• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 27 septembre 2009

Archive pour le 27 septembre, 2009

Algérie: « Au CNAPEST, il n’y a pas de super membres »

cnapest.jpgZoubir  Messaoudi pour « Algérie Politique »

Droit de réponse à l’auteur du commentaire  »limane tehki zabourek ya zoubir »

Apparemment le système politique algérien a enfanté des pseudo citoyens qui réfléchissent comme ses gouvernants. Ils aiment semer le doute pour déstabiliser toute forme d’organisation citoyenne qui ne les suit pas dans leur logique.

Le 14 septembre 2009, un visiteur du blog sous un pseudonyme « ptlt »,  (bien connu à Bouira), a déversé un certain nombre d’informations mensongères à l’égard du Conseil national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (CNAPEST).  Tellement, il s’est attaqué à moi, je répondrai par des vérités que tous les PEST et les citoyens peuvent vérifier sur le terrain. Par ailleurs, je lui lance à lui ainsi qu’à ses acolytes un défi de venir dans n’importe quelle salle de professeurs ou dans un lieu public pour un débat contradictoire et transparent et ne pas se cacher derrière un PC.

-  Au CNAPEST, il n’y a pas de super membres,
- L’élimination se fait par un jeu démocratique, même si le jeu de coulisses est présent comme dans toutes les organisations, même internationales et des pays les plus démocratiques,
- Aucun membre n’est éliminé ni par le Conseil national ni par le bureau national et ni par les Conseils de wilayas

(Lire la suite)

Comment Nasser Bouteflika dilapide l’argent public !

voleur.jpgMohand pour « Algérie Politique » 

Revenons au sujet de ce SG d’un ministère qui brade les fonds publics en villégiature helvétique. Je pense que citer des noms est une formule qui éveillera les consciences et l’opinion publique saura pour mieux se situer dans l’avenir … car le passé est pourri de ce genre de faits.

Dans un pays où les dirigeants ne sont astreints à aucune limite, à aucune morale, ni à aucune loi. On est mal venu de nous attaquer aux autres nations quand chez c’est la course aux dilapidations. Je pense que parler des voleurs c’est une méthode qui permet de leur faire porter le vrai habit qu’ils doivent avoir celui de délinquant économique et d’escroc de grands chemins.

Je respecte les riches qui se sont enrichis par leur acharnement au travail et leurs idées, mais je ne peux que vilipender les autres surtout lorsque l’Etat leur a tout donné. Un article dans périscoop du Soir d’Algérie, m’a fait sursauter, l’épouse d’un ancien président algérien a mis en vente une villa que l’Etat a mis à sa disposition, elle demanderait plus 60 milliards ! Elle fait ce que d’autres cadres ont fait avant elle. Ils volent les biens publics, puis les vendent aux tradendistes pour aller s’établir en d’autres lieux.

Il y a également maintenant des nouveaux riches qui font les nababs à l’étranger avec l’argent du peuple. C’est pourtant simple, on sait qui s’est puisqu’on l’a dénoncé sur le site. Il doit être mis au pilori et il doit rendre ce qu’il soustrait aux finances publiques en empruntant des voies et en appliquant des méthodes connues. Dans un pays de droit les faits signalés ici et ailleurs sont analysés, vérifiés et les auteurs sanctionnés. En Algérie on ne fait rien, car ce sont les chefs eux-mêmes qui volent plus.

Pour être moins généraliste, je dirai cher Taos, toi qui veut des noms, pour moi et pour beaucoup d’observateurs c’est évident. Qui se soigne en Suisse ? Qui a plusieurs comptes numérotés en Suisse ? Qui part souvent se reposer en Suisse ?  Qui a des amis en Suisse ?…Il y a plusieurs noms, mais un nom se distingue du lot. Ils sont 4, l’un des 4 est SG, à mon avis c’est lui. C’est donc Bouteflika Nasser.

(Lire la suite)

Tizi-Ouzou: Emeutes contre la prolifération des bars à Mechtras

emeutes1.jpgSaid Radjef pour « Algérie Politique »
 
Des accrochages avec les éléments de la gendarmerie et de la garde communale ont failli faire des dizaines de blessés dans la commune de Mechtras, située a moins de 40 kilomètres de Tizi-ouzou, lors d’une manifestation menée spontanément par la population locale contre la prolifération de bars.
 Les incidents se sont produits vendredi dans l’après midi, aux environ de 15 heures. Durant leur marche , les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir, accusé de mener une politique de clochardisation en Kabylie.

Selon  de nombreux manifestants, une grande partie de ces bars et lieux de débauche, serait à la solde d’officiers de haut rang dans la gendarmerie et la police. Pour mémoire, les Djemaa de Mechtras ont adressé plusieurs lettres aux chefs de gouvernement qui se sont succédés au cours de ces cinq dernières années ainsi qu’au président de la république pour mettre un terme à cette situation qui a provoqué plusieurs drames dans la région.  
Aujourd’hui, malgré la fermeté de la législation en vigueur, la commune de Mechtras qui ne dépasse guère les 15000 habitants, compte désormais prés de 40 bars qui prospèrent.   

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER