• Accueil
  • > Algerie justice
  • > Il sera jugé aujourd’hui: Cherif Ouchen, l’homme qui a insulté le Président !

Il sera jugé aujourd’hui: Cherif Ouchen, l’homme qui a insulté le Président !

injustice.jpgAprès un premier report, le tribunal de Aïn M’lila, près la cour d’Oum El Bouaghi, jugera aujourd’hui le citoyen Cherif Ouchen pour atteinte au président de la République.  L’accusé, 51 ans, père de 5 enfants, habite la commune de Aïn Kercha, à 18 km du chef-lieu de la daïra de Aïn M’lila. Privé de son emploi suite à la dissolution de l’entreprise communale où il travaillait, Cherif subit l’exclusion du paiement des indemnités de départ. En désespoir de cause, Cherif prend sa plume et s’attaque violemment au Président, avec des mots crus et des expressions de haine envers le système politique, dans une lettre qu’il signe de son nom et endosse sans aucune crainte. Synthèse d’El Mouhtarem d’après El Watan

Commentaires

  1. amazigh67 dit :

    j’ai assisté au procès de OUCHENE Cherif aujourd’hui à ain m’lila . je connais chérif très bien, c’est meme un ami que je respecte beaucoup ; il est très estimé et très respecté par tous les habitants de son village :Ain Kercha. Cherif a insulte le président ; c’était la seule manière d’attirer l’attention d’une administration sourde et muette ; après des dizaines de correspondances adressées à toutes les autorités du pays , y compris la présidence de la république ,ou il exposait ses problèmes et son malaise , ou il demandait de l’aide afin de recouvrir tous ses droits ,mais aucune administration n’a daigne lui répondre malgré la gravite de sa situation , marre d’être algériens dans une algerie détournée et confisquée par une mafia , il se mit à demander « son droit » a la nationalite française (etant né avant l’indépendance )…
    « les experts » ont jugé chérif : il est atteint de troubles psychiques !!!
    il sera admis dans un asile pour malades manteaux !!!
    ce n’est que le début de l’histoire …

  2. FIREGET dit :

    tjrs ceci n’oublié pa ke ns sommes en algerie et ke ns aimons comnt est lalgerie bein !! on l’aime pas cmme ca mé on aime pa changé aussi , dayeur c devenu dangereu d’en parlé la preuve : notre cherif au tribunal et pourtan il defendé just c droit et demandait c droi !!!!malrsmnt a notre pays pour demander nos droits on doi passer L’7ABSSE et on di ke la prison est faite pour les hommes . Rabbi y’kounne avc tonton cherif c ts k’on peu fre pour le moment !!

  3. OUCHENE dit :

    Monsieur,
    Chérif OUCHENE
    *: Boîte Postale n° 80
    04355 Ain Kercha (Algérie)
    È : 07.74.00.55.58 @: ouchene_2510@yahoo.fr
    Ain Kercha –Jeudi, le: 15 avril 2010
    Mesdames et Messieurs,
    Les Justiciers et les Défenseurs des Droits de l’Homme à Travers le Monde,
    Europe, Amérique, Afrique et Asie

    OBJET: Lettre d’Affranchissement.

    Mesdames et Messieurs,

    La supposée indépendance de l’Algérie était une forme de déportation des Algériennes et des Algériens que je suis à l’image de ces centaines de milliers de juifs livrés aux SS (la Gestapo) par la police de Vichy le 16/07/1942, durant la deuxième guerre mondiale.
    En date du 19 mars 1962 la France a décidé la déportation du peuple Algérien et sa livraison aux terroristes et aux tortionnaires du FLN. En date du 5 juillet 1962 la France a piétiné nos origines de Français Berbères et nous a abandonné entre les mains des criminels et assassins du FLN. Ce génocide du siècle et crime contre l’humanité est appelé ainsi les accords d’Evian (Les accords de la honte et de la trahison d’un peuple né et vécu français depuis un siècle et trente deux ans).
    Ma qualité de français de naissance et de citoyen du monde, me permet de porter plainte contre l’Etat Français pour génocide et crime contre l’humanité et pour abandon et non assistance à personne en danger.
    Pour éviter le sujet politique car, je ne le fais pas, je me permets de caractériser mon cas en mon nom personnel. La France a ruiné ma vie car, entre les mains de cette peste du FLN auxquelles elle m’a abandonné, j’étais pratiquement privé d’éducation et de tous les droits fondamentaux puisque, à cette époque l’éducation et ces droits étaient réservés uniquement aux enfants de chouhada (martyrs) et des maquisards. D’ailleurs c’est pratiqué à l’heure actuelle ! En un seul mot c’est cette soi-disant famille révolutionnaire (Les terroristes et les tortionnaires du FLN) qui en profite des richesses de l’Algérie de ma naissance. Comme c’est le cas aujourd’hui de ce BOUTEFLIKA qui ne cesse de voler, de dilapider, de dépenser sans compter et surtout de créer de la distinction aux normes d’une Xénophobie pour le partage des miettes qui restaient.
    Je dois expliquer Mesdames et Messieurs, que j’ai tenté par tous les moyens de m’adapter à vivre sous le règne de cette peste d’alliance (FLN, ONM et RND) mais, je n’ai pas pu et je refuse à me soumettre !
    C’est la raison qui me permet de faire appel à votre sens de loyauté à l’effet de m’assister auprès de l’Etat Algérien pour qu’il me soit délivrer une décision de répudiation de la nationalité algérienne que je décline éternellement, valant lettre d’affranchissement.
    J’insiste, je persiste et je signe : Je refuse d’être Algérien car, je suis né français! Je suis né français et je veux simplement le rester toute l’éternité, c’est un droit fondamental qui m’est reconnu par la déclaration universelle des droits de l’homme proclamée en France mère des lois et des droits en date du 10/12/1948, je cite notamment l’article 15 (1e et 2e).
    Sinon, et dans le cas où la France continuerait à nier mes origines de français de naissance pour toute l’éternité au regard du génocide du siècle, la supposée indépendance. J’opte pour rester Apatride et jamais Algérien ! Ce statut de citoyen Algérien me déshonneur, il me donne des nausées à longueur de ma vie sincèrement et, ce psychopathe de Président BOUTEFLIKA et son alliance de terroristes m’ont ôté la fierté de l’être.
    Je ne me trompe pas lorsque je le compare à un psychopathe car, il dépense et dilapide des centaines de milliards rien que pour voir le peuple Algérien souffrir. Pendant vingt ans d’absence et d’exile le voilà revenu avec un acharnement et une haine extrême à se venger du peuple Algérien qui n’est pas le sien. BOUTEFLIKA président c’est le sens d’une vraie haute trahison. BOUTEFLIKA ne cesse de nous torturer depuis son arrivée. Il a paralysé notre Algérie. Il a transformé notre Algérie en un barrage fixe et un centre de concentration. Des centaines de milliers de barrages fixes et mobiles sont dressés à travers le pays rien que pour terroriser le peuple. Les gendarmes, les policiers, les militaires, les douaniers, les patriotes, les gardes communaux qui dressent ces barrages ont remplacé les terroristes. Ils ne font que racketter et déposséder le peuple de son bien et cela de manière légale au regard d’une justice aveugle imposée par cet imposteur dictateur devant, au vu et au su de tous le monde. Les ex. terroristes des maquis, BOUTEFLIKA l’imposteur dictateur et psychopathe, les a transformé en réseaux mafieux pour son compte et de son clan. Quant à la justice elle est représentée rien que par des voyous, des délinquants et des corrompus. Une fois que vous tombez entre leurs mains pensez surtout à avoir les poches pleines sinon même pour des sujets banals votre affaire sera en premier qualifiée aux assises et après bonjour la lenteur, la bureaucratie et la torture morale bien sûr ! BOUTEFLIKA ! Mesdames et Messieurs nous traque à longueur de sa présence dans notre pays. C’est lui l’instigateur des tous les maux d’Algérie. Il est le génocidaire principal du peuple Algérien !
    Mesdames et Messieurs, ce Président Dictateur et criminel et son alliance d’assassins doivent être jugés comme vous avez jugé SADDAM et son alliance, Milosevic et Omar El-Bachir ! Les atrocités des SS et de ces criminels de guerre sont mieux humaines contrairement aux tortures que nous endurent BOUTEFLIKA et sa coalition. BOUTEFLIKA ne cesse de se comporter de dictateur et de criminels devant son peuple et de marionnette et de fourmi devant l’occident. D’ailleurs ! Il ne cesse de se proclamer et de se comparer lui-même à une fourmi devant Bush. Les archives existent pour vous démontrer non seulement çà mais, aussi lorsqu’il a espéré devenir terroriste s’il avait vingt ans ! Et qu’il voit en ces barbus terroristes de braves combattants ! Il ne cesse de les indemniser comme s’ils étaient des salariés au départ volontaire. Il instruit même ses Ministres, s’ils ont de l’attendrissement devant le peuple de rentrer chez eux !
    Je persiste, BOUTEFLIKA est un vrai terroriste et tortionnaire, un vrai voyou et délinquant, un vrai criminel et assassin ! L’Etat et le gouvernement Algériens sont représentés pratiquement que par des criminels et des assassins et surtout de minables marionnettes instrumentalisées et soumises.
    Pour me larguer, s’il vous plait n’évoquez surtout pas le mot indépendance de l’Algérie car, cela me donne des nausées.
    Vous n’avez pas le droit de m’abandonner entre les mains de ce criminel et assassin ! Psychopathe et assoiffé de pouvoir ! Imposteur et Dictateur !
    Merci Mesdames et Messieurs, les Justiciers et les Défenseurs des Droits de l’Homme à Travers le Monde.
    Chérif OUCHENE
    (Le Torturé, Malmené et Maltraité par BOUTEFLIKA et son alliance de Criminels)

  4. L'Apatride dit :

    Monsieur,
    Chérif OUCHENE ben Ghennam
    : Boîte Postale n° 80
    04355 Ain Kercha (Algérie)
    : 00.213.7.74.00.55.58 @: ouchene_2510@yahoo.fr
    Ain Kercha – Mardi, le: 31 Août 2010

    Monsieur, Nicolas SARKOZY
    Président de la République Française.

    OBJET: Rendez-moi ma Dignité. (Rappel)
    REF: Déportation, Abandon et Non Assistance à Peuple en Danger.

    Monsieur, Le Président de la République,

    La supposée indépendance de l’Algérie était une forme de déportation des Algériennes et des Algériens que je suis à l’image de ces centaines de milliers de juifs livrés aux SS (la Gestapo) par la police de Vichy le 16/07/1942, durant la deuxième guerre mondiale.
    En date du 19 mars 1962 la France a décidé la déportation du peuple Algérien et sa livraison aux terroristes et aux tortionnaires du FLN. En date du 5 juillet 1962 la France a piétiné nos origines de Français Berbères et nous a abandonné entre les mains des criminels et assassins du FLN. Ce génocide du siècle et crime contre l’humanité est appelé ainsi les accords d’Evian (Les accords de la honte et de la trahison d’un peuple né et vécu français depuis un siècle et trente deux ans).
    Ma qualité de français de naissance et de citoyen du monde, me permet de porter plainte contre l’Etat Français pour génocide et crime contre l’humanité et pour abandon et non assistance à peuple en danger.
    Pour éviter le sujet politique car, je ne le fais pas, je me permets de caractériser mon cas en mon nom personnel. La France m’a déporté, m’a abandonné et m’a livré aux terroristes et tortionnaires du FLN. La France et son allié le FLN ont fait de moi un Arabe par la force et contre mon gré! La France et son allié le FLN ont fait de moi un musulman par la force et contre mon gré ! Votre allié le FLN qui forme la principale alliance au pouvoir depuis l’abandon de la France à l’Algérie m’a pratiquement privé de tous mes droits fondamentaux. Je cite notamment l’éducation et surtout une vie humaine. Ce FLN m’a réservé à moi et surtout à mon père un traitement des plus durs !
    Je dirais une torture morale sans précédent. Je n’ai pas eu droit ni à l’éducation, ni au travail et non plus au logement. Tous ça été réservé au membres de la supposée famille révolutionnaire (Les maquisards, leurs enfants et les enfants des martyrs) et bien sûr ceux qui ont su s’aligner dans la combine.
    Mon tort à cet isolement c’est d’avoir un père qui était un français de souche et qui a travaillé chez un Colon comme ouvrier agricole contre l’avis des terroristes du FLN à cette époque.
    Pour moi, en toute franchise l’indépendance de l’Algérie est une tragédie inexcusable et un crime contre l’humanité qu’a perpétré la France un 19 mars 1962.
    En bref ! Je suis né français et je veux simplement le rester toute ma vie. Je suis né français l’époque où l’Algérie était française. Je n’ai pas répudié la nationalité française et, je n’ai pas opté pour une autre y compris la nationalité algérienne.
    Le titre de citoyen français m’est reconnu par l’Histoire, par les lois de la V° République et par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme proclamée en France mère des lois et des droits en date du 10/12/1948, je cite notamment l’article 15 (1e et 2e).
    Ce qui me permet de solliciter votre assistance pour enjoindre à l’Etat français, la régularisation de ma situation administrative en m’accordant la faveur d’être réintégré dans la nationalité française en guise de réparation pour déportation, abandon et non assistance à personne en danger et, au regard du territoire français où je suis né qui était une colonie française et celui que je sois un francophone et francisant. A défaut, je demande une assistance auprès de l’Etat Algérien pour qu’il me soit délivré une notification de répudiation de la nationalité algérienne que je décline éternellement et qui devient un fardeau que je n’arrive plus à supporter. J’opte pour que je sois un français au regard de ma naissance, sinon un Apatride et jamais Algérien car, ce titre de citoyen algérien ne cesse de me donner des nausées à longueur de ma vie.
    Je persiste! Je dis bien qu’il n’y a pas eu d’indépendance en Algérie mais, plutôt un crime contre l’humanité et une tragédie inexcusable. Je signe! La France m’a abandonné entre les mains des terroristes, des tortionnaires, des assassins et des criminels du FLN.
    Vous devrez me répondre Monsieur, Le Président de la République! C’est votre devoir !
    Cessez de me traiter comme si je n’existai pas car, c’est Chérif non seulement l’être humain qui vous cause mais aussi le français de naissance. C’est aussi mon droit fondamental que je revendique et, il me faut une solution.
    Je m’excuse de vous importuner. Merci d’avance, de votre compréhension et de la bonne attention que vous voudrez bien réserver à ma présente requête et, vous prie Monsieur, Le Président de la République Française d’agréer l’expression de mon profond respect.

    Chérif OUCHENE
    Copie à:
    -Monsieur, L’Ambassadeur de France à, Alger.
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Annaba.
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Alger.
    -Monsieur, Le Consul Général de France à, Oran.
    (A titre de demande de régularisation de situation administrative et d’SOS)

  5. Mohamed dit :

    Je comprend la situation de M.Cherif OUCHEN, c’est vrai, le peuple algérien est sous le joug de cette bande de criminels depuis 1962.
    mais, notre patrie c’est L’Algérie est restera l’algérie, pour connaitre la France il faut d’abord vivre et cotoyer les français, pour comprendre que tous nos maux sont un héritage des colonialistes français.
    Anal achaytane ya si cherif, revendique tes droits pacifiquement, n’insulte personne, soit patient, Allah vous guidera, je suis en france et je suis fière de ma nationalité Algérienne, je ne demanderais jamais cette nationalité française par respect à nos braves martyres, je suis opposant eternel à ce regime militaire en algérie.
    Amicalement.
    Mohamed elSadek.

  6. o.nabila dit :

    faite preuve de patience nous sommes pas éternel la vie est un passage malheur à ces gens du pouvoir qui n’ont pas conscience de la lourde tache et la lourde responsabilité qui abusent et font preuve de négligence laissant le pauvre peuple souffrir et privé de ses droits dans sa propre patrie ou est la morale! malheur à la vie malheur à la mort l’éternel est puissant ils seront jugés devant dieu et jamais la paix ne les habitera

  7. kaïssa dit :

    mr chérif ouchène vous etes dans votre pays qui est l’algérie algérienne elle vous appartient ne soyez pas pessimiste pourquoi broyez vous du noir! laissez le temps faire son travail qui sait l’espoir fait vivre prenez votre mal en patience et surtout ne rentrer pas dans des colères maladives cela fait un demi siècle que le système algérien est le même invariable!!! Parce que le devoir et l’amour propre du pays manquent à la raison est ainsi bladna tourbillonne « ah nos pauvres martyrs » j’y pense souvent que dieu nous pardonne !!!!!!!!!!!

  8. djena dit :

    je comprends votre mécontentement Mr Ouchene mais il y a toujours une solution pour règler un problème quelque soit son existence sans blesser ni se faire blesser donc une manière de s’exprimer correctement et avec mesure mais pas avec des mots qui peuvent vous causez du tort vous êtes chez vous dans votre propre pays en toute égalité mais faites preuve de tolérence prenez un avocat qui vous aide à régler votre situation sans se faire remarquer et avant de prendre des engagements de ce genre réfléchissez aux conséquences et maîtriser votre colère. avez vous penser à votre famille ? qu’allah vous vient en aide car la colère est pénible et sans remède juste de la patience et de l’endurance courage !

    ce commentaire est-il d’actualité!

  9. l'étoile filante dit :

    je dois avouer en toute sincérité cet homme a perdu la raison on l’a tellement pousser à bout s’attaquait à son président de la république tout de même il a pris un gros risque il s’avait très bien qu’après il sera puni grave avant de faire un geste pareil a t-il pensé à sa famille ses enfants son entourage on a beau avoir de la haine pour son gouvernement mais les conséquences on doit y réfléchir. là grave de chez grave il a perdu l’amour de ses enfants et l’amour de sa patrie après un tel journal indécent il devient carrément fou il dit que ses lettres sont restées sans réponse pourquoi n’a t-il pas pris un avocat pour mieux régler son problème et l’affaire sera tranchée par la justice et tout se règle dans les règles sans passer par les insultes et le manque de respect à son gouvernement mais quand on perd la boule on devient maboule enfin même si l’état a provoqué sa colère pour un père de famille doit penser à sa petite famille pour éviter de courir le risque et le danger il n’avait pas besoin de rentrer dans une telle provocation il reste tout de même un algérien dommage pour lui quel gâchis il reste une victime désarmée et sans voix

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER