Bouteflika surveille tout !

bouteflikainside.jpgPar Nassim Ayadi pour « Algérie Politique »
Après avoir atomisé la classe politique pour la discréditer totalement, le régime a fait de même dans le champ médiatique. Après  l’unique chaîne de télévision étatique, l’unique radio étatique, l’unique agence de presse, Bouteflika a su comment transformer en un laps de temps la presse indépendante en presse commerciale soumise au doigt et l’œil du grand boss. Et si la presse électronique  devient un instrument de communication et d’information privilégiée, Bouteflila et le cabinet noir restent très vigilants quant à son développement, entravant la circulation de l’information sur le réseau notamment sous couvert de lutte contre le terrorisme. Comme en témoigne le rapport 2004 de Reporters sans frontières, journalistes et « cyberdissidents » sont sous la menace de sanctions judiciaires ou traqués par la « cyberpolice ».
 
Pour contourner l’hégémonie bouteflikiste, je soumets aux visiteurs de ce site, une petite idée que vous jugerez peut-être naïve et qui serait de faire se rencontrer autour d’un projet de création d’une chaîne de télévision algérienne privée, des hommes et des femmes libres, détenteurs de moyens financiers, des journalistes professionnels, des techniciens audiovisuels, et toute personne de bonne volonté pour permettre enfin à une chaîne de télévision libre d’éclore dans une capitale européenne, Paris, Londres, Luxembourg, Bruxelles ou Genève… pour qu’à l’instar d’autres pays, l’Algérie pourra dire au monde entier la volonté d’un peuple courageux, généreux et digne, de promouvoir les droits de l’homme et la liberté d’expression, un peuple qui peut montrer et démontrer combien ce bout d’Afrique du nord est éperdument beau, combien cette terre est fertile, fertile de ses braves Hommes, fertile d’idées plus juste pour l’exploitation de son or noir, de son potentiel touristique, de sa situation stratégique, et de sa capacité à réaliser à ceux qui l’aime, leurs rêves les plus fous.
 
Rêveur ou pragmatique, je laisse mon email  oxygene.oxygene.tv@gmail.com  sur ce respectable site libre comme une bouteille jeté dans la mer, pour celles et ceux qui adhèrent à ce projet et pensent un apporter quelconque appui pour faire aboutir ce projet de création d’une télévision qui sache nous arracher des griffes de la suffocation et nous apporter un peu d’oxygène indispensable à notre survie.
 

Commentaires

  1. mohand dit :

    J’adhère à votre idée que je trouve opportune. Je suis partant pour ma part pour une chaine de radio et télévision débarassée des manipulations et des censures.
    Avec un projet comme celui dont vous parlez , vous rendrez service à votre pays et vous ferez trembler les casquettes et les cancres… yallah comme disait la vieille dame des petits pauvres!

    Mohand

  2. justice&verite dit :

    C’est ca le dictateur typique voleur et violeur des institutions qui ne fait pas confiance ni au peuple ni aux institutions choisies librement (s’il y’en a) … etc
    Histoire nous a appris que ces pauvres malheureux finiront leur vie comme des ratons car á force de tout surveiller et controller ils finiront par une crise cardiaque … trop c’est trop!

    Au bon entendeur.

  3. Alger.....Rien dit :

    BRTV existe deja elle est privé et emit a Paris…. a moins que le mot berbere dérange et bien tant pis tant que vous refuserez a vous regarder dans un miroir vous subirez le dictat du premier venus….

  4. tassadit dit :

    BRTV est une chance pour les algériens, nous lui souhaitons une longue vie mais si j’ai bien compris NASSIM propose de créer une TV complémentaire et tant mieux si nous pourrions profiter de plusieurs TV algériennes privés, La démocratie commence comme ça!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER