Lakhdar Bouregaa « Nous avions besoin d’un homme à suivre et Hocine Aït-Ahmed s’était bien distingué »

lakhdar.bmpL’ancien commandant de l’ALN Lakhdar Bouregaa qui est aussi membre fondateur du FFS a rendu hier un hommage aux martyrs, «seuls héros de la guerre de libération nationale parce que ceux qui ont survécu pouvait changer en cours de route, trahir ou se rallier» et raconter l’état d’esprit de beaucoup de moudjahidine au lendemain de l’indépendance. «A l’époque, nous ne comprenions pas les jeux de coulisses. Nous avions besoin d’un homme à suivre et Hocine Aït-Ahmed s’était bien distingué. Il avait montré des positions claires. Il ne s’est pas impliqué dans la guerre de clans et il a donné sa vision de l’avenir», se souvient l’un des fondateurs du FFS qui a été celui chargé de lire la proclamation du FFS le 29 septembre 1963 à Médéa en même temps que Hocine Aït-Ahmed à Tizi Ouzou, rapporte La Tribune. Pour rappel, le FFS a organisé hier une conférence, à l’occasion du 46ème anniversaire de la fondation du parti.  

Commentaires

  1. Hamid dit :

    C’est beau de tresser des louanges au porte-parole plus de 40 ans après la création du FFS. Pourquoi M. Bouragaa a quitté le FFS début novembre 1963. Pourtant Aït Ahmed a refusé les accords signés entre Ben Bella et Mohand Oulhadj et publiés dans la presse ?

  2. Ahekani dit :

    Encore toi Hamid, va te reposer car tu risques de te lasser en critiquant Ait Ahmed.je te conseille de nager dans la grille géante du Soir D’Algérie, elle va t’aider à attenuer ta haine.

    vive le FFS.

  3. amghar dit :

    N’en déplaise à ce Hamid revanchard de nature,la célébration de la fondation du ffs qui a eu lieu à Tizi Ouzou en ce mardi 29 Septembre a eu un succés grandiose.La salle Mouloud Mammeri n’a pu contenir l’ensemble des militants ,des amis et sympathisants du ffs,venus trés nombreux commémorer cet événement emprunt de l’espoir d’une Algérie démocratique.
    Le commandant Lakhdhar Bouregaa et le Premier Secrétaire National Karim TABBOU ont donné une couleur vive à cette réunion d’hommes et de femmes qui n’ont pas arreté de scander le nom de Hocine Ait Ahmed l’homme de la situation de l’époque post indépendance.Bouregaa a reconnu en cet homme une lumiére jaillissante pour la sauvegarde d’une ALGERIE que la junte militaire voulait prendre en otage.Hocine Ait Ahmed,d’aprés Bouregaa,fut l’homme choisi pour sa probité et son amour indestructible pour la patrie, à diriger et orienter tout un peuple vers une véritable démocratie dans notre pays.Beaucoup d’hommes integres ont suivi Ait Ahmed dans sa démarche souligne le commandant Si Lakhdhar.
    Quant à Karim TABOU,égal à lui-meme,il a fustigé le pouvoir maffieux en le taxant de destructeur de la nation.Les trois mandats de Bouteflika n’ont apporté que tristesse et désolation à notre jeunesse:il qualifie le premier mandat de jeunesse hitiste,le deuxiéme de jeunesse terroriste et le troisiéme de harragas!

  4. BABOUCHE dit :

    Je rejoins Hamid sur son point de vu, Monsieur Bouregââ doit nous expliqué pourquoi il a quitter le FFS ?

  5. Hamid dit :

    Ce n’est pas diminuer dans la valeur de Hocine Aït Ahmed que d’avoir une vision dépassionnée et critique du FFS. Que connaissent les jeunes générations sur le FFS ? Pas grand chose ou rien. Ce n’est pas en élevant des politiques sur le panthéon des dieux qu’on avancera. Bouragaa a quitté le FFS malgré les louvoiements et autres trahisons de Ben Bella. Le président avait promis de faire un communiqué à la télé pour annoncer l’accord avec le FFS. On attend toujours. Bouregaa le dit dans son livre. Ben Bella a promis des choses à Krim qui a influencer Mohand Oulhadj pour quitter le FFS. Le président a joué sur les rivalités kabyles. Il a réussi. Aït Ahmed ne voulait de Krim au FFS. Il ne lui a pas pardonné le communiqué qu’il avait publié à l’étranger annonçant qu’il était le resprésentant du FFS à l’extérieur en septembre 63. Et Krim n’a pas pardonné à Aït d’avoir quitté l’Algérie pendant le conflit de l’été 62. Voilà les faits.

  6. amghar dit :

    Hamid veux-tu cesser de raconter du n’importe quoi?Tu es entrain de dégueuler tout ce que l’on a voulu te faire avaler!Tu as beaucoup de venin dans tes veines et tu cherches à l’instiller sur d’autres personnes!Tu veux semer la zizannie et brouiller les cartes pour rehausser la personne de Si El Hafidh qui n’a eu que l’idée de créer le ffs 2 et diviser les rangs!
    Mais dommage pour toi car cela ne peut marcher!Fakou,car les militants ne sont pas dupes ya Hamid!Tu perds ton temps!Adieu la valise pour toi!Cherches autre chose pour occuper ton temps,laisses tomber la politique elle n’est pas de ton rayon!

  7. Hamid dit :

    A yamghar, je ne donne que les faits. Rien que des faits, je ne déblatère pas comme toi. Je n’insulte personne, je respecte les militants du FFS et leur parti. Elevons les débats si vous voulez que le niveau politique soit à la hauteur de notre pays et des hommes qui se sont battu pour lui. Je ne cherche pas à réhabiliter Si Abdelhafidh, il n’a pas besoin de moi,ni de ça. Ses actes parlent pour lui. L’histoire retiendra, en dépit de tous ceux qui veulent l’effacer du FFS que c’est lui le responsable des maquis, c’est lui qui a organisé la résistance. Personne d’autre. Il a signé deux négociations. Avec Ben Bella pui avec le capitaine Djamel pour les juintistes après le coup d’Etat. Pour le bien du FFS, ce parti qui a traversé plusieurs crises et régimes, soyez plus constructifs, ne tombez pas dans les travers du régime. Ne reproduisez pas ici les pratiques du journal El Moudjahid. Respectueusement votre.

  8. mouhya dit :

    vraiment c le moment de faire le point en cet anniversaire du premier parti opposant de l’algerie independante! les faits historique c au historiens de chercher et de porter les verités !et l’histoir ne pardonnera jamais tout est inscrit en lettre d’or ou en lettre rouge de sang ou de lettre noir de la trahison ! bon maintenant la kestion poser !!! 2009 ke deviens le ffs voila le vrai debat dites moi messieurs surtout mr ameghar ke reste t’il du ffs !ou est la place du ffs sur l’echequier politique ! dans la societé civil! sur la scene international !walouuuuuu rien un epouventail! la kheyal netavehirine .
    et ce jeun loup du premier secretaire c un loup ki bouffe ces camarades oui la c un loup !mais dans la construcction !je peut m’en passer des gros mots par respect au president k’il a nommé et les militants !

  9. belkacem mellikeche dit :

    je crois bien que le mal du FFS c’est la mentalité de ces militants.il y a boucaup de militantisme enfantiliste: faire tourner la politique au tour des personnes et non au tour des idées; c’est sa l’enfantilisme et bien sure,on n’oubliant pas qu’il est toujour accompagné par un Egocentrisme d’opinion.il faut dépasser sa.le FFS n’est pas un but en lui meme,mais est un moyen.il est des idées principes,idées objectifs,idées moyens et idées maniéres et méthodes..etc.les hommes sont les serviteurs et les précurseurs de ces idées,parcequ’ ils les considéres les leurs en convictions et en opinions et positions. arreter la dépense négative d’une energie militante qui est plus utile pour produire et enrichir ces idées et considérations par priorités.il faut toujours essayer de réorionter les débats que des militants font tourner au tour des personnes(surtout sur ce blog)au tour des idées en ne pas tomber dans les pieges de débats inutiles dans leur fonds, brillants avec leur utilisabilité dans leur formes.on juge jamais des personnes-surtout dans l’absolu-, mais en juges des actes des personnes et leurs positions dans des cerconstances précises par apport à une ligne de conduit fallus dont il est capable et engagé à la tenir avec une volonté affiché sans contraintes.toujour on a des opinions sur des personnes.un jugement consiste des preuves pour une comdantion qui touche l’acte précis seulement;pas les d’autres actes de la personne en dehor de celui qui est commis.

  10. amghar dit :

    Je voudrais rassurer notre camarade Mouhya qui s’inquiéte du devenir du ffs en lui disant tout simplement que notre parti avance peut etre difficilement,il est vrai,mais continue de gagner toute la sympathie du peuple algérien.Malgré un manque de moyens materiel et financier,le ffs continue de faire des percées politiques sur le terrain.Beaucoup de nos militants sillonnent tout le pays pour porter la parole du ffs avec leurs propres moyens.Il faut leur rendre un grand hommage au lieu de les dénigrer à tout bout de champ!
    Seulement la pierre d’achoppement est que beaucoup de nos anciens militants,non seulement ne se sentent plus concernés donc restant inactifs mais,ils s’évertuent à empecher la marche du parti vers d’autres victoires.
    La question que j’aimerais poser à notre camarade Mohya est pourquoi s’attaque-t-il à des personnes au lieu de relever le défi imposé au parti par les tenants du pouvoir!Je pense ,à mon humble avis,qu’il gagnerait à s’asseoir avec ses camarades militants pour débattre ensemble de tout ce qui a trait à une démarche commune pour la reconstruction du ffs.Je ne crois pas à la politique de la marginalisation ni à celle de l’opportunisme mais plutot à celle du débat contradictoire et de la prise de conscience de tout un chacun.
    Du débat jaillira la lumiére mais tout en cessant de fustiger telle ou telle personne.A mon avis,l’important n’est pas la personne mais l’idéologie du parti qu’il faudrait mettre en avant.
    L’union fait la force et surtout en ce moment crucial de la vie politique dans notre pays!Je pense qu’entre freres uterins on se réconcilie au lieu de s’entredéchirer car l’ennemi n’attend que celà pour briser notre élan!
    Le parti en tant que structure est un moyen de combat politique mais pas un appareil où des interets personnels se tractent.
    Salutations militantes à tous les camarades!

  11. Mohand dit :

    Et si on parlait du présent ? Les hommes du passé ont fait ce qu’ils croyaient bon de faire , nous les remercions tous d’avoir été vigilants. Mais que je sache les révolutionnaires sincères n’ont pas fait ce qu’ils ont fait , chacun en fonction du role qu’il avait dans le temps, pour une quelconque reconnaissance encore moins un registre de commerce. Ils l’ont fait par conviction ils voulaient rien d’autre que le bonheur des Algériens. Il est de tradition que les Partis qui ne se renouvellent pas, ne se construisent pas, ils faiblissent. Je pense que vous ne voulez pas cela pour le FFS. Donc à mon humble avis chacun doit aider, apporter sa pierre , consolider l’édifice, aider à l’orienter et à le renforcer, avec ses hommes actuels qui le dirigent avec abnégation et intelligence. Que les anciens les aident et que les plus jeunes et les nouveaux les suivent avec raison. Cette raison et cette liberté qui fait la force d’une organisation.
    Je n’ai pas la prétention de donner des leçons, chacun réagit ici en fonction de sa connaissance de l’histoire et de ses envies, mais je crois utile de dire que plus on est nombreux plus on a une chance d’y parvenir , alors n’usons pas et n’abusons des forces, unissons les et les malentendus se dissiperont …
    mohand

  12. amghar dit :

    Je rejoins l’avis de Mohand qui préconise de renforcer les rangs du parti pour mieux le garnir et non le deserter pour le dégarnir!Dans un parti les vieux , les moins vieux et les plus jeunes sont tous d’un grand apport!Ils doivent s’entendre et cohabiter dans une cohésion plus que parfaite pour réussir tous les paris!Peu importe ce qu’a fait l’un ou l’autre à un moment de son parcours de militant car l’important est ce qu’il fait aujourd’hui au moment où le parti a besoin de tout un chacun pour se restructurer.
    Alors,essayons de nous montrer tous plus sage que jamais pour que renaisse de ses cendres le phoenix.
    Merci à tous les camarades militants du ffs en général!L’histoire ne ne vous oubliera pas de votre véritable concours à la réussite des aspirations de notre parti et de celle de tout un peuple qui a beaucoup soif de justice sociale!Pensez-y sérieusement car c’est comme faire une révolution pour se libérer des archaismes politiques du pouvoir actuel!

  13. Elmouchewech dit :

    c’est vrais mon frère
    bientôt la conference en vidéo sur le blog FFs aghbalou

    http://www.ffsaghbalou.blog.4ever.com

    mr bourgaa nous a changé une foce de suivre le combat
    pour l’algérie de la 2eme république

  14. social dit :

    tous ce que disent mes camarade est vrais.
    moi je pense que le plus important est dans la maniere de redonner a notre parti son vrais visage car nous assistons ces dernieres années a un suivi de la mode actuelle et il ne reconnait aucun militant il a coupé toute relation avec ses anciens militants qui se sont depensaient sans aucune reserves durant les premieres années de l’ouverture democratique et ont oubliés qu’ils avaient des familles et ont cruent que le parti est leur seul repere
    aujourdhui si vous voulez la verité sachez chers camarades que notre parti n’a jamais ete a ce niveau et c’est l’avis de la majorités des militants et sympatisants et surtout les citoyens qui ne le reconnaissent meme pas . si vous aimé vraiment ce parti soyez realistent et faite une analyse serieuse de la situation et vous allez constater que la position de notre parti a vraiment chuté et pour cela il est imperatif de changé de demarche et une conference debat et utile avec une audit democratique pour une analyse claire de notre situation
    c’est de cette maniere que nous pourrons hisser le niveau des debats.
    ou sont nos analyses ?
    ou sont nos suggestions ?
    ou sont nos avis?
    ou sont nos propositions ?
    concernant tous les evenements, les lois, la malvie des citoyens (social), la situations des entreprises, nos relations magrebines et nos relations internationales.
    nous ne sommes meme pas arrivés a nous restructurer a cause des calcules de copinage et pour se maintenir a des postes, Da el Hocine est informé de tous ce qui passe et au moment opportun il remettera les pendules a l’heure ayez confiance c’est une question de temps seulement et le FFS reprendra sa vrais place il renaitra de ses cendres

  15. belkacem mellikeche dit :

    merci pour cette tounure fructueuse dans le débat. c’est a cet maniére que se construit un grand parti et une grande patrie.merci.

  16. belkacem mellikeche dit :

    merci boucaup chers camarades pour la tournure qu’à prit le débat.c’est avec cette maniere que se construit un vraisparti et une grande patrie.merci.je suis reconforté.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER