Maroc: Confirmation de la condamnation d’un militant associatif à 3 ans de prison

La cour d’appel de Casablanca a confirmé mardi la condamnation à trois ans de prison ferme prononcée en juin contre un militant associatif, Chakib Khayari, pour, notamment, « atteinte à corps constitués ».  Chakib Khayari, président de l’Association du Rif pour les droits de l’Homme (ARDH), a été arrêté le 17 février pour « atteinte à corps constitués »,   « infraction au code des changes » et « dépôt de fonds dans une banque étrangère sans l’autorisation » de l’Office des changes.  Le 24 juin, le tribunal de première instance l’a condamné à trois ans de   prison ferme et à verser aux douanes marocaines des amendes de quelque 750.000  dirhams (environ 68.000 euros). Ces amendes ont également été confirmées mardi   par la cour d’appel de Casablanca. Chakib Khayari est accusé d’avoir, dans des interviews à la presse, déclaré  que certaines des personnes impliquées dans un réseau de trafiquants de drogue présumés à Nador (nord du Maroc) avaient pu « accéder à des postes importants au sein d’institutions de l’Etat ».  Le ministère de l’Intérieur a affirmé que les déclarations de M. Khayari   étaient « dénuées de tout fondement ». AFP   

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER