• Accueil
  • > Libre débat
  • > Algérie: Ceux qui n’avaient pas fait la guerre, avaient pris la place de ceux qui nous avaient fait la guerre

Algérie: Ceux qui n’avaient pas fait la guerre, avaient pris la place de ceux qui nous avaient fait la guerre

nezzar.jpgAmmi Said pour « Algérie Politique » 

L’objectif de tous ceux qui détiennent le pouvoir (à tous les niveaux) est de faire repartir l’argent qui rentre en Algérie, chez ceux qui l’ont donné, pour payer la facture du pétrole et du gaz que notre pays leur a vendu.
Aucun dollar ne doit profiter à notre économie et à notre peuple. La gestion de nos ressources est simple. Un enfant peut le faire.
Il n’y a pas besoin de faire des audits, ni d’experts comptables, ni de cadres compétents et bien formés, ni de ministres qui sont capables de maîtriser leurs dossiers. Il n’y a pas besoin de projets qui, à moyen et puis à long terme, permettront à notre économie de devenir productive capable de satisfaire les besoins du pays et ensuite d’exporter autre choses que nos ressources énergétiques. Il n’y a pas besoin de faire le compte de tout l’argent qui a été gaspillé, dilapidé, volé et très mal utilisé.

Il n’y a pas besoin de prévoir les recettes à venir et les dépenses nécessaire pour moderniser notre pays, éradiquer le chômage, loger dignement les familles, améliorer la formation des universitaires, payer correctement les travailleurs, stopper le désespoir et la misère, rendre performante notre agriculture, rendre plus efficace notre système de santé et faire de telle sorte que l’homme Algérien et la femme algérienne soient responsables de la prospérité, de l’indépendance et de la sécurité et du respect de leur terre et de son peuple.

Ceux qui n’avaient pas fait la guerre, avaient pris la place de ceux qui nous avaient fait la guerre. Sans oublier, de s’habiller de la gloire et du sacrifice de nos martyres. Et, sur leur chemin d’éliminer tous les vivants qui désirent une Algérie digne, juste, solidaire, libre et prospère. Les vivants qui avaient échappé à la mort de la main du colonisateur et de celle de traîtres qui préparaient au chaud pour usurper le pouvoir et de les vivants qui avaient grandi dans un pays libre mais rendu comme une prison et un champ de crimes barbares et de misère par ceux qui continuent à nous considérer comme des indigènes des temps modernes.
Pour qu’ils puissent rester au pouvoir, ils ont, les haineux de l’Algérie dépensés toutes nos ressources dans le vive, le futile et l’inutile. Ils ont offert une grande parti aux pays riches.
Une autre parti, ils ont volé et ils ont constitué avec des fortunes colossales pour en jouir et assurer l’avenir de leurs progénitures.

Et, la dernière parti, ils l’ont utilisé pour construire une appareil répressif redoutable(armée, police, gendarmerie, justice, institutions, justices, tueurs froids et impitoyables), pour détruire nos valeurs, pour nous maintenir dans l’ignorance et la misère, pour nous diviser, pour nous terroriser, pour maintenir dans la soumission et nous charger de soucis et de maux très difficiles à supporter.
Les vrais voleurs sont bénéfices de l’impunité, tout le monde le sait. Les honnêtes payent quand, les premiers sont démasqués, tout le monde le sait.
C’est ça la république de sa Fakhamatouhou, ce roi, qui était venu pour tous et toutes nous sauver.
Fraternellement

Commentaires

  1. ivahriyen dit :

    sont oublier l’éradication culturel qui rendu le peuple son aucun culture politique qui peux qu’avoir des réaction
    d’émeute ou lieux de se rassemblé ou tour des valeur de la république et d’éradiqué ces gens qui sème le trouble et la honte sur la terre des 1 million et demi million de martyres .

  2. Anonyme dit :

    Quoiqu’ils fassent, … seule l’Algérie triomphera un jour et ce grâce à ses enfants. Ces enfants qui ne cessent donner ce qu’ils ont de plus cher, luttent, aiment ce pays sans …..

    VIVE L’ALGERIE.

  3. safir allilou dit :

    gouverner s est prévoir. Arelizane a la veille du ramadhan et à 15 jours de la rentrée scolaire Le walou de relizane aprescrit la destricution du bondeville ezzerai en logeant les familles dans des ets scolaires avec la promesse de les faire habiter dans des logements qui leurs étaient destinés dans du programme de recasement à la cité adda benaouda berremadia. CETTE situation à durer jusqu’à la rentrée des classes sans qu’une partie des familles ne soient recasés. Une plainte a été déposé à l’encontre des familles restantes dans les ets scolaires , notre justice ordonne l’evacuation des écoles sans se poser la question qui a ordonné le transfert de ces familles dans les dits ets afin de la sanctionner. Mais notre justice à exécuter les ordres du WALI au lieu de le juger pour mauvaise gestion et voir la liste des attributaires des logts destinés au recasement rien n est fait parceque les logeme nts ont été atribués à des peronnes non concernes par c ette opération à l’instare de KADDARI Abderrezak ( mari d’une magistrat à relizane et chargé de suivre la reconstruction de la villa acquise par le Chef de Cabinet de la Wilaya à Saida pour la petite somme de 10.000.000 DA) bensaid lakhdar, abed zeggai correspondant de presse,et autres personnes qu’une enquete serieuse peut divulger.
    Les famille expulsés des écoles se trouvent toujours dehors

  4. amghar azzamni dit :

    Ami Said a fait une analyse magistrale de la situation politico économique que vit notre pays depuis son indépendance!
    En effet,le 5 Juillet 1962,nous étions une population trés peu nombreuse à composition jeune!
    Nous les jeunes de l’époque post indépendance avions beaucoup misé sur l’espoir de vivre dans un pays souverain en matiére de politique économique.Or,aujourd’hui,devenus vieux nous faisons un constat amer de ce qu’est devenu notre pays avec une économique inexistante et développement culturel stagnant et broussailleux.
    Qui n’avance pas,recule dit-on!Les hommes qui se sont succédés au pouvoir ont tout simplement crée un systéme du genre « pousses-toi que je m’y mette » sans se soucier guére de l’avenir des générations montantes appelées à prendre le relai!
    Le pays est resté bloqué comme au temps de l’impérialisme français spoliateur eternel de nos richesses naturelles!
    Aujourd’hui,l’homme algérien devient naturellement un despote dés lors qu’il est porté à un des étages du pouvoir tellement que ce dernier a reçu des prédispositions à cet exercice excécrable!
    La vraie démocratie s’acquiert au fil du temps c’est vrai,mais encore faut-il une volonté innée pour lui permettre un accés .

  5. amarou dit :

    tout ce qui se dit ici n’est que du bluff

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER