• Accueil
  • > Libre débat
  • > Les Algériens ont-ils le droit de dire qu’ils n’ont pas les mêmes racines que d’autres ?

Les Algériens ont-ils le droit de dire qu’ils n’ont pas les mêmes racines que d’autres ?

tifi.bmpMohand pour  »Algérie Politique » 

Dès qu’on aborde la question kabyle c’est une suite sans fin de commentaires où les uns tentent de régler des comptes aux autres. D’un côté et de l’autre ils fournissent leurs raisons de penser le contraire.

Nous prouvons tous les jours qu’en fait nous ne pouvons pas construire une démocratie; ce qui nous arrive nous le méritons. Le jour où parler de ses origines et de son histoire, toute son histoire sans s’attaquer ni aux uns ni aux autres, alors oui, nous pourrions avancer dans la connaissance de nous-même.

Notre histoire est inconnue de la majorité des gens, et c’est pourquoi chacun la voit à sa manière, elle ne peut cependant pas être multiple. Quand nous connaîtrions notre véritable histoire, la querelle n’aura plus lieu d’exister. On sera informé et formé tout comme les autres peuples qu’ils soient Chinois, Japonnais, Anglais, Américains, Scandinaves, Italiens, Français etc… Chacun de ces peuples, du plus jeune au plus vieux, maîtrise la connaissance de son histoire sans exclusive, c’est pourquoi ils savent où ils vont.

Mais comme on cache un pan entier de notre appartenance, on agit alors comme notre gouvernement qui se tait et baisse l’échine devant les critiques acerbes des Egyptiens par exemple.
Quand on ne peut pas se défendre comme c’est le cas, il y a deux explications, on est lâche , ou on a peur de parler de soi parcequ’on n’est pas fier de notre peuple, de notre pays, de notre histoire et de nos actions récentes.
On est même amené à imaginer qu’en fait, comme cette attitude ne ressemble pas à l’Algérien en général, il y a une certaine peur de la vérité, et peur également de ce que l’adversaire risque de dire qui ébranlerait les certitudes. J’ai lu quelque part, que El mouradia ne veut pas entendre parler de l’Egypte, et pourquoi donc, au contraire nous devrions en parler et leur faire payer leurs attitudes. Des guerres ont été déclarées pour moins que ça !

Pour revenir à la question Kabyle ou chaoui ou mozabite, lorsque les Algériens apprendront à faire le distinguo entre la stratégie et la tactique, la gestion et l’unité nationale on aura avancer de quelques pas vers la compréhension mutuelle.
On accepte tout des autres sauf des Kabyles et pourtant c’est des frères. Ils partagent les joies et les peines, les souffrances et les réjouissances. Dans les sociétés multiethniques telle que la notre, on a coutume de dire que la diversité enrichit, chez nous on combat le fait même que des citoyens puissent dire qu’ils sont différents et qu’ils n’ont pas les mêmes racines que d’autres.

Pourtant chacun de nous est différent de l’autre. Cela ne nous dérange pas, pourquoi ça dérange les politiques et ceux qui s’abreuvent de ces derniers, qu’une ethnie, ou une région, veuille affirmer sa particularité, sa singularité, sa langue et le caractère particulier de ses ambitions.
Tout comme il y a des gens qui sont satisfaits d’être des “moutons” il y a des gens qui ne le supporte pas. Ils veulent que cela change, ils ne veulent pas suivre les moutons de panurge, qui vont droit dans le ravin.
Ils offrent de leur temps et ils disent avec clareté, même si ça déplait leurs pensées et leurs ambitions de faire tout autre chose différemment.

Les Algériens unanimement déclarent en substance que le système est mauvais; changeons donc de système. Pour avancer dans cette voie, il faut commencer par accepter le voisin. Jusqu’à preuve du contraire personne ne dit qu’il jettera l’autre à la mer. On dit, et on affirme que la majorité n’a forcément pas raison de vouloir effacer l’existence de la minorité alors qu’elle est l’héritière parmi les plus anciennes du monde.

Commentaires

  1. antlas dit :

    clair ..net et …beau!!!
    bravo mohand!!!!
    ce pouvoir a peur car il a batti tout son systeme et sa strategie sur la base d’une ideologie negationiste des valeurs et de u vecu sociologique et historique de notre peuple!!! il ne pourra pas repondre aux egyptiens qui l’insultent en le rejettant de la sphere arbe..car lui risque de se dejuger en confirmant ce que tout les autres pays savent; QUE LES ALGERIENS TOUS….ET LES MAGHREBINS NE SONT PAS ARABES MAIS….BERBERES! ET LA L’HISTOIRE ..toute l’histoire de l’afrique du nord derange si elle venait a etre connue!!!

  2. l'ancien dit :

    sur ce plan là , je pense que l’algerie a beaucoup beaucoup de travail a faire surtout que les algeriens ont dus avaler des tonnes et des tonnes de mensonges pratiquement depuis l’indépendance a ce jour là , et je pense vraiment que ya pas pire qu’un pays dont l’histoire est truquée
    ya de quoi etre pessimiste

  3. mohand dit :

    Merci Antlas. J’ai lu aussi quelques remarquables commentaires de ton cru, bonne continuation.

    La politique du silence, je l’interprete comme une renonciation.Ne pas répondre c’est de la lachete, refuser de se battre pour ses origines c’est de la traitrise. Les Egyptiens ont une histoire et nous la notre.
    Décidement l’Algérie est en peril. Croyez ma petite expérience, quand dans un pays tout dépend d’un homme le péril n’est pas loin, de surcroit quand il est vieux et malade.

    Bouteflika , j’ai voté pour lui en 99 , lorsqu’il a déclaré à Tizi ouzou, de loin je vous voyais grands, mais je constate que vous êtes des nains… Lorsqu’il a laissé de jeunes se faire massacrer par la Gendarmerie sans brancher , j’ai compris le danger qu’il représente pour le peuple.
    A ces yeux sa petite personne et sa famille auquel il faut ajouter les membres influents de l’armée sont les seuls qui comptent, les autres Algériens il ne les aime pas. Alors il ne sait pas et ne veut pas les défendre.
    Non déplaise à Tkafarinas, ce n’est pas la mobilisation de la fret d’Air Algérie pour une manifestation sportive qui montre la grandeur d’un homme, c’est la réaction dans l’adversité. Mobiliser des moyens est une tache des moyens généraux… Les journaux disent qu’il a envoyé sonb frère pour le tenir au courant ! foutaise, il est allé se mettre d’accord avec son rival.
    Deux Ministres étaient présents ainsi que l’Ambassadeur le toujours plein comme on l’appelle ?
    Cette épisode a ses secrets et on veut nous laisser dans l’ignorance voila tout. Mais comme ils sont dépassés. Aucun ministre, aucun wali, aucun dirigeant politique ou autre n’a un blog en Algérie, personne ne dit rien, tous attendent la »voix », quelle indigence !

    Mohand

  4. BARA_60 dit :

    Cher ANTLAS !!!

    Pour te simplifier :

    Le droit culturel est beaucoup plus fort, je parle au même titre que la majorité écrasante des algériens et je comprend parfaitement l’arabe … je suis née dans un environnement maghrébin qui a favorisé cela !!! mais aussi, c’est la définition même de l’arabe d’après la charte de la ligue arabe ( mon pays l’Algérie est un membre actif dans cette institution régionale … )

    Je te donne un exemple de la France ( mon choix de ce pays est voulu ):

    La majorité de la population de la France sont des occitans catalans provencaus alsaciens allemands catalans corses bretons basques mais maintenant ils sont ethniquement français et de culture française …

    C’est le même cas pour le Maghreb Arabe !!! Ethniquement nous sommes arabe et d’une culture arabe!!!

    Une question Importante :

    Pourquoi le Maghreb a été « arabisé » alors que les turcs, kurdes, perses qui sont à quelques mètres des arabes ne l’étaient pas ?

    Pour moi la seule explication logique, ce n’est pas les montagnes ou l’islam, ça c’est très faible comme argument, mais c’est une question de mathématique et de règle simple de La force du NOMBRE pas plus !!!

    Conclusion :

    Pour moi, la notion de la pureté n’existe nulle part … mais pour le cas du Maghreb il y’a des faits historiques, démographiques et culturels qui font pencher sans rancune vers le côté arabe …

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER