Amizour : Les protestataires de Taddart Tamokrants ne baissent pas les bras

ddk.jpgR.Z pour « Algérie Politique »

Ni la fatigue ni le jeûne ni encore moins les pressions et les intimidations à peine voilées des services de sécurité n’ont eu raison de la détermination des habitants de Taddart Tamokrants qui observent un sit-in devant le siège de l’APC.

L’évènement alimente toutes les discussions. La RN 75 reste toujours fermée à la circulation qui va dans tous les sens. Des embouteillages monstres se forment à longueur de  journée. Les sièges de l’APC et de l’état civil  demeurent fermés. Au deuxième jour du siège, c’est le suspens total. Aujourd’hui (Mardi), les responsables de la sûreté de daïra  sont revenus à la charge pour rencontrer les protestataires  à qui ils ont transmis «un message du wali» et par la même occasion, leur  demander de «libérer les lieux». Selon des  animateurs du rassemblement,  le chef de l’exécutif de wilaya à transmis une invitation verbale à une entrevue pour le jeudi prochain. Rien n’y fait. La position des habitants qui ne décolèrent pas  n’a pas changé d’un iota: la présence du wali ou, à défaut,  une invitation écrite officielle.

Par ailleurs, l’on apprend que la visite que devait effectuer le wali à l’hôpital d’Amizour, à l’occasion du 27e jour du Ramadhan, a été annulée.  Les membres de l’exécutif  local, ce qui n’est pas de leurs habitudes,  préfèrent  «disparaître». Le mouvement de protestation ne cesse d’enregistrer  des marques de solidarité et de sympathie de toutes parts. 

Photo: DDK

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER