• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 10 novembre 2009

Archive pour le 10 novembre, 2009

Moines de Tibehirine: le Quai d’Orsay transmet des documents à la justice

tibhirine300.jpgLe ministère français des Affaires étrangères a transmis lundi des documents internes au juge d’instruction chargé de l’enquête sur la mort des sept moines de Tibehirine en 1996 en Algérie, a indiqué mardi son porte-parole, Bernard Valero. Le Quai d’Orsay « a transmis le 9 novembre au juge d’instruction compétent, en réponse à la demande de ce dernier, des documents émis par les services de ce ministère et qui sont susceptibles d’être utiles à la recherche de la vérité sur le dossier des moines de Tibehirine », a déclaré le porte-parole.  « Cette transmission est intervenue immédiatement après l’avis rendu le 5 novembre par la commission consultative du secret de la défense nationale concernant les documents qui lui avaient été transmis par le ministère des Affaires étrangères », a expliqué M. Valero.

(Lire la suite)

Algérie: Repas servi dans nos restaurants universitaires

repas.jpg

Vu sur Facebook

APC algériennes: 348 milliards de centimes détournés entre 2002 et 2007

corruption1.jpgLes chiffres du ministère de l’Intérieur révèlent que le volume des sommes d’argent détournées par les élus lors du mandat précédent c’est-à-dire «2002-2007», dépasse les 348 milliards de centimes. Aussi, 1 648 élus locaux ont été poursuivis en justice, dont 900 ont été condamnés à des peines allant de la prison ferme à la prison avec sursis. En outre, et selon un dernier rapport élaboré par le fonds des collectivités locales, le déficit des budgets est essentiellement dû aux charges des salaires représentant 75% des dépenses essentielles du budget destiné aux collectivités locales. L’étude indique qu’au niveau de 1 541 APC il existe 6.549 cadres universitaires, et que 700 APC ne possèdent pas de fonctionnaires titulaires de diplômes universitaires pour manque de postes budgétaires. L’étude en question révèle également que 4 000 administrateurs sont illettrés et occupent des postes importants, et que 3 211 employés ont un niveau primaire, 2 001 ont le niveau moyen et 1 503 ont atteint le lycée. Le Jour

S’apprête-t-on à verrouiller la Toile algérienne ?

internet.jpgPar Ghania Lassal, El Watan 

Va-t-on vers une restriction des libertés virtuelles, à l’instar de la Chine ou de la Tunisie ? Telle est l’inquiétante question qui taraude l’esprit de nombreux internautes algériens. La raison en est les annonces successives du gouvernement de mesures à mettre en place dans l’optique de protéger la Toile algérienne de tout contenu subversif, à caractère pornographique ou encore toute attaque «cybercriminelle».

En juin dernier déjà, l’Assemblée populaire nationale (APN) adoptait une loi portant règles particulières de prévention et de lutte contre les nouvelles formes de criminalité, dont la cybercriminalité. Projet qui avait alors fait grincer les dents de plusieurs bloggueurs, qui prévenaient de l’opportunité de contrôle et de répression offerte par ces nouvelles dispositions. Et c’est Hamid Bessalah, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, qui est revenu à la charge, jeudi dernier, lors d’une séance plénière de l’APN. En réponse à la question d’un député quant à la protection des jeunes Algériens des sites pornographiques, le ministre a annoncé la création prochaine d’un centre national d’échange de données internet. Il expliquera que ce centre sera «une sorte de portail national par où transitent toutes les connexions à Internet, qui aidera à une utilisation optimale du réseau Internet, car toutes les informations de et vers l’Algérie via Internet transiteront par ce portail».

Même si ce dernier affirme qu’il ne s’agit en aucun cas de viser la restriction ou de porter atteinte aux libertés des individus, nombre de professionnels en informatique ou simples «surfeurs » assidus affirment toutefois qu’il y a péril en la demeure. «Ils veulent ouvrir un portail pour fermer les fenêtres (Windows en anglais, ndlr) aux Algériens !», ironise El Mouhtarem, animateur d’un blog politique d’opposition, algérie-politique (ffs1963.unblog.fr). Peu amène envers l’Etat, l’internaute, qui se cache sous ce pseudonyme, poursuit: «Connaissant la nature du régime algérien et ses velléités hégémoniques, cette loi me fait vraiment peur et je peux affirmer qu’elle vise à verrouiller l’accès à Internet et à le mettre sous étroite surveillance.»

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER