• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Archive pour septembre, 2009

La commission juridique de l’APN examine le projet de loi relatif à la CNCPDH

ksentini1.jpgLa commission des affaires juridiques, administratives et des libertés de l’assemblée populaire nationale (APN) a tenu lundi une réunion au cours de laquelle le ministre de la justice, garde des sceaux Tayeb Belaiz a présenté un exposé circonstancié sur le projet de loi portant approbation de l’ordonnance 09-04 du 27 août 2009 relatif à la commission nationale consultative de promotion des droits de l’homme. Le ministre de la justice a précisé lors de cette réunion que « l’Algérie a adapté son système juridique aux normes internationales relatives aux droits de l’homme en créant une commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’homme après avoir rejoint les pays signataires de la déclaration universelle des droits de l’homme et adhéré à l’ensemble des mécanismes internationaux sur les droits de l’homme », a expliqué un communiqué de l’APN.

(Lire la suite)

Agression du chef de sûreté de Constantine:Le scandale étouffé ?

alitounsi.jpgTrois individus ont été présentés hier au parquet de Ziadia, près la cour de Constantine, pour constitution de bande de malfaiteurs et vol sous menace, alors que cinq autres ont été inculpés pour recel dans la même affaire.

Rien  de plus banal dans les registres de la chronique judiciaire si ce n’est que des cerveaux délicats ont chargé les noms des victimes pour éviter ou du moins altérer les effets d’un scandale de trop qui vient ternir l’image de la police. 

Il y a une semaine, la presse locale a fait ses choux gras avec l’information selon laquelle le chef de sûreté de wilaya avait été agressé par des délinquants, alors qu’il était en présence du fils du ministre des Moudjahidine.
Toutes les forces de police ont été mobilisées pour arrêter les délinquants et 120 personnes ont été arrêtées dans des rafles qui ont suivi immédiatement l’agression. Du jamais vu, nonobstant la situation d’insécurité totale qui frappe Constantine à l’instar des autres grandes villes algériennes.

(Lire la suite)

Émeutes de Skikda: Six jeunes mis sous mandat de dépôt

berrian3np4.jpgSix jeunes ont été mis sous mandat dépôt et 17 autres ont été appelés à comparaître, en citation directe, dans les jours à venir. Telle est la décision prise, hier en fin d’après-midi, par le tribunal de Skikda à l’encontre de 23 jeunes arrêtés lors des graves émeutes qui ont secoué la wilaya de Skikda le week-end dernier. Les chefs d’inculpation retenus à leur encontre sont en relation avec les manifestations qui ont lieu à Filfila et à Ramdane Djamel et vont de l’attroupement non autorisé à trouble de l’ordre public. La majorité des jeunes interpellés sont des habitants de Filfila (les Platanes) où les manifestations avaient failli dégénérer et avoir des conséquences beaucoup plus graves. El Watan

Une délégation de la CNAS mardi en Grande Bretagne

cnasenglish265458258.jpgUne délégation de la Caisse nationale des assurances  sociales des travailleurs salariés (CNAS) se rendra mardi prochain à Londres, dans le cadre de la convention signée entre l’hôpital britannique « Bupa Cromwell Hospital » et la CNAS en matière de transfert des malades algériens vers cet établissement hospitalier. Selon un communiqué rendu public hier, la visite s’inscrit dans le cadre de l’évaluation des six premiers mois de mise en £uvre de ladite convention  et son élargissement à d’autres maladies. La délégation de la Cnas sera conduite par le directeur général  de cet organisme, M. Zebbar Rabah.

CommentairePeut-on savoir qui sont ces malades algériens qu’on transfère à Londres…ce pays où est détenu Abdelmoumène Khalifa, un nom qui, en principe, rappellera quelque chose aux dirigeants de la CNAS ? El Mouhtarem

Le procès de Madame Flici renvoyé au 25 octobre prochain

voleur.jpgLe procès de la secrétaire générale de l’Organisation nationale des victimes du terrorisme (ONVT), Fatma-Zohra Flici, prévu pour hier au tribunal de Sidi-M’hamed a, finalement, été renvoyé au 25 octobre prochain, faute de présence de témoins à la barre, rapporte Le Soir d’Algérie.

Pour rappel, l’affaire remonte à l’année 2005, lorsque le président de la commission de surveillance et le secrétaire national chargé de l’organisation au niveau de l’ONVT ont déposé une plainte contre Madame Flici. Ils l’accusent entre autres, d’avoir détourné l’argent de l’organisation à des fins personnelles, signer des décisions de logements réservés aux victimes du terrorisme à des personnes étrangères et de n’avoir pas fourni le rapport du bilan moral et financier concernant les activités de l’organisation depuis 2005. Elle est également accusée d’avoir falsifié des factures pour l’acquisition d’un matériel que l’organisation n’a toujours pas reçu à ce jour, ainsi que le détournement d’un don des Etats- Unis d’une valeur de 200 000 dollars, à son profit et à celui de deux autres secrétaires nationaux.

Le FFS ne participera pas aux élections sénatoriales

logo1.jpg« Le Front des Forces Socialistes ne prendra pas part aux élections sénatoriales et ne cautionnera aucune candidature même si des bruits font état de tentatives d’amadouer nos élus par certaines formations politiques», a déclaré hier, Djamel Bahloul, secrétaire national du FFS devant les élus locaux de Béjaia. El Mouhtarem

Mohand Cherif Hannachi veut humilier la Kabylie !

hanachi.jpg

La section du FFS de Béjaia apporte son soutien aux enseignants marginalisés

logo1.jpgContrairement au discours officiel, triomphaliste énonçant une rentrée scolaire effectuée dans de très bonnes conditions, il est reconnu de tous que jamais une rentrée scolaire n’a été aussi catastrophique que celle de cette année.
 
Les raisons d’une rentrée ratée sont multiples. Cependant il est utile de rappeler un exemple des maux qui rongent le secteur de l’éducation de notre wilaya. Par excès de zèle mais aussi pour se distinguer des autres wilayas du pays, la direction de l’éducation de la wilaya de Béjaia sort du «frigo» le décret exécutif n° 08/315, décret consacrant la discrimination entre le titulaire d’un diplôme du système dit «classique» et le titulaire d’un diplôme du système dit «L.M.D».

En effet, l’article 71 du décret exécutif n° 08/315 du 11 octobre 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’éducation nationale stipule:
-Sont recrutés en qualité de professeur de l’enseignement secondaire: Les sortants des écoles normales supérieures pourvus du diplôme de professeur de l’enseignement secondaire sanctionnant une formation de 5 années;
-à titre exceptionnel et pour les postes non pourvus selon les modalités fixées dans le cas ci- dessus, par voie de concours sur épreuves, les candidats titulaires d’un master, d’un ingéniorat d’Etat ou d’un titre reconnu équivalant.

(Lire la suite)

Algérie: « Au CNAPEST, il n’y a pas de super membres »

cnapest.jpgZoubir  Messaoudi pour « Algérie Politique »

Droit de réponse à l’auteur du commentaire  »limane tehki zabourek ya zoubir »

Apparemment le système politique algérien a enfanté des pseudo citoyens qui réfléchissent comme ses gouvernants. Ils aiment semer le doute pour déstabiliser toute forme d’organisation citoyenne qui ne les suit pas dans leur logique.

Le 14 septembre 2009, un visiteur du blog sous un pseudonyme « ptlt »,  (bien connu à Bouira), a déversé un certain nombre d’informations mensongères à l’égard du Conseil national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (CNAPEST).  Tellement, il s’est attaqué à moi, je répondrai par des vérités que tous les PEST et les citoyens peuvent vérifier sur le terrain. Par ailleurs, je lui lance à lui ainsi qu’à ses acolytes un défi de venir dans n’importe quelle salle de professeurs ou dans un lieu public pour un débat contradictoire et transparent et ne pas se cacher derrière un PC.

-  Au CNAPEST, il n’y a pas de super membres,
- L’élimination se fait par un jeu démocratique, même si le jeu de coulisses est présent comme dans toutes les organisations, même internationales et des pays les plus démocratiques,
- Aucun membre n’est éliminé ni par le Conseil national ni par le bureau national et ni par les Conseils de wilayas

(Lire la suite)

Comment Nasser Bouteflika dilapide l’argent public !

voleur.jpgMohand pour « Algérie Politique » 

Revenons au sujet de ce SG d’un ministère qui brade les fonds publics en villégiature helvétique. Je pense que citer des noms est une formule qui éveillera les consciences et l’opinion publique saura pour mieux se situer dans l’avenir … car le passé est pourri de ce genre de faits.

Dans un pays où les dirigeants ne sont astreints à aucune limite, à aucune morale, ni à aucune loi. On est mal venu de nous attaquer aux autres nations quand chez c’est la course aux dilapidations. Je pense que parler des voleurs c’est une méthode qui permet de leur faire porter le vrai habit qu’ils doivent avoir celui de délinquant économique et d’escroc de grands chemins.

Je respecte les riches qui se sont enrichis par leur acharnement au travail et leurs idées, mais je ne peux que vilipender les autres surtout lorsque l’Etat leur a tout donné. Un article dans périscoop du Soir d’Algérie, m’a fait sursauter, l’épouse d’un ancien président algérien a mis en vente une villa que l’Etat a mis à sa disposition, elle demanderait plus 60 milliards ! Elle fait ce que d’autres cadres ont fait avant elle. Ils volent les biens publics, puis les vendent aux tradendistes pour aller s’établir en d’autres lieux.

Il y a également maintenant des nouveaux riches qui font les nababs à l’étranger avec l’argent du peuple. C’est pourtant simple, on sait qui s’est puisqu’on l’a dénoncé sur le site. Il doit être mis au pilori et il doit rendre ce qu’il soustrait aux finances publiques en empruntant des voies et en appliquant des méthodes connues. Dans un pays de droit les faits signalés ici et ailleurs sont analysés, vérifiés et les auteurs sanctionnés. En Algérie on ne fait rien, car ce sont les chefs eux-mêmes qui volent plus.

Pour être moins généraliste, je dirai cher Taos, toi qui veut des noms, pour moi et pour beaucoup d’observateurs c’est évident. Qui se soigne en Suisse ? Qui a plusieurs comptes numérotés en Suisse ? Qui part souvent se reposer en Suisse ?  Qui a des amis en Suisse ?…Il y a plusieurs noms, mais un nom se distingue du lot. Ils sont 4, l’un des 4 est SG, à mon avis c’est lui. C’est donc Bouteflika Nasser.

(Lire la suite)

12345...15

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER