• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 18 octobre 2009

Archive pour le 18 octobre, 2009

Lorsque Ataïlia passe de Général en Algérie à agent commercial à Paris !

gnral.jpg

L’ex-épouse du génélal Ataïlia lance un SOS !

atailia.jpgMonsieur le président de la République,

Je suis Kheira Atailia la maman de Houari Boumédienne. Je vous adresse un ultime appel de détresse, sachant que je vous ai déjà envoyé un courrier avec accusé  de réception. Depuis 2005, j’ai laissé plusieurs messages sur votre téléphone. J’ai également écrit une lettre à son Excellence, Mr Missoum Sbih, ambassadeur d’Algérie à Paris pour lui demander une aide financière, car je n’avais pas de quoi nourrir mes enfants.  Ce que je redoute est que vous n’ayez jamais pris connaissance de mes messages.

Accablée par le tribunal de Blida et la justice française qui m’a déboutée de tous mes droits vu la déclaration de votre ami qui affirme percevoir qu’une retraite de général de 980 euros; accablée par ses harcèlements et ceux de ses amis, monsieur le Président je nourri mes enfants avec des produits périmés d’un super marché voisin, témoignage à l’appui.

La plainte pour coups et blessures et menaces de mort du 13 juillet 2005 n’a abouti que le 27 avril 2009. Il était convoqué pour une simple confrontation avec moi. Arrivée avec mes 2 enfants au commissariat, c’était la panique. Tout le monde était là: le consul d’Algérie en personne, les gardes du corps et Me Lasbeur, lui qui a provoqué toutes les polémiques. Il est à Paris en ce moment avec un jugement de divorce qu’il a obtenu du tribunal de Blida pour nous mettre à la rue mes enfants et moi. 

Les 2 appartements de Paris sont aux 2 tiers à ses 2 fils Salah et Shahreddine. S’il vous a tenu à l’écart de nos problèmes c’est qu’il redoutait que vous sachiez la vérité et voir dans quelles conditions je vivais avec mes enfants.

Monsieur le Président,

Je vous implore au nom d »Allah Soubhanou, au nom de la mémoire de votre défunte mère et au nom du défunt Boumédienne de nous aider pour que justice soit faite. Hasbih Allah ou naama el wakil.

Algérie: Une journaliste licenciée arbitrairement !

libert.jpgParce qu’elle a osé dénoncer les conditions socioprofessionnelles des journalistes, dans le quotidien El Watan, http://www.elwatan.com/Des-salaires-tres-bas en affirmant avoir connu trois de ses collègues qui touchaient un salaire de 4000 DA, la journaliste Hadjer Guenanfa vient d’être licenciée de son journal, La tribune des Lecteurs*. Son patron s’apprête à engager contre elle des poursuites judiciaires pour diffamation.
Le comité contre l’humiliation de la presse algérienne dénonce énergiquement ce licenciement et affirme son soutien à notre collègue Hadjer. Mobilisons-nous contre l’arbitraire !

* Ce journal appartient au député du FLN, Abdelhamid Si Affif !

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER