Les raisons d’une guerre entre Said Bouteflika et Alaa Moubarek

alla.jpgsaid.jpegUn différent oppose depuis quelques mois Said Bouteflika, le frère du président algérien,  au fils aîné du président égyptien, Alaa Moubarak au sujet d’un contrat de vente d’avions d’une société américaine à l’armée algérienne qui n’a pas abouti. 

Alaa Moubarak, un des associés de Sawaris, patron d’Orascom, et représentant de la société américaine, devait empoché 100 millions de dollars dans la transaction  que le frère de Bouteflika aurait fait échoué et aurait fait conclure le contrat auprès d’une société française et empoché les 100 millions de dollars. Appuyez sur le lien http://www.saveegyptfront.org/news/?c=170&a=25519  . El Mouhtarem

Commentaires

  1. juba dit :

    c pour ca que abane, ben mhidi, didouche ,amirouche ,si lhoues et autres martyrs sont mort; pour que said boutef gagne beaucoup d’argent hadjar et ould abbes achetent des chateaux !!
    hereux ceux qui n’ont rien vu !!!

  2. antisysteme dit :

    ..et voila sans surprise les barons s’affrontent les faibles payent.la violence elle est condamnable et inacceptable d’où elle vienne.nos systèmes continuent d’investir dans la situation,la population continue de souffrir malgré elle est bien drogué maintenant. j’appelle les deux peuples a se réconciliée loin des manipulation des pouvoirs

  3. Hmida dit :

    Ca expliquerait pourquoi Alaa Mubarak dit :

    « Si vous insultez ma dignité (…) je vous frapperai à la tête »

    Il s’agit de sa dignité et de celle de son clan et non de celle du pauvre peuple egyptien !

  4. KAWA dit :

    je viens de lire l’article en arabe et quelques commentaires sur l’information,, car si c’est vrai mes frères c’est vraiment trop trop grave.

  5. Obama dit :

    Un article intéressant à plus d ‘un titre sur ce sujet , nous l’avons repris pour que les lecteurs le lisent et se font une idée plus précise des vraies raisons de la querelle. La concurrence entre Said Bouteflika et Moubarek aala.

    Haythem Nasser dit :
    23 novembre 2009 à 23 h 39 min
    خاص: موقع إنقاذ مصر:—-
    علم مراسلنا في القاهرة من مصادر رئاسية ان الخلافات ما بين الاسرتين الحاكمتين بمصر والجزائر تفجرت بسبب صفقة طائرات تقدر قيمتها بمليار دولار كان من المفترض ابرامها قبيل ثلاثة شهور ما بين وكيل شركة « لوكهيد مارتن » الامريكية بالقاهرة « علاء مبارك « نجل الرئيس المصري الاكبر وبين الدوائر الجزائرية مقابل حصول » علاء » علي عمولة تقدر بمائة مليون دولار، ومع اقتراب اتمام الصفقة بين علاء كممثل للشركة بالمنطقة وبين الجزائريين تدخل « سعيد بو تفليقة » شقيق الرئيس الجزائري والحالم يوراثته هو الآخر وتعاقد مع وكيل فرنسي لتوريد تلك الصفقة الضخمة لبلاده وأخذ العمولة لنفسه والتي كان من المفترض ان يحصل عليها علاء مبارك لو كان قد ورد الصفقة . وقد ترتب علي تلك الفعلة تدهور كبير في علاقات البلدين حيث تدخل القذافي لتنقية الاجواء ورتب لقاء في طرايلس الغرب بين الرئيس المصري « حسني مبارك » ونظيره الجزائري » عبد العزيز بوتفليقة » الا ان نيران الحقد داخل مبارك واسرته استمرت مستعرة الا ان جاءت مباراة الجزائر حيث وجدها الطرفان فرصة لتصفية خلافاتهما وتوظيف الشعبين فيها ومن هنا حرص علاء وجمال معا ان يشعلا نيران الفتنة ووجدنا علاء مبارك يخرج لاول مرة ويتصل بالفضائيات والاعلام ويحرض علي ضرب الجزائريين بالجزمة متسترا وراء كرة القدم كما وجدنا ابوه حسني مبارك يجمع اركان حربه ويدق طبول الحرب وقطع العلاقات مع الجزائر، ويركب الموجة باعتباره مدافعا عن كرامة المصريين رغم أن الأحداث هي أحداث شغب وفتنة ساهم فيها الطرفان ولا علاقة لكرامة مصر والمصريين بها لأننا لا نتحدث عن أعداء، وبناء عليه قام بهذه الحملات الإعلامية الجبارة لتحريض شبابنا وأبنائنا في مصر والجزائر ضد بعضهما البعض وتضخيم الفتنة بين الشعبين الشقيقين أصحاب التاريخ والمصير المشترك رغم أنف آل مبارك وآل بوتفليقة

    ____________________________
    Traduction sommaire pour nos compatriotes francophones (rédaction):

    Notre correspondant au Caire vient d’apprendre de sources présidentielles que le litige entre les deux familles dirigeantes en Egypte et en Algérie a éclaté à cause d’un contrat d’achat d’avions dont le montant s’élèvait à un milliard de dollars qu’était supposé conclure il y a trois mois le représentant de Lockheed Martin au Caire, Alaa Moubarak, fils ainé du président égyptien avec les cercles Algériens en contrepartie d’une commission d’un million de dollars.

    A l’approche de la conclusion du contrat entre Aala, représentant de la société dans la région et les Algériens, est intervenu Saïd Bouteflika, frère du président Algérien (et qui rêve de le remplacer), pour conclure avec un concessionnaire français cette importante transaction pour s’accaparer de la commission que devait empocher Aala Moubarak.

    Il en résultera une grave détérioration des relations entre les deux pays, provoquant l’intervention de Kadhafi afin de calmer les esprits en tentant d’organiser une rencontre à Tripoli entre Moubarak et Bouteflika mais sans succès. Les feux de la haine embrasèrent Moubarak et sa famille jusqu’à l’avènement du match. Ce dernier fut l’occasion aux deux parties de régler leurs comptes en instrumentalisant leurs peuples.

    C’est ainsi que Alaa et Djamal ont veillé à allumer les feux de la discorde. Pour la première fois, nous avons vu Aala Moubarak se mettre sous les feux de la rampe, contactant les chaines satellitaires et les organes d’information et appelant ses compatriotes à botter les Algériens, trouvant comme prétexte le match de football. Tout comme son père, Hosni Moubarak réunissait son Etat-major faisant retentir les tambours de la guerre et menaçant de rompre les relations avec l’Algérie. Il se faisait ainsi le défenseur de l’honneur des Egyptiens, alors qu’il ne s’agissait que de troubles et d’une discorde dont les deux parties sont responsables, n’ayant aucune relation avec la dignité de l’Egypte et des Egyptiens, car il ne s’agit pas d’ennemis. C’est sur cette base qu’il mena ces vastes campagnes médiatiques pour monter notre jeunesse et nos enfants d’Egypte et d’Algérie, les uns contre les autres, hypertrophiant la fitna entre les deux peuples frères, à l’histoire et au destin communs, n’en déplaise aux dynasties Moubarak et Bouteflika.

  6. hasheickoum dit :

    dans l’affaire il n’y a pas que la commission de 100 millions de dollars mais
    bien plus que ça certainement un chiffre pharaonique concernant les ciments et la téléphonie en clair entre said et alaa
    soit je te NIC tu et mon ami soit tu me NIC
    tu n’est plus mon ami le coté conviviale de la choses et dans tout sa la populace se fait bernée c’est le coté obscure de la force !123 viva l’algérie!

  7. AMAZIGH dit :

    Quand la manip fait rage, on peut raconter n’importe quoi et ça marche; mais cela n’est pas étonnant dans une dictature.

  8. Dai E l Kheir dit :

    Si c’est vrai en doit faire appelle au juge français qui a convoqué l’ex ministre Pasqua et Chirac pour nous éclaircir cette affaire là et après nous réservons notre droit aux poursuites judiciaires autant que deux peuples (algérien et égyptien ) pour les chefs d’inculpations suivantes .passations de marches contraire aux réglementations des deux pays ,incitation à la haine entre deux peuples,complots contre les hauts intérêts des deux pays, corruption,haute trahison des constitutions des deux pays dont lesquels ont prêté serment de protéger les intérêts deux peuples Frères.

  9. Said Harmel dit :

    personnellement je m’en fou,affaire de commission ou autres,mais il y a une realité actuelle c’est les pharaons nous attaquent sur leurs chaines et medias,nous traitent de tout les qualificatifs.
    Alors,mes freres………..
    Moi,je je suis un Algerien malgres ce rien qui colle mais fiere de l’etre.
    Sur les medias de ces coc…,on cesse de toucher à notre identité,à notre honneur,nos martyrs.
    les affaires ce n’est pas à ce moment qui ont demarré,depuis l’implantation de swariss en Algerie,en lui attribuant sa licence de telephonie,et ca a demmaré le feuilleton en corrompant la majorité de la presse Algerienne par de pages publicitaires,par des voyages à Sharem echeikh,par des cadeaux…..
    il a rendu un Hamid Grine,un homme fesant la pluie et beau temps,à titre de confession ce personnage a menacé un proprio d’un journal de ne pas publier de pub chez lui si son redacteur en chef ne publie pas des articles d’une journaliste qui exerce dans ce quotidien.
    ce Grine par la chekara de Djezzy a recu des destinctions pour des oeuvrages presque moyennes.
    Ouf,prendre un article d’un site soit disant pour la sauvegarde de l’egypte comme reference es ce que ce n’est pas de la manipulation de style Raafat el Hajjan,alors cher El Mouhatarem Slowly.
    Pour moi je suis content et fiere on les a eu ,si on me consulte un jour et je sais ca viendra pas Je dirai »cessant toutes les relations diplomatiques avec ces mangeurs de feves »
    C’est trop,ils ont profité et maintenant ils nous traitent de terroristes,de voyous,de nation sans identité,c’est trop………
    Vive MOBILIS de chez nous.

  10. bil dit :

    je dis bien a ce fils de pute de alla moubarak tu n’est qu ‘un petit minable et fils de pute et tu es entrain de parler comme ca par ce que tu es on égypte. tu es comme un poisson qui sorts de l’eau ne sais rien faire. au sudan tu été come une femmelette ou bien une pute. la preuve tu a échaper vite a la fin du matche et tu a laisser les égyptienns derrierre ton dos. nous les ALGERIENNES quand on parle on pratique pas comme vous ( hacha tt les égyptienns bien sur). demaande a ton pere ce te raconter ce que c’est passer a 1968 et 1974 la trahisions de la parts soldats égyptions sur nous hommes soldats ALGERIENNS qui ons donner t leurs mains pour aider l’égypte mais a la fin, vous voulez choisire et aider israel, pour que le monde ne dis pas les ALGERIENNES ons gagner la guerre, et san parler sur le geste qui a fais BOUMEDIENNE de versser un cheque a blan au russe et ne pas quiter moscow j’usqua que les armes de dirige vers l’égypte, je crois que je ne peut trops t’éxpliquer et te donner plus de temps par ce que tu ne coute rien et qui ne coute on le dis va te faire foutre fils de pute et san oublier on filicite l’égypte pour son nouveau ambassadeure d’israel,

  11. bouhdija dit :

    ALAA MOUBAREK OU SAID BOUTEFLIKA.
    MOUBAREK OU BOUTEFLIKA
    EL HADJ MOUSSA OU MOUSSA EL HADJ
    FAUT VOUS DIRE MESSIEURS–POUR REPRENDRE JACQUES BRELL QUE CHEZ CES GENS LA ON NE PENSE PAS*-A LEUR PAYS-*.ON COMPTE. LA SUCCESSION.LES POTS DE VIN LA CORRUPTION.LA GOUVERNEMENT FAIT D AMIS ET DE COURTISANS.
    EN ALGERIE COMME EN EGYPTE C EST LA MAL-VIE.FAUT S OCCUPER DE CELA.PAS DE FOOT-BALL.
    UN SENATEUR COMME UN DEPUTE RICHE MAIS ILLETTRE TRILINGUE SANS AUCUNE FORMATION POLITIQUE DE BASE** QUI TOUCHE 25 FOIS LE SMIG** PEUT VOTER UNE LOI DECIDEE ET IMPOSEE PAR LEUR MAITRE.ILS DECIDENT DE L AVENIR DE TOUT UN PEUPLE.
    UNE ANECDOTE DU TEMPS DE L OCCUPATION FRANCAISE LES ALGERIENS QUI TRAVAILLAIENT DANS L ADMINISTRATION FRANCAISE ETAIENT TRAITES DE NEGRES BLANCS.

    **AUJOURD HUI EN ALGERIE COMME EN EGYPTE NOS DIRIGEANTS JE VEUX DIRE NOS COLONISATEURS VERSION AUTOCHTONES ONT LEURS NEGRE BLANCS**

    QUANT AU AU PEUPLE**LA PLEBE** ON VA LEURS OFFRIR DES MATCHS DE GLADIATEURS.
    ***AVE CESAR***
    VIVE CEASAR VIVE ROME VIVENT LES CITOYENS ET QUE LA PLEBE S ENTRETUE ET SE DECIME.
    MERCI

  12. rostom dit :

    Alors je suis algerien et je suis fier de ma nationalité, je suis devant vous maintenant pour vous dire que nous somme une nation de foot et prés a mourir pour notre patrie merci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER