« Ne cesse pas d’être ya El Mouhtarem »

courage1.jpgYoucef Aouchiche

Se soumettre, ce serait cesser d’être. Alors ne cesse pas d’être ya El Mouhtarem. «Un grand sacrifice est aisé, mais ce sont les petits sacrifices continuels qui sont durs». Johann Wolfgang Von Goethe

Cher El Mouhtarem

La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à une répression, ni à une dictature, ni à la volonté des hommes et encore moins à l’harcèlement des minables parce que pour elle, se soumettre, ce serait cesser d’être. Alors ne cesse pas d’être ya El Mouhtarem. Il ne faut pas lâcher la corde mon ami. L’idée de base sur laquelle s’est édifiée ton célèbre Blog FFS1963 ne doit pas disparaître. Le rôle d’éclaireur que joue « Algérie politique » dans cette Algérie dépossédée de ses repères et richesses doit préserver sa vitesse. Cet idéal que porte ton action juste ne peut résulter que d’une droiture d’esprit, d’un état d’âme sain, et d’une compréhension claire aux origines de la crise algérienne. Il ne saurait y avoir de guérison et d’amélioration pour notre pays que par des actions pareilles. Alors ne lâche pas la corde et sache bien que tes fidèles lecteurs sont hautement solidaires avec toi.

Je crois que tu est apte de relever les défis contre ces impitoyables oppresseurs qui veulent à tout prix réduire à néant l’expression libre et démocratique.
BON COURAGE ET BONNE CONTINUATION.

Commentaires

  1. Taous dit :

    OUI, CHER EL MOUHTAREM, CONTINUEZ A DIRE, A ÊTRE ET A EXISTER!!

  2. homelibre dit :

    Notre cher El Mouhtarem est simplement fatigué et il y a de quoi. Il n’a pas insinuer de vouloir laisser tomber ce blog.
    Il a besoin de repos qu’il se repose il le mérite.
    Bon courage cher ElMouhtarem, on te demande simplement de tenir bon car ce blog est notre source d’information .. c’est notre lumière… mais ceci dit, fait quand même attention à toi.
    A bientôt j’espère.

  3. Idir 16 dit :

    Cher El Mouhtarem,

    Je suis certain que cette large manifestation de solidarité, cette volonté de vous porter à bout de bras, si besoin en était, vous a mis du baume au coeur et vous permettra de vous ressourcer et de trouver les ressorts nécessaires pour continuer.

    Votre responsabilité est grande à notre égard et il me parait que vous ne pourrez cesser ce que vous avez commencé en 2007.

    Non, en vérité, vous ne pouvez renoncer car nos attentes sont grandes et votre devoir est de continuer votre engagement afin:

    - que la parole libre continue à avoir droit de cité;

    - afin que l’expression et son corollaire: la liberté,ne soient pas victimes de gros bras, très pertinemment qualifiés par vous de « minables »;

    - afin que nous sachions où nous tourner, et vers qui nous tourner, quand le découragement nous saisit, quand, nous même, nous désespérons d’une Algérie meilleure.

    Alors, non, vous ne vous effacerez pas car ce serait céder au diktat, ce serait abdiquer face à la force aveugle qui ne peut en aucune manière s’accommoder de la lumière et de la vérité.

    Il est vrai que la tache est rude mais qui a prétendu que le combat politique était une sinécure?

    Non seulement nos voeux vous accompagnent mais non nous tenons aussi à disposition.

  4. Mohand dit :

    25/10/09
    Je ne me contente pas de te faire savoir, cher El Mouhtarem, ma solidarité et mon engagement vis à vis de toi et aussi pour soutenir les acteurs de ce blog. Je dis aussi, que nous devons dénoncer toutes les menaces et les pressions d’où quelles viennent, clairement, pour mieux les écarter de nos chemins à tous…c’est ainsi que nous nous renforçons et donnons une force au blog. Tous ceux qui d’une façon ou une autre permettent à des Algériens de tous les horizons de parler de ce qu’ils savent, de dénoncer ce qu’ils pensent être négatifs sont des cibles préférées du clan adverse. Tu sais tout comme moi que des personnes se sentent dévoilées, ils vibrent de colère comme des tarés. Leur cause à eux n’existe pas leur raison de vivre c’est eux et le clan malhabilement formé de tous les opportunistes que l’Algérie a forgés et a constitués. Ils ne s’embarrassent pas de scrupules ni des lois de la République. Nous les voyons naître et nous les voyons se développer avec leurs orgueils de parvenus.
    Qui parle de problèmes de la société, la presse non ! Elle fait des unes tapageuses pour gagner de l’argent. Les Ministres ils sont dans leur tour d’ivoire aux aguets du moindre fait et battement de sourcils d’El mouradia. Les Tagarins eux, songent et tournent en rangs serrés pour éviter des failles. Pendant que des gros bonnets pleins aux as se prennent au jeu politique et agissent pour se réserver qui des pans entiers de l’économie et continuer à acheter et à vendre des produits fabriqués ailleurs…Et qui dans nos partis dans leur quasi majorité se prennent au jeu des intrigues tout en profitant autant que les autres de la vache “Algérie”. Une Algérie où subsistent 400 OOO bidonvilles, alors que le trésor du pays est au chaud aux Amériques et ailleurs.
    Pour revenir au sujet qui préoccupe beaucoup de blogueurs, ta fatigue, et ta lassitude face aux attaques de minables cher camarade et frère … eh bien oui c’est dans la méthode de ces gens la ,de déstabiliser et de s’attaquer à toute lueur dans l’ambiance sombre de l’Algérie qu’ils entretiennent. Les rats ne vivent que dans l’ombre et se nourrissent de tout ce qui est découvert. Mais tu sais tout cela.
    Ils ne peuvent rester indifférents devant tant de faits rapportés, lesquels les ébranlent leur certitude, tout puissant qu’ils s’imaginent être. Ils n’ont pas retenus les leçons de l’histoire, mais pour ne point développer ce point disons seulement qu’en droit il y a la prescription mais en histoire il n’y a pas d’oubli. Voyez les harkis d’hier (même s’ils ont pris des habits de maquisards) ils ne restent pas moins des traites et ils le resteront tout le temps, quand bien même il y a des chapes de plombs faites par eux et par ceux qui ont tout aussi fait boucher les trous gazés où se cachaient les vrais maquisards il y a plusieurs décennies.
    Ce blog dit des vérités, nous ne devons ni rougir, ni fuir et se taire. Ceux qui doivent le faire c’est ceux, tous ceux qui sont dénoncés ici clairement et sans jambage.
    Aucun fait ne reste impuni, ils ne l’ont pas compris, la justice se met au service du droit il ne peut en être autrement. Ce que les hommes par leur subterfuge ne font pas, la vie, l’histoire le fera un jour.
    El mouhtarem dites nous tout, pour que l’on puisse agir et continuer. Ne laissons pas les parasites nous envahir pour nous infecter.
    Faisons leur un bras d’honneur et disons leur qu’ils ne peuvent rien contre notre volonté … Disons leur que nous pouvons les submerger de plusieurs façons. Les vérités finissent toujours par éclore et elles trouvent toujours des hommes pour les véhiculer et les répandre.
    Mohand.

    PS : dans ce blog, j’ai remarqué qu’il y a ceux qui dénoncent et ceux qui approuvent et le plus souvent incitent les autres à le faire. On aimerait beaucoup que les premiers soient plus nombreux que les seconds, même si tous sont utiles.

  5. amghar azzamni dit :

    Oui El Mouhtarem,ne laches pas ton blog,il est si enrichissant!Nous sommes devenus trés familiers avec ton blog!Franchement,on ne peut plus s’en passer tellement il est devenu pour nous un véritable espace de libre expression!Nous apprenons à etre nous-memes.Nous apprenons à lire et comprendre les autres!Nous communiquons entre nous,c’est trés important!C’est vrai que quelquefois nous nous contredisons mais c’est ça la loi du débat démocratique!Ton blog nous a appris à se connaitre et à se respecter les uns et les autres nonobstants des escarmouches verbales qui se dissipent vite au fil du temps et du débat contradictoire!
    Ton blog cher El Mouhtarem est comme une école de la démocratie et de la liberté d’expression,chose que nous citoyens n’arrivons pas à trouver ailleurs!
    Non,tu ne peux pas nous abandonner maintenant que l’habitude est devenue naturelle!
    Tu es fatigué,nous trouvons cela normal!Tu peux te reposer un moment mais reviens-nous vite vite , nous ne voulons pas devenir orphelins.
    Merci de le faire au nom de la liberté d’expression!
    Bon courage cher El Mouhtarem!

  6. ammisaid dit :

    Cher Elmouhtarem,
    Merci pour tout ce que tu fais pour l’Algérie et son peuple. fais attention à toi et ta santé. C’est la moindre des choses. Nous avons et nous aurons besoin des hommes comme toi. Cet espace est comme une cage ouverte aux oiseaux que nous sommes. Tu nous as offert la liberté de voler dans les airs et de revenir, librement, quand nous sentons le besoin de revenir. Deux ans et demi d’abnégation, de don de soi, de disponibilité, d’un travail remarquable et d’une quête inlassable de la vérité dans un esprit de justice, de justesse et de sérieux sont à saluer et à encourager. Tu as, peut-être, déjà, suscité par ton courage et ton militantisme acharné des plûmes du futur, qui continueront sur la même voie que tu as tracé et qu’avait façonné tes aînés. Tout acte qui ressemble à ce que tu nous donnes est une pierre en plus pour l’édification d’une république juste, démocratique, libre, prospère, fraternelle, tolérante et solidaire.
    Fraternellement et respectuesement à toi et salutations fraternelles et chaleureuses à visiteurs et aux commentateurs de ce blog exceptionnel que tu as crée mais qui nous appartient, quelque part, aussi.

  7. amghar azzamni dit :

    L’envergure des personnages tels que les Ben Mhidi,Abane,Amirouche,Ben Boulaid,Kateb Yacine,Mouloud Mammeri,Ait Ahmed et beaucoup d’autres que l’on ne peut citer tant la liste est longue,ne s’est pas construite d’un simple coup de baguette magique!Ces hommes aux principes inébranlables se sont de tout temps mis au service d’un peuple et d’une patrie tant aimée sans calculs d’interets personnels.Dans l’esprit de ces hommes valeureux a nidé à tout jamais une véritable démocratie et une façon de lutter contre le despotisme outrancier des dictateurs attitrés et dangereux!
    Aussi,cher El Mouhtarem,je t’invite à rester indéfiniment avec nous car si cela devait arriver ,tu nous manquerais énormément et nous rendrais orphelins de l’écriture!
    Il faut dire sans peur ce que tu as à dire pourvu que cela reste dans les cordes de ta conviction!

  8. Anonyme dit :

    qui es yacine kateb je suis nee en algerie et mes voisins etaient une famille kateb meriem nassira mamar

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER