Tizi-Ouzou: Emeutes contre la prolifération des bars à Mechtras

emeutes1.jpgSaid Radjef pour « Algérie Politique »
 
Des accrochages avec les éléments de la gendarmerie et de la garde communale ont failli faire des dizaines de blessés dans la commune de Mechtras, située a moins de 40 kilomètres de Tizi-ouzou, lors d’une manifestation menée spontanément par la population locale contre la prolifération de bars.
 Les incidents se sont produits vendredi dans l’après midi, aux environ de 15 heures. Durant leur marche , les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir, accusé de mener une politique de clochardisation en Kabylie.

Selon  de nombreux manifestants, une grande partie de ces bars et lieux de débauche, serait à la solde d’officiers de haut rang dans la gendarmerie et la police. Pour mémoire, les Djemaa de Mechtras ont adressé plusieurs lettres aux chefs de gouvernement qui se sont succédés au cours de ces cinq dernières années ainsi qu’au président de la république pour mettre un terme à cette situation qui a provoqué plusieurs drames dans la région.  
Aujourd’hui, malgré la fermeté de la législation en vigueur, la commune de Mechtras qui ne dépasse guère les 15000 habitants, compte désormais prés de 40 bars qui prospèrent.   

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    La POPULATION DE mECHTRAS est à saluer avec force.

    J’espère que les autres régions d’Algérie suivront.

  2. yidir dit :

    toute les communes de la wilaya de tizi ouzou doivent faire de meme,trop c’est trop!

  3. Hakim dit :

    Bonjour,
    Je ne pense pas que la population à toujours raison quand elle se soulève.
    En l’occurrence, se soulever contre les bars et les soit disant bordels ne me parait pas du tout opportun.
    Ces bars et ces bordels ont leurs clients et ces clients sont des algériens qui ont le droit et la liberté de boire et de ***** si ça leur chante.

    Merci de publier

  4. ahfe dit :

    Missoum Sbih : Ambassadeur d’Algérie et père d’un flic ripoux, sauvé par Bouteflika
    ni moins un valet asservi a u régime pour garder son salaire et autres privilèges. Quant à son fils qui a été sauvé par Boutef en personne je n’applaudis mas mais je dis que n’importe quel Algérien recourt ainsi à la pratique de ce qui s’appelle populairement  » l’intervention » pour s’extirper d’une situation similaire ou pire quand il en a l’opportunité. Ex: le nombre d’Algériens qui font intervenir de  » longs bras » pour résoudre leurs problèmes est effarant. Je précise combien sont-ils à payer la « rachwa » au flic ou à l’administrateur pour restituer un permis saisi ou accéder à un avantage auxquels ils n’ont pas droit. L’Algérie n’est pas un pays de droit , je n’ai rien à apprendre aux internautes. C’est le procureur qui décide ou pas de poursuivre et qui ne sait pas que non seulement c’est un fonctionnaire dépendant du ministère de la justice et sujet parfois à des ingérences par des des gens tenant d’autres pouvoirs( y compris celui de l’argent) La preuve par 9 que l’Algérie est un état policier, qu’on se rappelle des mésaventures endurées par Benchicou en 2004 et récemment ( 2010) le journaliste et militant des droits de l’homme épinglé à l’aéroport et malmené comme un vulgaire malfrat par la flicaille du régime à laquelle on promet 50% d’augmentation salariale pour en faire un instrument exemplaire de répression du système qui nous étouffe par ses lois scélérates et ses sbires soudoyés et corrompus jusqu’à l’os sans oublier la terreur que nous éprouvons d’être torturés ou tués comme des chiens.Notre pays a besoin d’un changement profond, radical: on devrait formater nos cerveaux inoculés par le virus de la corruption et de la soumission et installer en lieu et place un nouveau système d’exploitation. On ne peut pas changer Bouteflika tout seul et aspirer à un changement avec un pays où il y a plein de rapaces et où presque tout un chacun est soit corrupteur soit corrompu. Preuve: nous n’osons même pas souffler mot en ce moment devant nos concitoyens auxquels le pouvoir donne tout juste pour l’aider à perpétuer son hégémonie. Les soumis sont considérés par le système comme étant des citoyens honnêtes et faisant preuve d’amour pour la patrie. Est-ce l’amère vérité que nous vivons ou suis-je en train de délirer? le mouvement de révolte pour une Algérie libre blog

    Dernière publication sur Mouvement algerien pour la Liberté et la Justice Sociale : Le pouvoir réveille ses pions en Kabylie

  5. aghiles dit :

    pour ce hakim la tu ne fait que défendre la débauche imagine que c’est devant la porte de ta maison que se situe le bar ou le bordel et ta mere et tes sœurs regarde h24 les dépassements a ce moment la je pense pas que tu va dire que c’est la liberté et que se sont des algériens j’espère que j’étais claire

  6. Bounouh dit :

    Il n’y a pas de justice en Algerie. Tous ces fonctionnaires de la justice sont des ripoux. Au Tribunal de Draa-El-Mizan, vous pouvez corrompre n’importe qui. Avec 30.000 DA, un juge peut faire passer un Verdict en votre faveur, meme si juridiquement la partie adverse a toutes les raisons juridiques et preuves pour gagner son affaire. Dans cet edifice de la Hakma, il y a eu beaucoup d’histoires louches, et Dieu sait le nombre de Clients couillonnes. Les bordels ont fleuri dans toute la region. Qui dit bordel dit clientele a sous? Qui peut se permettre de boire toute la semaine et aller au bordel toute la semaine, ce n’est qu’une clique a sous, corrompue du systeme qui y va. Un pauvre pere de famille ne peut pas se permettre ce genre de choses. Donc, comme a Boghni, ailleurs, ce sont les policiers, les gendarmes et une clique a sous que cela arrange. Durant la guerre d’Algerie, il n’y a jamais eu de bordel en kabylie. Maintenant, la Kabylie est un bordel politique, sexuel, de banditisme, de corruption, etc… La population doit se soulever et se revolter, car ce n’est pas un modele de societe dans lequel nous eleverons nos enfants. La Kabylie n’est pas un paysage pronographique. La Kabylie est faite pour vivre dignement, honnetement, sereinement, puritainement.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER