• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 5 octobre 2009

Archive pour le 5 octobre, 2009

Algérie 104ème au classement du développement humain

pnud.jpgComme en 2008, l’Algérie occupe la 104ème place sur 182 pays au classement annuel de l’indice de développement humain (IDH) publié hier par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). La Norvège arrive à nouveau en tête au classement PNUD suivie de l’Australie, l’Islande et le Canada dans ce classement établi selon des données de 2007. L’indice de développement humain tient compte de l’espérance de vie à la naissance, du taux d’alphabétisation de la population et du Produit intérieur brut (PIB) par habitant en termes de parité du pouvoir d’achat (PPA) calculé en   dollars américains. Synthèse d’El Mouhtarem.

Source http://hdr.undp.org/en/media/HDR_2009_FR_Complete.pdf

Questions aux amis cadres militants de l’opposition

bouteflikareelumykaia.jpgSaid Radjef pour « Algérie Politique » 

Quelle est la situation aujourd’hui dans le pays ? Le pouvoir militaire qui est le même depuis 5 juillet 1962 à ce jour, continue a être le pivot de la vie nationale. Aujourd’hui, désormais, rien ne peut marcher sans l’appui de l’ANP et des relais qui lui obéissent aveuglement. Telle une pieuvre, elle enserre tout sur son passage. Ce qui est à la fois étrange et surprenant dans cette situation, est le silence de l’opposition. L’opposition ne réagit pas; elle ne séduit plus personne.
 
Pourquoi l’opposition ne séduit plus personne ? A-t-elle été définitivement battue ? Dans l’affirmative, pourquoi a-t-elle été battue par un pouvoir aussi honni ? Pourquoi le pouvoir militaire qui est le même depuis plus d’un demi siècle, a-t-il réussi en dépit de toutes ses insuffisances et de toutes ses maladresses légendaires à vaincre physiquement et politiquement l’opposition, au point non pas de la réduire en poussière mais de la ridiculiser aux yeux de l’opinion nationale et internationale ? Pourquoi l’opposition peine t-elle à se développer et à regrouper autour d’elle ces milliers de bataillons de mécontents et de déçus marginalisés auxquels le pouvoir en place donne des nausées ?

(Lire la suite)

Un certain 5 Octobre 1988…

emeute88camion.jpgAmghar pour « Algérie Politique » 

Un certain 5 Octobre 1988, il fut donnée naissance à une répression sanglante aux revendications populaires ! Des milliers de jeunes sortis dans les villes d’Algérie pour réclamer une justice sociale, un droit à la liberté d’expression, un droit à une vie décente, à une égalité des chances, bref à une algériannité réelle sans demi-mesure !

Des centaines de jeunes ont été massacrés ce jour-là. On a tiré avec des balles réelles sur des manifestants sans aucune défense hormis leur volonté de demander le droit d’avoir des droits !La riposte des services dits de sécurité fut des plus farouches et sans pitié ce jour-là ! Le pouvoir avait en place un dispositif de répression colossal face à des jeunes désarmés ! Mais la victoire fut remportée ce jour-là par ces jeunes au prix de beaucoup de pertes humaines parmi eux !

(Lire la suite)

Caricature de notre ami R.Z

enseignant.jpg

FFS de Béjaia: « La ville d’histoire, d’arts et de culture est réduite à l’ère de la poubelle »

logo.jpgRéunis en assemblée générale en vu d’examiner la situation qui prévaut au sein de l’APC de Béjaia, les militants de la section FFS de Béjaia ont décidé de rendre publique la déclaration suivante :
 
Après deux années de gestion, le président de l’APC et son exécutif issu de l’alliance auront eu le mérite d’avoir réussi le pari de faire de l’APC de Béjaia un exemple type de non gouvernance locale mais aussi par la même, à hisser Béjaia sur la plus haute marche du podium des villes les plus insalubres d’Algérie.
 
En effet, celle-ci disposant d’un budget avoisinant les 200 milliards, son exécutif demeure incapable d’assumer les taches qui lui incombent notamment la concrétisation des projets retenus et votés en assemblée.
 
Béjaia, la ville d’histoire, d’arts et de culture, destinée à connaître un très grand essor pour redevenir un fleuron des villes de la méditerranée est, hélas ! aujourd’hui réduite à l’ère de la poubelle.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER