On ne peut pas cacher Diar Echem’s avec un tamis !

diar.jpg

Commentaires

  1. Ahmed dit :

    En laissant les bidonvilles se proliférer sous les yeux des autorités locales dont le devoir est de prévoir, elles ont fini par subir les conséquences de leurs irresponsabilités en se voilant la face, mais qui paye la casse ? Les problèmes s’accumulent et la réalité des faits nous montre combien il est difficile d’y remédier une fois que le mal est fait comme c’est le cas, d’ailleurs pour la laideur de ses constructions inachevées et illicites qui poussent comme des champignons dans nos villes dont nos gouvernements sont responsables de cette laideur qui nous répugne au plus haut point, car ne dit-on pas « Gérer, c’est prévoir ».

  2. amghar azzamni dit :

    Depuis quelques temps,la situation est devenue trés préoccupante dans notre pays!Beaucoup d’émeutes,pour une raison ou une autre,sont enregistrées un peu partout à travers le territoir national!
    Ne peut-on vraiment mettre fin à ces manifestations du ras-le-bol des algériens en usant d’une meilleure administration en toute démocratie des affaires publiques?
    Cherche-t-on le pourrissement de la situation ou bien voulons-nous aller vers une meilleure distribution des richesses et des biens que nous a donné la nature?
    Il faut éviter à tout prix un embrasement dsu pays car cela ne profite à personne d’avoir encore des morts parmi la population!
    Le deuil n’est plus permis chez nous,nous en avons trop souffert!
    Alors faisons en sorte que l’apaisement soit de mise cette fois-ci!
    Rabi yastarna wa yastar bladna la3ziza 3alina!

  3. Taous dit :

    Bien parlé, amghar azzamni. C’est la sagesse même. Nous avons trop souffert et nous ne voulons plus de cela.

    Allah yejral el khir .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER