• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 novembre 2009

Archive pour le 2 novembre, 2009

Hamida Ben Sadia au 4e Congrès du FFS: « Nous avons besoin de recréer les conditions de l’engagement… »

hamida.jpgMonsieur le président du FFS, cher Da L’ho

Chers camarades,

Je suis terriblement déçue et triste de ne pas être parmi vous aujourd’hui, pour ce 4 ème congrès de notre parti, le Front des Forces Socialistes, mais c’est ainsi, de nouvelles activités professionnelles, ma responsabilité dans l’organisation d’un grand festival en France m’en empêche.

Je tiens tout particulièrement à remercier les instances du parti qui m’ont désignée comme membre de droit du Congrès, c’est un grand honneur qui m’est fait et également le témoignage de mon appartenance à la grande famille des militants du FFS. Oui, je suis des vôtres.

Sachez que bien qu’à 2000 kilomètres de vous toutes et tous, je partage votre détermination et vos exigences, je porte au cœur de mes engagements la lutte pour la démocratie, l’égalité des droits, la justice et le progrès social en Algérie comme partout dans le monde.

Aujourd’hui, trop de désespoir, trop de souffrance écrase le peuple. Beaucoup de femmes, d’hommes et combien de jeunes sont désabusés et ne croient plus en la capacité des Hommes à changer les choses. C’est à cela que nous devons répondre car le renoncement, la fatalité ne fait pas parti du vocabulaire de notre parti.

Plus que jamais nous avons besoin de recréer les conditions de l’engagement pour permettre aux Algériennes et aux Algériens d’accéder à l’émancipation humaine.

(Lire la suite)

« Frère H’mida, tu as du constater que le serment avait été trahi »

zabana.jpgTaoues pour « Algérie Politique » 

Cher frère H’mida,

De là où tu te trouves, bienheureux parmi les bienheureux, tu as du constater, la mort dans l’âme, cette âme qui survit à l’écorce terrestre, que le serment avait été trahi et par ceux-là même qui en ont certainement fait le moins possible, voire qui excellaient déjà dans l’art de la duperie et qui persistent dans leur aveuglement.

Quel gâchis ! Non, vous ne méritiez pas cela vous qui, avec une bravoure que seuls les authentiques héros possèdent vraiment, avez consenti le plus dur des sacrifices qui soit: celui de la renonciation à la vie pour le triomphe de vos idéaux, des idéaux bien galvaudés depuis et convoqués selon que de besoin !

J’ai lu qu’aujourd’hui vous allez avoir votre statue en bronze, afin, selon le journaliste auteur de l’article, que vous ne souffriez plus: des aléas de la nature et de l’abandon”. Comme si vous pouviez encore être atteint de quelque façon que ce soit, des aléas et autres vicissitudes de ce bas, et ingrat, monde !

Paix à vous, très cher frère H’mida, ainsi qu’à tous les chahidate et chouhada.

Cher modérateur, il me parait qu’il aurait aussi fallu distinguer, pour les memes raisons, la lettre que Zahia Kharfallah avait envoyé à son avocat:

(Lire la suite)

Tahar Outettar: « Les émigrés algériens sont des ennemis de l’Algérie »

taharouettar.jpgDans un entretien accordé au quotidien algérien Waqt El Djazaïr, l’écrivain Tahar Ouettar s’est attaqué aux émigrés algériens. «Les  émigrés algériens sont les ennemis de l’Algérie…Ils collent à notre pays toutes les tares…Ils n’hésitent pas à inventer une liste de malheurs qu’ils attribuent à l’Algérie, oubliant qu’ils l’ont abandonnée et laissée un jour », a déclaré Ouettar à partir de sa résidence parisienne. Par ailleurs, le président de l’association El Djahidia a qualifié Khalida Toumi de «meilleure ministre de la culture» et les écrivains algériens d’expression française de Hizb Fransa…lui qui se soigne en France.

Pour rappel, réagissant à l’assassinat de Tahar Djaout, Outettar a déclaré: « La mort de Djaout est une perte pour la France ». Contrairement à Djaout qui est mort en Algérie, Ouettar qui va mourir certainement en France, ne sera pas une perte pour l’Algérie El Mouhtarem  

Classement des universités: L’ALgérie à la 4 116e place sur 6000 !!!

taharhadjar.jpgGrâce à sa première université, Djillali-Liabès, l’Algérie s’est classée à la 4 116e place dans le fameux classement de Shangai qui compte six mille universités dans le monde. Une autre université, celle de Tlemcen, se situe à la 4 143e place. Le classement 2009, qui vient d’être établi le 31 octobre, fait la part belle aux Etat-Unis. Ainsi, à titre d’exemple, les 21 premières universités de la planète sont toutes américaines ! Sur les 50 premières, 40 sont des Etats-Unis. Le classement africain est entièrement dominé par l’Afrique du Sud, puisque pas moins de 12 universités de ce pays sont classées sur les 15 premières. En termes de présence, l’Algérie se tire plutôt bien avec 11 universités retenues dans le top 100 africain. (Le Jour)

Photo: Tahar Hadjar, recteur de l’université d’Alger

Une maman avec un bébé de 16 mois parmi les harraga

haraga.jpgL’unité navale relevant de la troupe des gardes-côtes d’Oran, a intercepté un semi-rigide à 10 miles nautiques à l’Est du cap de l’Aiguille, et à bord duquel se trouvaient 20 candidats à l’immigration clandestine, tous de nationalité algérienne, voulant gagner les côtes ibériques. L’âge de ces aventuriers varie entre 17 et… 58 ans et parmi eux, se trouvaient un mineur et un quinquagénaire. Parmi eux deux jeunes harrag –bien malgré eux- âgés de 4ans et un bébé de 16 mois. L’âge de ces candidats à l’émigration clandestine varie entre 17 et 30 ans et originaires de la wilaya de Mostaganem. Source La Voix de l’Oranie/ Photo: El Khabar

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER