Algérie: Plusieurs scandales et aucune démission !*

ghoul.jpgTaous pour « Algérie Politique » 

Non ammisaid, je ne suis pas d’accord avec vous: on est ce que l’on choisi d’être, et en cela je rejoins Mohand. Situons nous parmi les justes, les femmes et homme intègres qui appliquent leurs principes sur eux d’abord, quoi qu’il puisse leur en coûter. C’est cela la seule et vraie éthique et la ligne de conduite que nous devons avoir.

Car c’est ce sentiment de plénitude et de satisfaction, par rapport à la personne que l’on a choisi d’être, et cela contre vents et marées, qui fait notre force. Et je suis convaincue que nous sommes nombreuses et nombreux à avoir fait le choix de la rectitude morale. C’est sans doute cela la chance de notre pays car quand on évoque l’actualité, surtout celle de ces derniers temps, où l’opportunisme et la corruption semblent être érigés en comportement normal, l’exception qui devient la règle, alors là, rien ne va plus ! Qu’est-il arrivé aux Algériens ?

Je ne connais pas ce Secrétaire général du département de Amar Ghoul mais on m’a dit qu’il s’agissait d’un haut fonctionnaire diplômé, pas du MSP… alors, quoi ? L’appât du gain, la recherche éperdue de ce “taouil”  (se faire une situation) à tout prix ?

Les scandales se suivent et s’égrènent à longueur de journées: Algérie Télécom, la pêche, également MSP, les Transports… et avec tout ça aucune démission. Je regrette mais dans tout pays qui se respecte si les titulaires des portefeuilles concernés n’ont pas eu la décence de démissionner, alors on les démet sans autre forme de procès, ou dans l’attente que leur procès se tiennent !

j’ai été estomaquée de voir Amar Ghoul continuer à faire comme si de rien n’était, à se laver les mains du sort de son SG et à crier au loup contre les coups portés à son parti. Ya khouya toupet ouala khelini!

Hélas, pour reprendre cette métaphore de Mohand, nous expérimentons au quotidien la souffrance et semblons avoir des dispositions, soit innées soit acquises à force de coups, pour l’endurance.

Nous avons dégusté toute notre vie mais ce qui me fait le plus mal c’est ce que nous réservons à nos enfants. Hram, ouallah ghir hram.

Que Dieu le Tout Puissant reconnaisse les siens.

* Le titre tiré du texte par El Mouhtarem

Commentaires

  1. Ammisaid dit :

    Chère Taous,
    Je comprends que tu ne sois pas d’accord avec moi. Puisque tu n’as pas compris ce que j’ai voulu dire.
    Je ne défend pas les bouffons du roi et du général chef. J’ai simplement noté le sort réservé à ceux qui restent dignes, humbles et honnêtes.
    Tu dois le savoir et si tu ne le sais pas il faut compter tous les morts (les hommes et les femmes justes assassinés)pour que le pouvoir des généraux et de leurs serviteurs perdure, devienne dur et sûr et règne sur un royaume triste et sans avenir.
    Mon opinion sur les uns et les autres est clair et la mienne je sais bien vers où elle se dirige.
    Mais pour maintenir un peu de mystère, je t’invite à lire ces quelques métaphores.
    Un roi despotique est un roi despotique quelque soit le poste qu’il occupent. Tous ceux et toutes celles qui soutiennent un tyran sont des tyrans quelque soit le rôle qu’ils ou elles occupent.
    Ce qui est caché aux uns et autres et est vu par celui qui voit tout.
    La vérité triomphera aujourd’hui ou demain et personne ne sera lésé par la vraie la justice.
    La justice qui voit la certitude plus qu’elle se voit elle même.
    Ce n’est jamais le voleur qui a le sac dans la main qui est jugé par des juges qui mettent la main dans le sac.
    Un général ne se met jamais au premier rang d’une bataille.
    Un roi devient souvent un sujet de ceux qui l’ont fait roi.
    Les sept coups de canon tirés en l’air sont toujours tirés en l’honneur du soldat qui défend les voleurs, les commanditaires des crimes, les pervers, les jouisseurs, les hypocrites et j’en passe, tout en ayant cru défendre l’honneur de sa patrie et la dignité de son peuple.
    L’illusion ne trompe que celui qui la suit.
    L’imagination nourrit et rassasie l’esprit mais le ventre n’a rien vu et n’a rien digéré.
    Les dollars volés à la misère n’offrent pas la vraie lumière ou n’éclairent pas une âme où règnent les ténèbres noires. Nos frères et soeurs qui sont morts purs et sincères demeureront, à jamais, à l’abri, dans les profondeurs de nos coeurs.
    Nos frères qui les avaient assassinés par derrière, le payeront, très, très cher un jour.
    La vieillesse est impitoyable avec ceux et celles qui ont dilapidé leurs jeunesses dans les plaisirs éphémères, surtout, s’ils étaient acquis jouant avec la dignité de leurs frères et de leurs soeurs.
    Les biens mal acquis sont souvent responsables de la misère, de la pauvreté, des maux de toutes les couleurs, des douleurs les plus sévères, des soucis les plus durs…de ceux qui n’ont que dieu comme protecteur.
    Il n’y a que deux solutions à notre unique problème: qu’ils enlèvent leur mains du cou de l’Algérie pour qu’elle puisse recommencer à respirer l’air de son atmosphère ou que le peuple s’unisse véritablement pour les enlever pacifiquement (celle que je prèfére) ou de force un jour.
    Voilà, ma réponse à ton désaccord, chère Taous, j’espère, que cette fois, je suis un peu plus clair.
    Sinon, je reviendrai pour approfondir ma pensée et tenter d’enlever les zones d’ombres si elles demeurent.
    Fraternellement

  2. davidlemac dit :

    la rectitude morale ça veut dire quoi en politique ?
    En religion je comprends, à l’école primaire aussi. En politique ça ne veut rien dire sauf en démagogie et en langue de bois. Quand un homme politique parle de morale il vaut mieux ricaner et s’éloigner. Surtout ne pas le croire parce qu’il vous prend pour un naïf.
    Il vaut mieux parler d’Etat de droit (à construire petit à petit) de respect des lois et de leur application dans toutes leur rigueur évidemment avec de vrais juges, de vrais « procureurs de la République » et aussi avec de vtais …avocats.

  3. Taous dit :

    Ammisaid, reçu 5 sur 5. Et merci d’avoir pris le temps de préciser ta pensée.

    Fraternellement aussi.

  4. ammisaid dit :

    La rectitude politique est la base d’un état de de droit.

  5. amghar azzamni dit :

    D’aprés le poéte grec Eschyle il ne faut pas consentir de vivre dans l’anarchie mais de l’autre coté il faut refuser de vivre sous le despotisme!
    Les tenants du pouvoir dans notre pays ont un comportement de despotes et dilapident nos richesses sans que personne ne trouve à redire!C’est dommage car ceci n’est qu’une forme de soumission au diktat des chefs pour recevoir d’eux une simple pitance ou un crouton de pain!
    Le béniouiouisme fait rage dans notre pays!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER