• Accueil
  • > Libre débat
  • > Malaise à l’ILE de Bouzaréah: Les étudiants menacent d’une année blanche

Malaise à l’ILE de Bouzaréah: Les étudiants menacent d’une année blanche

universitealgerienne.jpgYoucef Aouchiche pour « Algérie Politique » 
 
Les étudiants de l’Institut des langues étrangères (ILE) de Bouzaréah, notamment ceux des langues française et anglaise sont dans la tourmente. A l’origine, un  bras de fer les opposant à l’administration qui avait annoncé des mesures restrictives  pour le passage et l’admission aux années supérieures. Signe de malaise, ces derniers sont en grève ouverte depuis mercredi passé. En effet, juste après l’annonce des résultats des examens finaux, les étudiants des deux départements concernés ont appris dans la stupéfaction la plus totale que plus de 80% des examinés n’ont pas été admis au palier supérieur. Pis encore, la problématique des réorientations pèse lourd sur les étudiants ayant opté pour la spécialisation dans les langues étrangères.

Ils sont confrontés à ce problème en cas où ils refont  deux fois une année de leur cursus universitaire. Ainsi, 4 étudiantes en fin de cycle ont été exclues et se sont retrouvées contraintes de quitter l’institut après avoir fourni plusieurs années d’effort. Des dizaines d’autres, issues des années inférieures ont subi le même sort. La colère ne date pas d’aujourd’hui. Elle remonte, selon des étudiants interrogés sur  place,  à la première année où fut instauré ce système  «anti-pédagogique ». Pour faire face à cette situation, les étudiants de ces deux filières, joints par leurs collègues des autres départements, se sont organisés autour d’un comité autonome provisoire de l’ILE.

Depuis, le mouvement de contestation bat son plein. Rassemblements, pétitions, marches, ont été organisés depuis la journée de délibération, mardi passé. Les étudiants promettent  de durcir la protesta en brandissant la menace d’obstruer la présente année universitaire, si jamais leurs doléances ne seraient pas satisfaites. D’ores et déjà, une grève générale et un rassemblement sont prévus pour ce dimanche. Depuis l’instauration du système de réorientation, les étudiants vivent dans la peur et l’angoisse de l’exclusion qui les hante durant tout leur  parcours. Ils jugent que cette  situation ne doit pas  durer et  mettent le doigt sur la sourde oreille et l’entêtement de l’administration, qui refuse selon eux, toutes initiatives de dialogue. Cette évaluation de sanction vis à vis de la langue française vise essentiellement à réduire le statut des langues étrangères dans notre pays confronté à toutes les formes de l’intégrisme. 

Commentaires

  1. setbouz dit :

    Bon courage chers étudiants, mais fêtes attention à l’année blanche!

  2. didi dit :

    c’est grave n’empeche ni etudes ,walou moi je me suis inscrite la bas pour faire licence d’espagnol et voila qu’ils sont en grève , aucune mesure n’est prise, rien, franchement les etudes en algerie sont a bannir!

  3. nina-sea dit :

    hello everybody,i am a student of l’ ILE,so i am at the front of the problem.let me tell you dear friends that the situation is very hard for us students.first,because we are dealing with teachers that are very strict and unfair sometimes.second,our department responsables are not at all respectful toward us.third,because we are confronted to injustice in avaluations,and no one is available to hear us.thank you,regards ;)

  4. mimi dit :

    salut shabe l ile je suis à 100 ù avec vous; moi meme je prepare une licence d allemand mais je vous avoue que je souffre vraiment car à la limite je pige rien pour moi une langue s apprend dans un laboratoire de langue et ce n est pas le cas chez nous je me demnde vraiment comment on va preparer nos diplomes de fin d’ année vraiment sa crain alors ne baisson pas les bras ….vive les etudiants

  5. shana dit :

    I’m a student of english at the university of algiers and it supposed to be my last year there. unfortunately, i’ll have one more year!!!!!this is not because i’m a bad student, but this the fault of the responsables and the teachers who do never help students to improve themselves and succeed. they treat us as stupid people not like adults and they accuse us of unseriousness but indeed they’re to be blamed and banned because they don’t show any sens of responsability toward the student and the education in the country as a whole. I denouce those teachers and i can say it openly that they abuse their status to sabotage students not because they’re weak ones, but because of personal matters!!yes, I’m a student and i know how those affairs course. I can’t deny that some student exaggerate in their dealings with the teachers but this can be controlled by this latter.I witnessed this year many difficulties,i worked hard to succeed ;nevertheless I saw some friends’names(ADMIS)in the notice board who were not even attending the lectures during the year.To be frank, this is not really shocking because all the system in this country is rotten not only the eductional one!. Finally, the discussion about the problems the algerian students face is endless. I don’t think that there is a situation elsewhere !For that, the algerian student is a symbole of suffering and misfortune, his situation can never change unless the system changes.

  6. nesrine dit :

    hola amigos estoy en el segundo curso lengua espanola a bouzarriaaaaaaaa es el sufrimiento b.courage

  7. kerkooven dit :

    bon courage et nchallah tefriwha.

  8. amina dit :

    salam alikoum moi je refait ma deuxième année francais j’en souffre vraiment vous ne pouvez pa imaginer combien j’ai regretter de l’avoir fait,je pense que je vais abandonner,c’est bon kraht.

  9. nesrine dit :

    hiii for all hadi hiya chrikti kamel rana nsoufriw ana tani rani en 2 em annee espanol b courage

  10. sousou dit :

    bonj bah c vraiment dur pour nous les étudients !!!!!! les etudes a bouza c po facil du tt pour avoir une l’iscence il faut avoir bcp d chance!!!allé mes chers amis bonne chance a vous ont est touuuuuuus ac vous!!! les proff sont tres cevér !!!courage é couraaaaaaaaaaaaaage!!good luck!!

  11. moncef du42 dit :

    ben moi je suis étudiant licence russe a bouzeréah.rohte une foi kalouli rahoume greve ma 3awedche tla3te.putetre 7 semene kishe ma ybene inchalah

  12. tita dit :

    slt tout le monde,bon ana kount nkra fi bouzaréah (englais) matkadrouch timaginiw mon état lhakt hta la 4eme w3awdtha 2fois (a 1ére à cause d profffff(j’ai refai 2modules)mais la 2eme c à cause une maladie et j’ai eu 9.89 de moyenne. wdjabouni braaaaaaaaaaaaaaaaaa
    B.COURAGE à tous de tout mon coeur

  13. l'ancien dit :

    slt tt le monde .j passé 2ans a bouz bouz a ILE francais j reussis a valider les 2années mais cété +duer les etudes sont difficiles les prof sont tres severes pas pour evoluer le niveau des etudiant mais pour essayé de garder le prestige de ILE c vraiment antipedagogique et les prof comme vs le savez tou non aucun respect pour les etudiant ils ns traite comme des ….
    mais qcq vs voulez c le systeme algeriens

  14. custom thesis help dit :

    this kind of blog always useful for blog readers, it helps people during research. your post is one of the same for blog readers.

  15. lila dit :

    hi, c’est vrai que les études se n’est pas facile, mais il faut percévérer et travailler avec méthode, savoir cibler, et surtout rédiger lors de l’éxamen… allah youwafikokom,ah , yowafikouna, hhiih, amine

  16. kabyle dit :

    slt tout le monde hello every body tout ce que je sais dans le departement des langues etrangeres c’est que les kabyles ont toujours leurs places pour mieux comprendre c’est la créme du departement ensuite les algerois qui sont passable a l’orale et tres faible a l’ecris mais comeme ils se debrouillent pour avoir l’année. surtout les algeroises a yema yema elles se presentes memepas !!!! le jour de deliberation elles ont qu’a ce maquiller bien…mini… tout ira bien.
    toute facon moi aussi je leur donnent l’accetion a l’annee superiere si j’eté un prof ….elles sont trop mimi……et a la fin de cycle au lieu de leur donner de licence de francais on leur donne des licence de ce que je peux pas ecrire !!!!

  17. Anonyme dit :

    im student in bouzareah department of english
    and ihhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhate this department exectly teachers. bonne courage

  18. souma dit :

    salut je pense que la situation des etuduants de les langues est misérable il ya aucune relation entre les proffs et les etudiants c’est un vraiment l’enfer sur térre nous somme les victimes de l’university algerien

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER