Nouvelles violences au Djurdjura

terro.jpgSaid Radjef pour « Algérie Politique »
 
Au climat de protestation qui s’est emparé ces jours-ci de la  Kabylie, s’ajoute désormais une recrudescence des violences terroristes. Dernier attentat en date, celui qui a coûté la vie à une dizaine d’éléments de la garde communale ce matin aux environs de sept heures, dans la commune de Souk-El-Tenine dans la wilaya de Tizi-ouzou. En effet, pas moins de 07 gardes communaux ont trouvé la mort lors d’un attentat terroriste dans  cette localité située à moins de 15 kilomètres au sud de la ville de Tizi-ouzou, ce matin pendant qu’ils assuraient la sécurité d’un convoi appartenant à une société étrangère. Selon les témoignages  recueillis sur place, le convoi est tombé dans une embuscade tendue par un groupe armé au nombre indéterminé.
Cet attentat intervient alors qu’une vague de protestation et de grèves continuent de paralyser toute la région du Djurdjura. Selon les forces de sécurité, le climat sécuritaire s’est nettement détérioré au cours de ces dernières semaines en Kabylie. Certains observateurs de la scène politique algérienne, attribuent cette recrudescence des violences à la guerre qui opposerait certains clans au pouvoir. En tout état de cause, un climat de peur est perceptible dans toute la région depuis la rentrée sociale. Pour mémoire, une femme policier à été enlevée le week-end dernier dans la commune de Ouadhias par des individus armés.    

Commentaires

  1. tamusni dit :

    Ehhhh oui el moussalaha el wataniya !!!!!!!!!!

  2. yidir dit :

    sept morts(ellah yehmahoum) pas une dizaine mr Said Radjef !

  3. essaid dit :

    à vous suivre dans vos raisonnements les islamistes n’existeraient pas, ce serait une création des services…

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER