« Je comprends maintenant pourquoi les jeunes risquent leur peau pour partir en Europe »

haraga.jpgPar Mohamed 

Je vis en France depuis 30ans. Chaque année, je pars en Algerie, croyant que c’est réellement mon pays. Au départ, j’avais du mal à comprendre que l’on risque sa vie pour aller en Europe. Mais cette année, j’ai compris pourquoi tous ces jeunes risquent leur peau pour rejoindre l’Europe ! Franchement, je préférerai mourir en mer que de rester dans ce pays qui n’appartient pas aux Algériens, mais aux corrompus qui les gouvernent !!! En Kabylie les visas se vendent entre 50 et 70 millions !! Qui profite de ces ventes ? Les ambassades ? Si nos dirigeants n’étaient pas d’accord et n’en profitaient pas, les visas ne se vendraient pas !!! Bonne chance à tous les harraga !!! Oups d’après le gouvernent algérien il y a eu que 45 harraga cet année. Ouvrez les frontières et vous allez vous rendre compte que 90% des Algeriens quitteraient ce pays !! Comme ça l’Algérie sera totalement à vous !! Vous pourrez même lui changer de nom!! Et dire que nos grands parents sont morts pour ça….

Commentaires

  1. amghar azzamni dit :

    @mohamed,
    Je ne crois pas que tu es en train de donner de bons conseils à nos jeunes résidants en Algérie!Tu ne devrais pas les encourager à la harraga mais plutot les en dissuader sachant qu’ils sont surs de disparaitre en mer!
    Alors encourages-les à rester au pays et à mener un combat pacifique contre un régime qui les prive de leurs droits d’algériens à part entiére!
    Il faut leur dire,que l’espoir n’est pas anéanti et que ,malgré tout,le changement est toujours possible au lieu de les envoyer à une mort certaine!
    Nos jeunes ont besoin de vivre et non de mourir!Ils doivent prendre conscience qu’ils sont responsables et pour celà,ils doivent consentir encore de l’effort pour atteindre le but recherché.

  2. Nassimrevolution dit :

    ta tout a fait reson , la population a ral le bol de tout sa , le gouvernement croit que la population algerien est ilitré et peut etre dirigé comme des moutons , mais ce n’es pas le cas.tant que l algerie a du petrol y aura toujour des votour au tour de sa.pour regler tout sa rien de mieu qu’un balle dans la tete de chaque deputé/ministres/general de se paye pour eradiquer cette coruption ,ils ont bouffer l algerie et cherche encor a preserver des richess a leurs enfants et petits enfants mais cela changera taut ou tard ,la belle vie pour eux ne le sera pas eternelment.et cela je peux t assurer que sa arrivera!

  3. Ath Allayenes dit :

    les partis politiques sont inodiblent et corronput;la presse KIFKIF rare ceux qui on un soupson de deontologie;les intellectuelles n’en parlons pas;il ne reste plus que l’union du peuple qui peut dechoir cesvoyoux qui nous gouvernent;on prendra des coups;ils nous tomberont dessus mais s’est la seule solution de toute façon on a rien a perdre.

  4. Nassimrevolution dit :

    Persons ne peut sauver l algerie ni sont peuple ni son gouvernement ,tu pense que les intelectuelles aurait quiter le paye si ils savait qu il y’avait un espoire???
    le paye est condamné,y aura toujours des corrompus qui vont remplacer des corrompus,et y aura toujours les puissances occidentale pour mentenir se problem pour bien fair stagner le devlopment du paye tant que y’a du petrole a prendre et ne pas en fair une puissance comme l’iran.y’aura toujours des deputé, generaux,ministres de l’EDUCATION qui enverons leurs enfants etudier a l’etranger et les fournir avec l’argent salle volé en algerie stocké dans des banques suises.certins algerien garde espoire apres avoir vaincue le terrorisme mais je te pari qu’ils vont fair un truque pour RE-destabiliser le paye et le mentenir a nouveaux,dans se monde y’aura toujour des dictateurs caché derier leurs bureaucratie et democratie pour mentenir les choses à leurs places et fair egner un ordre mondial entre paye et peuple,cela ne changera pas par la voie d’une person malheuresement.

  5. saljm dit :

    les haragas ne se doutent de rien ils ne savent pas qu ‘il ya des gens qui n’ont rien à manger? Ils attendent la fin des marchés pour fouiller dans les poubelles. Venez alors vous allez voir la vraie misère

  6. Dr. amina&amin dit :

    le pays est foutu …
    la constitution est violée par un certain BouHef corrupteur/voleur …
    l’empire bouhef est entrain de se construire avec le soutien de la france OFF-icielle.
    Oú sont les intellectuels … euuh s’il y’en a vraiment?
    Refaire le 1er novmbre 1954 est indispensable pour recuperer la destiné du pays.
    Tendrement votre.

  7. azul dit :

    moi je suis tout a fait d’accord avec le collegue qui dit qu’il faut refaire le 1 novembre 54 c la seule solution pour virer cette bande de voyous et de voleur honte a eux 132 ans la france et depuis 62 eux. l’algerie n’a jamais vu le jour ils ont trahi sont qui sont morts pour l’algerie cette bande de batard

  8. selma. dit :

    je suis algerien je dit le kontrer de ca.frenchmon je vie la movese vie a mon pays et jaimeré de partir europe par ce que la a mon pays aucune avenir ja 16ans et la venir perdus dans europe les filles a mon age sons des ettudients et moi je travaila chez les riches une femme de menage car chez nous meme tu as un injenieur et tu trouve pas le travaille dan tous ca je demende a le bon dieu de me fait partir an europe. et wlah ila hragt yakoulna alhout ou machi doud we jou3 wala roujou3 bon chanse a tout les haraga

  9. Soltani dit :

    Salam,
    Vous avez tout a fait raison. Il faut se lever et se battre. Il n’y a pas de progres, ni de changement, ni d’avancement sans violence. L’histoire l’a bien demontre, a plusieurs reprises. Soit vivre comme un citoyen a part entiere, ou bien vivre comme un esclave!
    Quand j’entends ces psychiatres parler sur ces jeunes harraguistes, j’ai envie de vomir. Il faut chercher la vraie cause. C’est la societe qui les rend depressifs, deprimes, car il n’y a pas d’avenir, aucun espoir. Donc, ils preferent mourir dans la mer honnetement et courageusement, que de vivre en esclave. Pas de fumee sans feu.

  10. sonia dit :

    jz suis d’accord avec tout le dernier vol de la sonatrach on parle meme pas… pour les visas cest vrai legalement on ne peut sortir meme pour des soins il faut glisser je suis entraine de vivre cette situation boncourage

  11. improvisateur dit :

    Les « brûleurs » de désespoir !

    La seule unanimité qui existe dans le pays en ce moment est que tout le monde veut foutre le camp. Des nombreux paumés laissés-pour-compte aux cadres sup bien « assimilés » en passant par une classe moyenne fatiguée d’avoir le cul coincée entre deux chaises, tous veulent quitter le pays.

    Passé le verbiage très nationaliste que nous prêche sans modération tous les conseillers du grand bluff national, seule une image gravée dans ma mémoire, me suffit à déclarer sans aucune possibilité d’erreur, qu’ils sont en train d’emballer du vide.

    Ainsi, sans grande difficulté, puisque les faits remontent à peu d’années, je me remémore les cris que scandait la foule en délire lors d’une visite présidentielle française en Algérie. Des milliers de voix se sont unies pour hurler sans aucune retenue ni honte les slogans suivants: « donnez-nous des visas » et surtout « Chirac Président! ». Ce fût un tsunami populaire. Les accompagnateurs Français de « sidi » le président, pour leur part,eux, sont restés sans voix .

    C’est à mon avis un signe patent de l’ECHEC TOTAL DU MOUVEMENT DE LIBERATION. Je sais, que par le passé, plus exactement en 1958, De Gaulle avait été reçu avec des hourras en plein guerre d’Algérie. On a tout fait, tout essayé, par la suite, pour nous présenter ces cris de joie comme émanant d’une minorité agissante:les harkis. On les a cru hélas… Dans l’Algérie post indépendance, le même scénario s’est répété avec plus d’acuité.

    En assistant médusé au spectacle donné par un peuple devant son égocentrique de président -comble de l’ironie, ignoré superbement- j’ai tendance à croire que cette « populace » est soit versatile soit manipulable et dans les deux cas il y a de quoi rester pantois. A moins qu’elle soit plus lucide malgré ses aspirations « iconoclastes ».

    La nouvelle race des aventuriers de l’impossible, nommés « poétiquement » harragas(brûleurs), est là pour nous confirmer que le malaise est profond. Des hommes et des femmes sont prêts à affronter les pires assauts des flots de la mer en furie pour échapper au quotidien d’une triste vie sans avenir.

    Beaucoup, par dépit, ont sauté à l’eau, très peu ont pu mettre pieds-à-terre sains et saufs la-bas dans ces terres devenues sanctuaires. Partir dans ces conditions, c’est plus que mourir un peu… une vraie hécatombe qui n’est qu’à son commencement .

  12. maria dit :

    vivre la misaire a l’étrange mieux que de la vivre dans son paye riche

  13. oups désolé dit :

     » Ouvrez les frontières et vous allez vous rendre compte que 90% des Algeriens quitteraient ce pays !!  » ?

    Est ce l’Algérie qui empêche les gens de sortir ou en Face qui les empêche de rentrer?

    Comment d’un coté accuser le gouvernement DZ d’être à la solde de la france et en même temps vouloir s’installer en france directement?

    C un peu schizophrène comme raisonnement, non?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER