Algérie: « Au CNAPEST, il n’y a pas de super membres »

cnapest.jpgZoubir  Messaoudi pour « Algérie Politique »

Droit de réponse à l’auteur du commentaire  »limane tehki zabourek ya zoubir »

Apparemment le système politique algérien a enfanté des pseudo citoyens qui réfléchissent comme ses gouvernants. Ils aiment semer le doute pour déstabiliser toute forme d’organisation citoyenne qui ne les suit pas dans leur logique.

Le 14 septembre 2009, un visiteur du blog sous un pseudonyme « ptlt »,  (bien connu à Bouira), a déversé un certain nombre d’informations mensongères à l’égard du Conseil national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (CNAPEST).  Tellement, il s’est attaqué à moi, je répondrai par des vérités que tous les PEST et les citoyens peuvent vérifier sur le terrain. Par ailleurs, je lui lance à lui ainsi qu’à ses acolytes un défi de venir dans n’importe quelle salle de professeurs ou dans un lieu public pour un débat contradictoire et transparent et ne pas se cacher derrière un PC.

-  Au CNAPEST, il n’y a pas de super membres,
- L’élimination se fait par un jeu démocratique, même si le jeu de coulisses est présent comme dans toutes les organisations, même internationales et des pays les plus démocratiques,
- Aucun membre n’est éliminé ni par le Conseil national ni par le bureau national et ni par les Conseils de wilayas

- L’ex coordinateur national, Meziane Meriane, avait claqué la porte sans revenir au C.N ni au C.W de Tizi-Ouzou, encore moins à l’assemblée générale de son lycée (lycée Amirouche) pour un compte-rendu ou dénonciations (sans retourner à la base pour utiliser votre lexique).
Idem pour l’ex chargé de l’information, Ali Lemdani, qui n’avait même pas aidé à structurer la cellule de son lycée (Lycée Amara Rachid) et le conseil de wilaya d’Alger-centre après une année d’obtention du récépissé d’agrément.
- Quelques délégués du bureau de wilaya d’Oran avaient nié leur complot contre le CNAPEST même durant le dernier conseil national auquel ils avaient assisté (26-12-2005 au siége national du FFS)
- Les débats dans les structures du CNAPEST sont démocratiques et houleux, les décisions sont prises à la majorité conformément aux statuts du syndicat,
- Dire qu’il y a des super membres est une insulte aux 120 délégués du C.N et 45 coordinateurs de wilaya. Ils ne sont pas des moutons, mais des PEST comme vous et vos acolytes.
- La grève du 10 janvier était annulée par le conseil national suite au PV des établissements des 45 wilayas et décortiqués par une commission de volontaires du C.N et les archives font foi.

- L’alibi des « ptlt » et des ingénieurs que vous évoquiez et que vous utilisiez comme cheval de Troie dans tout vos écrits et vos bobards avec les collègues de la wilaya de Bouira pour porter atteinte aux délégués du CNAPEST n’est que mensonges car :
- Le ministre de l’Education, Boubakeur Benbouzid, avait déclaré à l’orpheline TV et les médias que les technicums allaient être cédés à la formation professionnelle. Il avait reculé sous la pression du CNAPEST.
- Benbouzid déclare qu’il applique le programme et les réformes du président de la République, donc s’il y a bradage, il est décidé du haut lieu et le CNAPEST n’à rien à voir. Croyez–vous que nous avons les moyens de faire face à une machine du pouvoir qui broie tout devant elle ? Même les partis politiques les plus ancrés dans la société tel le FFS résistent difficilement à cette machine machiavélique.

- La direction générale de la fonction publique (DGFP) qui avait refusé beaucoup de propositions est rattachée à la présidence de la République pour votre information, donc ce qui a été décidé fait parti du programme du chef de l’Etat.
- le premier syndicat ayant défendu l’enseignement technique est le CNAPEST, d’ailleurs vous étiez, avec beaucoup de collègues au niveau national membres de la commission installée par le MEN en 2004, une commission ayant refusé le bradage du technique.

- la première commission nationale sur l’enseignement technique est installée par le CNAPEST avant même la création de la CNLTT.
- des commissions de wilaya ont été crées et animées par des professeurs du technique pour préparer une étude et des propositions et vous avez refusé d’y faire parti.
- la plus grande partie des travaux de l’université d’été organisée à Mostaganem est consacrée à l’enseignement technique, les participants de toutes les wilayas peuvent en témoigner.
- les ptlt et les ingénieurs sont bien pris en charge dans les propositions formulées au MEN et introduites dans l’avant projet du ministère lui-même présenté à la fonction publique. Donc ils sont syndicalement bien pris en charge.
C’est le MEN qui nous avait trahi tous tout comme son système avait trahi tout le peuple algérien depuis l’indépendance.
- d’autres propositions et remarques ont été adressées au MEN dans un mémorandum après l’élaboration de l’avant projet.

- Certes nos collègues ingénieurs souffrent et nous ressentons le sentiment, et nous devrons militer pour des changements avec tous les moyens dont nous disposons, contre un pouvoir mafieux qui a ruiné le pays et la société. Nous ne les abandonnerons pas comme vous avez abandonné votre propre collègue au lycée Houari Boumediene à Bouira et les autres collègues mis sous contrôle judiciaires en 2005 pendant plus de deux ans en refusant même de ramasser les cotisations pour leur payer un avocat.

- Enfin, en supposant que ce que vous avez dit est vrai, dans tous cela où sont les autres syndicats qui clament dans les médias posséder une base solide et paralysent le secteur à 80% ? Pourquoi n’ont-ils pas réagi ?
- Nous accuser d’endormir et bluffer plus de 70% d’adhérents, est une bonne nouvelle, nous le ferai la prochaine fois pour le MEN et les décideurs qui ont ruiné le pays. C’est ridicule et aberrant, car vous êtes entrain d’insulter les collègues en les réduisant à l’infantilisme et en vous érigeant en donneur de leçons et en don quichotte de l’éducation.

- Apparemment l’auteur ne fait pas la différence entre une organisation qui milite pour les changements et les structures d’Etat qui décident, et c’est malheureux pour la société civile de posséder un «intellectuel» qui ne distingue pas entre les structures.
- Je ne suis au sommet dire que je suis entrain d’humilier la base, je suis un professeur matin et soir entre mes collègues et mes élèves et personne ne m’a fait la remarque, donc c’est une accusation gratuite émanant d’un cœur noir comme le dit un adage de chez nous et qui veut nuire en utilisant des mensonges.
Après la différence quasi-totale,je vous rejoint en disant que dieu nous regarde, et inchallah il jugera les gens qui veulent nuire par préméditation et ceux qui militent pour des changements même parfois ils commettent des erreurs de parcours.

- Sachez que les PEST sont des universitaires, ils réfléchissent, ils distinguent les vraies graines de l’ivraies. C’est pourquoi ils ont fait un choix.
- Contrairement à vous qui rendez votre verdict dans l’anonymat et en catimini et nocturne, moi je lis mon testament (zabour) à haute voix et en diurne. J’écris même mon adresse et mon N° de téléphone : lycée Amirat Slimane, commune Aghbalou, daïra de M’chedallah, wilaya de Bouira, 0791 09 54 44.
Faite cela et passez dans les sales des professeurs, et les gens vont peut être vous croire. Sinon vous perdez votre temps et vous portez atteinte à votre crédibilité et votre personnalité.

Commentaires

  1. yidir dit :

    ce n’est de ca q’on veut,des actions encore des actions comme a vos debuts!
    depuis que le probleme d’agrement est reglé on n’entend plus parler du CNAPEST! pourquoi?

  2. yidir dit :

    ce n’est pas de ca qu’on veut!le CNAPEST nous a domnné de l’espoir ,revenez aux actions comme celles de vos debuts .
    On entend plus parler de vous depuis l’acquisition de ce fameux d’agrement,pourquoi?

  3. loughouloughou dit :

    salut je tiens a attitré votre attention que ce blog est cité sur le célébre journal THE NEW YORK TIMES
    voici le lien pour ceux qui veulent le lire :
    http://www.nytimes.com/2009/09/21/technology/21iht-censor.html?_r=2&scp=2&sq=algeria&st=cse

  4. الحق dit :

    اننا جد مستاؤون من تصرفات اللا مسؤولة للمنسق الوطني من ولاية البويرةالمدعو زبير ( الذي ظهر على حقيقته والتي يجب أن يشطب نهائيا من اية مسؤولية قبل أن يضر بمسيرة بقابتنا ) الذي يعتبر المسؤولية المسندة اليه تشريف له لا تكليف حيث تصرقاته المسيئة لمناظلين الحقيقين بنتقابتنا و الذي يدافع على بعض أعضاء في المجلس و المكتب الولائي و الذي يعرفهم العام و الخاص أنهم مصلحين لا تهمهم مبادئ نقابتنا و لا مصلحة العامة للاساتذة بل همهم الوحيد هو تغطية تحت برنوس النقابة من أجل انتفاع بها

  5. nabil dit :

    arreté votres cénima
    et l’aissé les eleves a etudier ( th-marguemst) ça va surtt toi a zoubir

  6. Anonyme dit :

    ou sont les résultats des revendications des PTLT

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER