Agression du chef de sûreté de Constantine:Le scandale étouffé ?

alitounsi.jpgTrois individus ont été présentés hier au parquet de Ziadia, près la cour de Constantine, pour constitution de bande de malfaiteurs et vol sous menace, alors que cinq autres ont été inculpés pour recel dans la même affaire.

Rien  de plus banal dans les registres de la chronique judiciaire si ce n’est que des cerveaux délicats ont chargé les noms des victimes pour éviter ou du moins altérer les effets d’un scandale de trop qui vient ternir l’image de la police. 

Il y a une semaine, la presse locale a fait ses choux gras avec l’information selon laquelle le chef de sûreté de wilaya avait été agressé par des délinquants, alors qu’il était en présence du fils du ministre des Moudjahidine.
Toutes les forces de police ont été mobilisées pour arrêter les délinquants et 120 personnes ont été arrêtées dans des rafles qui ont suivi immédiatement l’agression. Du jamais vu, nonobstant la situation d’insécurité totale qui frappe Constantine à l’instar des autres grandes villes algériennes.

D’IMPORTANTES FORCES DE SÉCURITÉ MOBILISÉES

Le fait divers, surprenant en soi, avait soulevé d’emblée moult interrogations et ses ingrédients ont alimenté à volonté une vox populi qui reprenait des versions plus ou moins différentes mais identiques sur l’essentiel, à savoir l’identité des victimes.
Le lendemain, la DGSN s’est fondue dans un démenti, dans lequel il apparaît que l’unique victime R. R. est en fait un homme de 70 ans qui a été délesté d’une somme en devises et de son téléphone portable. Témoin de la scène, le chef de sûreté aurait intervenu et s’est blessé à la main gauche en voulant porter secours à la victime. Cette version tirée par les cheveux a été reproduite hier à l’occasion d’une conférence de presse tenue par le chargé de la communication au siège de la sûreté de wilaya.

Selon le conférencier, B. C., 23 ans, M. B., 19 ans, et B. A., 20 ans, les trois auteurs présumés de cette agression, ont été identifiés sur la base du signalement donné par la victime. Rien de plus faux, car les agresseurs ont été identifiés d’abord par un cambiste de la place de la Brèche qui a racheté les 2000 euros volés au fils du ministre.
Une chose est sûre, ce dernier a été éloigné d’emblée de l’enquête tout comme le chef de sûreté, Mohamed Moumen, dont le nom a disparu comme par enchantement de l’instruction.

LA VERSION DE LA POLICE NE CONVAINC PAS

Pourtant, les agresseurs qui ont reconnu les faits soutiennent, apprendon de source sûre, qu’ils n’ont pas agressé une, mais deux personnes. Le scénario présenté par la police prête le flanc à plusieurs répliques et ne convainc personne. Les effectifs investis dans l’enquête et la célérité avec laquelle les résultats ont été réalisés n’ont pas d’égal quand il s’agit du simple quidam. Par ailleurs, les interrogations soulevées par la presse comme dans les chaumières restent sans réponse.

Ahmed Boussaïd et Nouri N. El Watan

Commentaires

  1. taytay dit :

    les chacals ne se mangent pas entre eux….ya wih li jaat fih…

  2. ddddddddddd dit :

    حسب الشارع القسنطيني والعنابي إن رئيس أمن الطارف السيد دراي عبد الكريم صرح لبعض الأصدقاء أنه قام بكل الإجراءات القانونية والغير قانونية لكي ينصب على رأس أمن قسنطينة لكي يشفي غليله من شقيق المدير السابق للاستعلامات الذي كان يدافع عن شقيقه بكل الطرق القانونية وأقسم أمام عدد من أصدقائه أنه سيحطم هذا الشاب « كمال بن محمد » حتى ولو كلفه هذا الأمر …لأنه هو السبب في تشهير وفضح الإخوة دراي عبد الكريم ومسعود الذي قام بعدة تجاوزات وأخطرها « حماية رجال الأعمال » بدون قانون وبتزكية من رئيس أمن عنابه بن شيخ الحسين خير الدين ونائبه آنذاك دراي عبد الكريم صهر اللواء أحمد قايد صالح وقضايا أخرى لا تشرف صاحبها الذي عوض أن يحاكم على الجرائم والفضائح ،يقوم « علي تونسي » بترقيته على رأس أكبر الولايات الجزائرية مع أنه عميد شرطة تحصل على هذه الرتب…ومستواه لا يتعدى السنة الرابعة متوسط..إن الله مع هذا الشاب من بطش وخبث وتعسف هذا الاطار الذي لا يشرف لا شرطة ولا أهل قائد الأركان ،إنه CHIKOR الجزائر بمعنى الكلمة ولا أحد يستطيع أن يوقفه عن حده ما عدا الرئيس بوتفليقة أو قايد صالح شخصيا أو الجنرال توفيق…(Chiche)

  3. ddddddddddd dit :

    situation eux qui aime Trafique D’après la rumeur qui cercule a annaba et constantine l’actuel Chef .Surete.Willaya et TAREF le Commissaire principale DRAIA Abdelkrim à utiliser tout les connaissance pour le transferer a constantine comme chef de surete en remplaçant MC MOUMENE Med pour ce venger d’un certain Benmohamed Kamel le frére de l’ex patron des R.G annaba accuser et emprisonner a tort par ce DRAIA ABDELKRIM avec la compliciter des son frère MESSAOUD (transport des fonds élegale) et les deux MINABLES BENCHEKH EL HOCINE KHEREDINE chef de surete Annaba et le procureur AOUAK Ahmed.
    Il a jurer devant des amis qu’il ne vivra tranquille et il est prêt a sacrifier sa carriere comme policier rien que pour voir ce( KAMEL) entre les barreau par tout les moyen même des coups bas ou pièges; que ces chiens vont préparer pour accuser ce jeune a tort comme son frére Samir, par-ce que il est la cause de toute cette publicités présses, greve, lettres qui a vraiment mit ABDELKRIM et son frére MESSAOUD dans de mauvaise dans l’ombre ont étulisant le nom d’un general comme Balise, ou parapluit.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER