• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 22 octobre 2009

Archive pour le 22 octobre, 2009

Le SG du ministère de Travaux publics est innoncent !

ghoul.jpgDÉCLARATION DES AVOCATS
Rapportant une décision de la chambre d’accusation relative au «scandale de l’autoroute Est-Ouest», Le Soir d’Algérie du 20/10/2009 écrit que «l’ambassade de Chine a… protesté auprès des autorités algériennes, selon un proche du dossier», qui précise que «le groupement chinois aurait subi des pressions de la part de personnes proches du secrétaire général du ministère des Travaux publics… pour l’obliger à verser des pots-de-vin».

Au moment où M. Mohamed Bouchama, parfaitement connu pour sa rectitude et son dévouement à la chose publique, (dont la presse s’est fait l’écho), présumé innocent par la loi, et réellement innocent au regard des faits, subit une épreuve aussi douloureuse qu’imméritée, sa défense dénonce avec mépris cette grossière tentative de désinformation. Elle somme ce prétendu «proche du dossier» (lequel ?), de dénoncer aux autorités judiciaires ces «personnes proches du secrétaire général» coupables de si graves turpitudes. Faute de quoi, il apparaîtrait pour ce qu’il est très certainement manipulateur intéressé ou manipulé par les tristes sires qui s’agitent masqués pour détourner le cours de la justice. Signé Miloud Brahimi, Khaled Bourayou

Le général Ataïlia refuse de payer ses dettes à Paris !

fiche.png

Caricature

ecole1.jpg

Nouvelles violences au Djurdjura

terro.jpgSaid Radjef pour « Algérie Politique »
 
Au climat de protestation qui s’est emparé ces jours-ci de la  Kabylie, s’ajoute désormais une recrudescence des violences terroristes. Dernier attentat en date, celui qui a coûté la vie à une dizaine d’éléments de la garde communale ce matin aux environs de sept heures, dans la commune de Souk-El-Tenine dans la wilaya de Tizi-ouzou. En effet, pas moins de 07 gardes communaux ont trouvé la mort lors d’un attentat terroriste dans  cette localité située à moins de 15 kilomètres au sud de la ville de Tizi-ouzou, ce matin pendant qu’ils assuraient la sécurité d’un convoi appartenant à une société étrangère. Selon les témoignages  recueillis sur place, le convoi est tombé dans une embuscade tendue par un groupe armé au nombre indéterminé.
Cet attentat intervient alors qu’une vague de protestation et de grèves continuent de paralyser toute la région du Djurdjura. Selon les forces de sécurité, le climat sécuritaire s’est nettement détérioré au cours de ces dernières semaines en Kabylie. Certains observateurs de la scène politique algérienne, attribuent cette recrudescence des violences à la guerre qui opposerait certains clans au pouvoir. En tout état de cause, un climat de peur est perceptible dans toute la région depuis la rentrée sociale. Pour mémoire, une femme policier à été enlevée le week-end dernier dans la commune de Ouadhias par des individus armés.    

Chlef: Deux grévistes de la faim de Ouled Abbès dans un état grave

ouledabbes.jpgEn guise de protestation contre la liste de bénéficiaires de logements sociaux, 35 personnes observent une grève de la faim, depuis lundi, devant le siège de l’APC de Ouled Abbès (Chlef).  Les grévistes contestent fermement la légitimité de la liste établie par la daïra de Oued Fodda. «Sur la liste affichée figurent des personnes qui possèdent des appartements de haut standing, alors que d’autres ne résident même pas dans notre région», affirment les grèvistes.

Deux citoyens qui se trouvaient parmi les grévistes ont été évacués d’urgence vers l’Hôpital des Frères Khatib de Chlef, en raison de la gravité de leur état de santé. Quant au jeune qui a menacé de s’immoler par le feu, après s’être aspergé d’essence, il a été neutralisé et sauvé de justesse par les citoyens. Les élus ont quitté le siège de l’APC pour s’installer en lieu sûr, au siège de la daïra, distante de 10km. Synthèse d’El Mouhtarem d’après La Voix de l’Oranie

Une rencontre Bouteflika-Castro a duré cinq heures !

fidel.jpg

Urgent: Au moins six agents de sécurité tués dans une embuscade

lavalin.jpegAu moins six agents de sécurité ont été tués, jeudi matin 22 octobre, dans une embuscade tendue par un groupe armé dans la région de Tizi-Ouzou. Les agents ont été tués près de Maatkas, à 25 km au sud de Tizi Ouzou, quand les assaillants ont ouvert le feu vers 7 heures, sur un fourgon transportant huit agents de sécurité qui se rendaient vers un camp de base. Ils allaient chercher des employés de la société de travaux publics canadienne SNC Lavallin. Les six victimes ont été tuées sur le coup, un autre a été grièvement blessé et le dernier est porté disparu. AFP

Les familles de Diar Echems seront relogées dans moins de 2 siècles !

chems.jpgYa Boreb ! Plus cynique, tu meurs. Le président de l’APC d’El Madania a déclaré ceci au quotidien El Watan: « Je reconnais qu’il y a une crise du logement dans cette cité (Diar Echems). Je sais que les 1500 familles qui y habitent ont toutes besoin d’être relogées. (…) En 2006, nous avons eu un quota de 60 logements et Diar Echems en a bénéficié de 11 appartements. En 2008, on nous a donné un autre quota de 80 logements, dont 13 ont été distribués à des résidents de cette cité, qui a toujours eu la part du lion ». A suivre le raisonnement du premier magistrat de la commune, qui se dit prêt à exécuter toutes les décisions de la wilaya, on arrivera au résultat suivant: Avec 24 logements en 3 an (8 logements pas an), les 1500 familles de ce quartier populaire seront relogées dans moins de 2 siècles. Faites le calcul et vous allez voir !El Mouhtarem 

Comment une société italienne vend des visas à 3000 euros aux Algériens !

visaschengen.jpgPar un Italien 

Monsieur, Concernant la mafia, vous avez oublié de mentionner une autre société italienne dont le patron vit en Algérie en famille depuis 10 ans. Il a même établi une société de droit algérien avec le même nom pour bien masquer ses activités. Le but officiel est de gérer des contrats algériens, mais les principales affaires de cette société dont le trafic de VISA Schengen.  Le gérant italien, avec le temps, a gagné la confiance de tous les fonctionnaires des ambassades. Il les invite à des soirées qu’il organise dans sa villa pour faire connaissance avec les responsable qui gérent le dossier des VISA. Les soirées sont organisées régulièrement, chaque 2 semaine, avec la même personne pour gagner sa confiance. Une fois arrivé à son but, il demande un visa pour des personnes qui travaillent chez lui en intégrant des dossiers de gens qui n’ont aucune relation avec son entreprise. Il leur établie des certificats de travail et falsifie des fiches de paie et tous les documents nécessaires. Avec l’amitié, il passe sans problème. Le but final est de vendre un visa à 3.000 Euro environ. Vous pouvrez comprendre comme il est facile de gagner beaucoup d’argent, 3.000 Euro chaque VISA, sur le dos des Algériens.  La prochaine fois on va donner des noms.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER