• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 9 octobre 2009

Archive pour le 9 octobre, 2009

Des peines de 5 à 8 ans de prison requises dans l’affaire de la pêche illicite à Annaba

thon.jpgDes peines de prison allant de cinq à huit ans ont été requises jeudi à Annaba par le représentant du ministère public à l’encontre des 10 accusés (6 Algériens et 4 Turcs) impliqués dans l’affaire de pêche et de transbordement illicite de 210 tonnes de thon dans les eaux territoriales algériennes. 

Le réquisitoire du représentant du procureur général a également réclamé la saisie des quatre bateaux, trois Turcs et un Algérien, et requis des amendes représentant dix fois la valeur de la quantité de poisson pêchée. Il a ainsi requis huit ans de prison à l’encontre de B.F., un cadre  supérieur au ministère de la Pêche et des Ressources Halieutiques, six ans pour  A.K., cadre central au même ministère, et cinq ans contre les autres prévenus  dont S.M. et H.H. (propriétaires de deux embarcations algériennes dont une avait  été arraisonnée) et contre les armateurs étrangers de nationalité turque.    

(Lire la suite)

Algérie:«Le binôme Internet-démocratie fait peur à l’Etat»

censure.jpgDans un entretien accordé au quotidien El Watan sur l’état de l’internet en Algérie ( http://www.elwatan.com/Aissa-Merrah-Enseignant-en), Aissa Merrah, enseignant en communication à l’université de Béjaïa, affirme que l’’Etat algérien tente de réinventer son régime en recourant aux mécanismes appliqués aux médias traditionnels. « Car si l’internet présente pour le citoyen une opportunité et un espace de communication, il est appréhendé par l’Etat comme une menace, surtout avec la comparaison citoyenne et le risque de cyber-dissidence », souligne M. Merrah.

Selon lui, cette démarche de réinvention de régime médiatique s’exerce par une forme combinée de contrôle indirect: la raréfaction des contenus des sites gouvernementaux et les discours de réinterprétation réductifs et critiques véhiculés sur Internet. « L’examen des applications et des gratifications liées à Internet permet de constater l’emprise des anciens réflexes étatiques de contrôle des médias traditionnels surtout l’audiovisuel », ajoute-t-il. « Dans les sociétés développées, le binôme internet/démocratie a privilégié le citoyen en lui permettant de multiplier les chances de participer activement dans l’information, le débat et la délibération publique. Une logique qui fait peur à l’Etat », conclu-t-il. El Mouhtarem 

Un policier tue deux jeunes à Semmar (Alger)

policier.jpgKhaled Herira (25 ans) et Mourad Feraoun (28 ans), deux jeunes algérois, ont été tués dans la soirée de mercredi par un policier en faction devant le commissariat de Gué de Constantine (Semmar). Les deux jeunes, résidant à Bachedjerrah, étaient de passage vers 22h30 devant ce commissariat de police à bord d’un véhicule de marque Peugeot 307. Ils transportaient de la tamina pour le frère de Khaled habitant à Semmar qui venait d’avoir un bébé. Khaled livreur de fruits et légumes et Mourad vendeur de bijoux ont été inhumés en début de soirée, au cimetière d’El Alia. El Mouhtarem d’après El Watan.

Nous apprenons d’une source informée que le policier auteur du crime a été recruté il y a seulement six mois au corps de la police. El Mouhtarem

Barack Obama, Prix Nobel de la Paix 2009

obamabarack2005.jpgLe prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au président américain Barack Obama « pour ses efforts extraordinaires en vue de   renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples », a  annoncé le comité Nobel norvégien.  « Le comité a attaché beaucoup d’importance à la vision et aux efforts d’Obama en vue d’un monde sans armes nucléaires », a déclaré le président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland. Le prix sera remis à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de   son fondateur, l’industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel. Il consiste en une médaille, un diplôme et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (près d’un million d’euros), rapporte l’AFP.

Félicitations pour le président américain quant à Bouteflika, il aura le prix igNobel de la PAIE. El Mouhtarem

La wilaya d’Alger interdit un séminaire de la LADDH !

bouchachikhabar.jpgC’est vers 17 h00 du jeudi 8 octobre 2009 que la LADDH a reçu la notification écrite  des services de la DRAG de la Wilaya d’Alger, lui interdisant de tenir la rencontre nationale sur l’abolition de la peine de mort le samedi 10 octobre à l’Hôtel El Biar à Alger. 
La LADDH dénonce avec la plus grande énergie cette interdiction non justifiée, et qui ne peut trouver sa justification que dans la gestion arbitraire des affaires de l’Algérie. 

Par cette interdiction, les autorités expriment le refus paranoïaque à toute initiative de la société civile qui vise à installer un débat national incluant les représentants de l’Etat sur des sujets qui concerne toute la société, notamment la question de la peine de mort. 

Résolue à poursuivre sa lutte pour faire avancer les choses, la LADDH maintien cette rencontre qui rentre dans le cadre de la célébration de la journée mondiale l’abolition de la peine de mort du 10 octobre, et cela le samedi 10 octobre 2009 à partir de 9h30 au niveau de son siège sis au 5 rue Frères Alleg, «ex Pierre Viala», 101 Didouche Mourad, Alger.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER