal de Bir Mourad Raïs, l’avocat de la défense a demandé à ce qu’on procède à la requalification de l’affaire de délit d’outrage à un agent en  exercice au délit de désobéissance. Au terme du procès, l’accusé a été condamné à une peine d’une année de prison avec sursis et 25 000 Da d’amende en guise de réparation civile. D’après Le Jour

 

Algérie: Hervé Renard victime d’un vol

herverenard.jpgLe sélectionneur zambien, Hervé Renard, a été victime d’un vol de 700 USD dans la chambre d’hôtel prise lors du déplacement des Chipolopolo en Algérie. 

Satisfait de l’accueil en Algérie, Hervé Renard, sélectionneur de la Zambie défaite à Blida (0-1), a eu toutefois la désagréable surprise de se faire voler 700 USD dans sa chambre d’hôtel. « Cela s’est passé alors que les femmes de chambre faisaient le nettoyage a signalé le français à nos confrères du Buteur. En remontant dans ma chambre, je n’ai pas trouvé l’argent. J’ai signalé le vol à la réception. » L’ancien adjoint de Claude Le Roy avec les Black Stars du Ghana, qui a annoncé pouvoir stoppé l’Egypte le mois prochain, assure que cet incident ne changera rien à la disponibilité et à la chaleur qu’il a ressenties en Algérie. J.D (Rédaction FootSud)  

Commentaire: C’est de cette manière que l’Algérie veut encourager le tourisme? El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER