• Accueil
  • > Hommage
  • > Ahmed Zabana à ses parents: «Ne pleurez pas et soyez fiers de moi»

Ahmed Zabana à ses parents: «Ne pleurez pas et soyez fiers de moi»

zabana.jpg«Mes chers parents, ma chère mère

Je vous écris sans savoir si cette lettre sera la dernière et cela, Dieu seul le sait.

Si je subis un malheur quel qu’il soit, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu, car la mort pour la cause de Dieu est une vie qui n’a pas de fin et la mort pour la patrie n’est qu’un devoir. Vous avez accompli votre devoir puisque vous avez sacrifié l’être le plus cher pour vous. Ne me pleurez pas et soyez fiers de moi.

Enfin, recevez les salutations d’un fils et d’un frère qui vous a toujours aimés et que vous avez toujours aimé. Ce sont peut-être là les plus belles salutations que vous recevrez de ma part, à toi ma mère et à toi mon père ainsi qu’à Nora, El Houari, Halima, El Habib, Fatma, Kheira, Salah et Dinya et à toi mon cher frère Abdelkader ainsi qu’à tous ceux qui partageront votre peine.

Allah est Le Plus-Grand et Il est Seul à être Equitable. Votre fils et frère qui vous aime de tout son cœur.» H’mida

Commentaires

  1. SPECTATEUR dit :

    RAHIMAK ALLAH YA ZABANA

  2. billdz dit :

    j ai eu la chaire de poule.il nous faut justement ce courage des lions!!

  3. Idir 16 dit :

    Quelle grandeur d’âme, quel niveau intellectuel…

    c’est sans doute le moment le plus adéquat pour, qu’ensemble, nous réservions une pensée, faite de reconnaissance et d’infini respect, à l’ensemble de ceux qui ont donné leur vie pour que vive l’Algérie de leurs rêves, et qui seraient bien marris de voir ce qu’il en a été fait, 55 ans plus tard.

    Pleurons sur notre pays bien aimé.

  4. Taous dit :

    Cher frère H’mida,

    de là où tu te trouves, bienheureux parmi les bienheureux, tu as du constater, la mort dans l’âme, cette âme qui survit à l’écorce terrestre, que le serment avait été trahi et par ceux-là même qui en ont certainement fait le moins possible, voire qui excellaient déjà dans l’art de la duperie et qui persistent dans leur aveuglement.

    Quel gâchis! Non, vous ne méritiez pas cela vous qui, avec une bravoure que seuls les authentiques héros possèdent vraiment, avez consenti le plus dur des sacrifices qui soit: celui de la renonciation à la vie pour le triomphe de vos idéaux, des idéaux bien galvaudés depuis et convoqués selon que de besoin!

    J’ai lu qu’aujourd’hui vous allez avoir votre statue en bronze, afin, selon le journaliste auteur de l’article, que vous ne souffriez plus : des aléas de la nature et de l’abandon ». Comme si vous pouviez encore être atteint de quelque façon que ce soit, des aléas et autres vicissitudes de ce bas, et ingrat, monde !

    Paix à vous, très cher frère H’mida,ainsi qu’à tous les chahidates et chouhadas.

    Cher modérateur, il me parait qu’il aurait aussi fallu distinguer, pour les memes raisons, la lettre que Zahia Kharfallah avait envoyé à son avocat:

    «En face des tortionnaires de la villa Susini, des incendiaires des mechtas, je me sens à jamais innocente».«Cher Maître, je m’excuse si mon ton vous paraît un peu grave, mais la question pour moi à son importance : ma grâce. N’y réfléchissez plus. Je ne veux pas la solliciter personnellement et n’aimerais pas que vous la demandiez pour moi.
    Je ne me sens, en effet, ni vaincue ni coupable. Je suis une prisonnière de guerre et l’armée à laquelle j’appartiens est déjà victorieuse.
    C’est elle qui doit me libérer ou me venger si je meurs assassinée. En face des tortionnaires de la villa Susini, des incendiaires des mechtas, je me sens à jamais innocente. Que Messieurs les responsables français décident. Il s’agit de leur honneur, après tout, il n’y va que de ma vie. Je vous prie de m’excuser encore et de croire, cher Maître, à mon amitié.»

    Chapeau bien bas, chère soeur !

  5. Quel degré de maturité!Il est mort à quel âge déjà?Oui mes frères c’est ça la force des convictions.

    Dernière publication sur L'expertise Auto , le Droit des Assurés : ESP pour véhicule ,c'est quoi?

  6. le patriote dit :

    allah yarahmek anta wa koul echouhada
    ceque nous subissons aujourd’hui est le resultat de la traitrise de la lettre que ces grands HOMMES nous ont laisse ou mazal allah yastar

  7. amghar azzamni dit :

    Allah Yarham Ahmed Zabana azza3im!

  8. El Watani dit :

    Quand on lit cette lettre de Zabana, nos pensées vont à ses autres frères chahids : Ben Mhidi souriant devant la mort, l’affable et attachant Si Mhammed Bouguerra de la W4, le Colonel Lotfi de la W5 désertant le confort de Oujda pour se battre à l’intérieur, l’âme de la Révolution Ben Boulaïd, l’intraitable Colonel Amirouche; ils sont tous fait de cette même pâte décrite par Zabana, une pâte pétrie dans la grande école du PPA.

  9. amghar azzamni dit :

    Pour que la mémoire de nos valeureux martyrs soit présente à chaque instant dans nos esprits et pour qu’elle reste notre véritable repére d’un peuple jaloux de sa liberté démocratique,luttons tous ensemble pour la concrétisation des idéaux portés par la révolution de novembre.
    Soyons vigilants à tout moment pour la défense de nos droits fondamentaux à une vie décente et digne.Disons ensemble ce qui nous fait mal au coeur et bravons le négativisme rampant dans une Algérie algérienne et comune sans aucune discrimination!
    L’Algérie est une et indivisible,c’est celle qui nous a été offerte par des milliers de Chouhadas morts pour elle dans la douleur mais dans la dignité et l’honneur.
    Ne laissons jamais les opportunistes de tout bord continuer d’user de la corruption et s’enrichir au dépend des masses laborieuses.
    Les richesses naturelles de l’Algérie appartiennent à tous les algériens sans exclusion.
    Chacun des algériens doit défendre le pays de la malversation,de la gabegie et de toute forme de corruption.Notre conscience est interpelée à maintes fois pour la sauvegarde des intérets des futures générations.Ne soyons pas égoistes et pensons à la jeunesse montante en lui permettant des opportunités à leur épanouissement et émancipation.
    Rendons l’espoir à nos jeunes dont le seul désir est de quitter le pays à bord d’embarcations de fortune qui les ménent droit vers le suicide!
    Enfin,restons fidéles aux idéaux de novembre 1954 et soyons les meilleurs descendants de nos vaillants chouhadas.

  10. khaled dit :

    c’est honneur de faire partie de cette nation. ne jamais pardonner et ne jamais oublier

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER