• Accueil
  • > Hommage
  • > 3e anniversaire de l’assassinat de Rabah Aïssat

3e anniversaire de l’assassinat de Rabah Aïssat

aissat.jpgLe troisième anniversaire de l’assassinat de Rabah Aïssat a été commémoré hier dans la commune de Aïn Zaouia. Une foule nombreuse a accompagné la délégation du FFS au moment du dépôt de la gerbe de fleurs. Une minute de silence a été observée à la mémoire de celui qui a consacré la moitié de sa vie au service de son pays en tant qu’enseignant dans le secondaire, avant de briguer successivement un mandat en tant que maire à Aïn Zaouia, puis deux autres à la tête de l’APW de Tizi Ouzou.

Son assassinat le 12 octobre 2006, alors qu’il partageait des moments de convivialité avec ses amis dans un café à Aïn Zaouia a suscité la stupeur au-delà de sa région. En évoquant cet homme humble et plein de générosité, les intervenants à la cérémonie de recueillement, à commencer par le premier responsable de la section locale du parti et du président de l’APC, ont considéré que « la disparition de Rabah Aissat est une perte non seulement pour le FFS mais pour tout ceux qui sont attachés à leur pays”.

Le premier secrétaire fédéral a affirmé qu’“en assassinant Rabah Aissat, les forces du mal ont voulu s’en prendre à un homme intègre et exemplaire. Sa mémoire devra être entretenue pour qu’on puisse à l’avenir prendre exemple du combat qu’il a mené non seulement en tant que militant mais aussi en tant que responsable sachant où se situe l’intérêt de son pays”.

Le premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, a mis l’accent sur l’exigence de la vérité sur l’assassinat de Rabah Aïssat en évoquant en substance « l’instruction bâclée sur les circonstances de son assassinat, ce qui a donné un procès vidé de sa dimension politique », car, estime-t-il, « il s’agit d’un assassinat politique dans une période où la région était en perte de repères ». Karim Tabbou a rappelé à l’assistance les actions symboliques qu’a menées Rabah Aïssat, ce qui fait que « ce troisième anniversaire est un moment d’évocation qui fait appel à sa mémoire, à ses sentiments et à sa conscience ».

Le moment fort de cette commémoration est sans doute cette prise de parole de Noureddine, fils du défunt, où il a parlé de son père en disant: « Il était pour nous un père, un ami et un guide pour toute la famille. Sa perte nous a touchés certes, mais elle doit nous inspirer à suivre ce qu’était sa ligne de conduite ». La DDK

Commentaires

  1. amghar dit :

    Personnellement,je regrette beaucoup de n’avoir pas pu assister à la commémoration de l’assassinat du camarade défunt Rabah Aissat, faute de communication!
    A quoi sert donc le site officiel du ffs s’il n’est pas actionné dans pareil cas!
    Pour ma part,cela reste impardonnable car la Direction Nationale aurait du organiser un cortége à partir du Siége National.Par ailleurs,un petit placard aurait du etre inséré sur les quotidiens nationaux pour informer les militants qui veulent s’y rendre!Pourquoi d’autres partis le font pour la commémoration de leurs militants!
    La communication doit reprendre le dessus dans notre parti,car c’est trés important!

    Encore une fois,je redis que je regrette beaucoup de ne pas avoir assisté à cet événement trés important à mes yeux et aux yeux de tous les militants de la démocratie!Espérons qu’à l’avenir que nous aurons l’information sur des événements tels que ceux-là en temps voulu!
    Merci d’en prendre compte!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER