Algérie/ PROTECTION DES MINORITES:Le droit à la diversité linguistique

dilem2.jpgL’ère du PARTI  UNIQUE linguistique est-elle révolue ?

La LADDH-Annaba poursuit son programme « les droits de l’homme au sein de la société civile d’Annaba » en abordant le problème de la défense et du respect des minorités, et plus particulièrement la diversité linguistique au cours d’une table ronde qui aura lieu samedi 17 octobre au CDDH d’Annaba à partir de 14 heures.  

La langue berbère étant maintenant reconnue langue nationale, le citoyen d’Annaba va être informé sur la situation de sa diffusion, de son apport à la richesse culturelle de la Nation. 

La table ronde sera animée par des intervenants venus des Aurès, de Kabylie et du Mzab avec la participation du Président de la LADDH, Maître Mostefa BOUCHACHI. 

L’identité nationale sera abordée à travers l’évolution de la législation algérienne depuis 1963. L’histoire de la revendication culturelle, qui s’est manifestée dans diverses régions du territoire national, sera exposée afin de clarifier la position de la Ligue conformément au Pacte international sur les droits sociaux et culturels ratifié par l’Algérie. La situation actuelle de l’enseignement de la langue berbère avec ses avancées et aussi ses insuffisances sera abordée.  

CDDH-Annaba : rue Bouaziz  (ex salle des fêtes Bouguetaya)                                             

Tel 038 86 21 89   www.la-laddh.org    cddhannaba@ yahoo.fr        

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER