Harraga: Le MAE déplore les accusations intempestives de Noureddine Belmeddah

medelci.jpgLe ministère des Affaires étrangères (MAE) déplore les déclarations « intempestives » du président des Associations des Algériens en Europe, Noureddine Belmeddah, par lesquelles il reproche, notamment, au  ministère et à son réseau diplomatique et consulaire « de ne pas s’acquitter pleinement de sa mission de protection de la communauté nationale à l’étranger »,  indique mercredi un communiqué du ministère. 

« Le MAE, qui a toujours été proche et à l’écoute des doléances de la communauté algérienne à l’étranger en général et en particulier des responsables  de la Fédération des Associations des Algériens en Europe (…), tient à mettre  en exergue le caractère fantaisiste des allégations lancées à l’emporte-pièce  par M. Belmeddah », précise-t-on. « Ces accusations injustes ne peuvent que susciter le trouble et la confusion dans les esprits à l’heure où les pouvoirs publics sont engagés dans une entreprise d’approfondissement et de rénovation des liens entre l’Algérie et sa communauté nationale à l’étranger, à travers la création du Conseil national de l’Emigration et la mise en place prochaine de ses structures », ajoute-t-on.

Le ministère tient à relever, dans ce cadre, que, « contrairement aux propos de l’intéressé, la problématique de l’émigration illégale fait l’objet d’une attention particulière dans les relations algéro-espagnoles et de la sollicitude des plus hautes autorités de notre pays ». Le responsable de cette association « affirme que des centaines de +harragas+  décédés en mer auraient été enterrés en Espagne, sans pour autant étayer ces  propos d’éléments de preuves », soutient la même source, estimant que sur tout  le territoire espagnol, il n’y a que six corps dont les tests ADN doivent déterminer  la filiation algérienne.  « Il ne s’agit donc pas de centaines de personnes, comme le déclare  le responsable de cette association, et il est pour le moins incompréhensible,  que M. Belmeddah fasse un amalgame préjudiciable entre ce nombre limité et l’ensemble des personnes en situation irrégulière en Espagne », ajoute-t-on.

S’agissant des 70 ressortissants algériens arrêtés en Espagne entre 2000 et 2006 et accusés de terrorisme, le ministère précise que « toutes  ces personnes ont bénéficié de l’assistance judiciaire prodiguée par l’ambassade d’Algérie à travers son avocat conseil », affirmant que « cette assistance se poursuit toujours pour obtenir réparation au profit de ceux de nos ressortissants  ayant fait l’objet d’un non-lieu ». (APS)

Commentaires

  1. Lounis MEZIANI dit :

    pardon j ai omis de vous dire qu il n ya eu aucun mort en espagne, neanmoins dans les iles Baleares ou je suis en contact avec les services funebres de comunite.

  2. justice&verite dit :

    L’assassinat des moines de Tibhirine : vers la vérité ?
    François Gèze (directeur des Éditions La Découverte et membre d’Algeria-Watch)
    http://www.mediapart.fr , 14 septembre 2009

    http://www.algeria-watch.org/fr/article/just/moines/vers_la_verite.htm

    Au bon entendeur

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER