Hayet Haroun, un an déjà !

hatoune.jpgCela fait une année jour pour jour que la journaliste de La Dépêche de Kabylie, Hayat Haroun, est décédée. « D’elle, nous gardons en mémoire le souvenir d’une femme affable, au sens de l’abnégation irréprochable et d’une immense gentillesse. A cette occasion, tout le collectif de la Dépêche de Kabylie ainsi que sa famille de Boghni s’inclinent à sa mémoire et prient tous ceux qui l’ont connue et appréciée d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire. Les bonnes âmes ne meurent pas quand on les enterre ; elles meurent quand on les oublie. »

El Mouhtarem se joint à la famille de Hayat et à ses collègues pour s’incliner à sa mémoire.  

Commentaires

  1. Dai El kheir dit :

    Que dieu l’acceuil dans son paradis ainsi que tout les croyants inchallah.

  2. l'ancien dit :

    Allah yerhemha

  3. Taous dit :

    POURRAIT-ON AVOIR L’AMABILITÉ DE ME DIRE POURQUOI MA MARQUE DE SYMPATHIE A ÉTÉ SUPPRIMÉE PAR DEUX FOIS?

    c’est à en perdre son latin et son sens commun!!

    Coucou, El Mouhtarem, puis-je être honorée d’une réponse?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER