Le groupe O.B.A.M.A refuse la banalisation des actes de corruption

mafia.jpgQu’il nous soit permis de reproduire un sur ce blog un commentaire qui a été fait par un compatriote sur le site “Le quotidien d’Algérie” au sujet du texte ci dessus.
Notre ami dit ceci : (Z. Houfani dit : 4 décembre 2009 à 0 h 13 min).
« Il n’y a pas plus d’information que dans n’importe quel constat qui est fait à propos de la situation du pays. Il n’y a aucun renseignement sur le groupe de bénévoles O.B.A.M.A, ni sur ses objectifs à court et moyen termes. Bien que la pertinence d’une telle action est évidente, OBAMA devrait faire preuve de plus de transparence notamment en présentant sa structure et sa composante. Ceci permettra aux personnes intéressées d’appuyer l’initiative. D’autant plus que les compagnies étrangères qui opèrent dans le tiers-monde, particulièrement en Afrique, méritent amplement d’être sur le banc des accusés. Personnellement, je serai partie prenante pour leur dénonciation dans leur pays d’origine. Je suis convaincue qu’il y a de nombreux compatriotes qui s’intéresseraient à cette cause. Et contrairement à votre réponse quant à la citation de Kennedy, je dirais qu’ils sont fort nombreux à vouloir le faire.”

On le remercie beaucoup pour sa mobilisation et son intention de combattre la corruption. S’il est convaincu de notre utilité et qu’il partage le but poursuivi , c’est l’essentiel.

Cher ami, nous n’avons pas le monopole de l’action, plus on est nombreux à nous occuper de la défense de principes plus l’ impact sur le fonctionnement sera grand. Faites donc, créez une cellule avec les Algériens dont vous affirmez qu’ils sont tous mobilisables pour le pays et par conséquent pour la cause nationale.

OBAMA n’est pas une organisation politique qui ambitionne de faire parler d’elle, elle comprend des personnes, spécialistes en la matière, suffisamment formés pour apprécier les situations. Les cas dénoncés (relisez ce qui est dit vous comprendrez que les faits sont éloquents) expriment l’indigence de nos cadres ou l’irresponsabilité de leurs chefs qui les laissent commettre de actes, aux desseins malhonnêtes. Ces compétences nationales ne représentent au sein du groupe ni un Parti, ni une administration ,mais seulement un courant de pensées , bénévoles de surcroît. Ils n’ont pas de compte à régler avec quiconque. Ils refusent la vulgarisation et la banalisation des actes de corruption. Ils s’attaquent aux corrupteurs, et ceux qui ont été dénoncés très clairement sont des corrupteurs, car sans eux il ne peut y avoir de corruption.

Il n’y a ni généralité ni généralisation, c’est un à un qu’il convient de les museler en commençant par ceux, tout près de nous qui se font petits pour ne pas éveiller notre courroux. Ils portent des coups fatales au morale des cadres directement concernés et à l’économie du pays, saigné à coup de millions d’€. Ils doivent donc payer leurs actes et les preuves existent. Les lois aussi , elles interdisent aux sociétés et aux gérants pénalement responsables de corrompre des fonctionnaires d’autres Etats. On oublie pas la dissimulation et les escroqueries fiscales dont ils sont comptables également.
Le tiers monde ne nous interesserait éventuellement que lorsque dans notre pays nous aurions fait en sorte de balayer devant notre porte.

Pour pouvoir le faire, ne faudrait-il pas commencer par parler de cette mafia qui agit dans l’impunité absolue, cette mafia qui ouvre toute grande les portes du makhzen parfois par vanité et par complexe du chef qui peut tout. Tout autour, des malins embusqués ont compris vite le bonheur d’être tout proche pour agir le temps que khatam sidna solimane le leur permet tout. L’argent sale, les honneurs, le prestige et l’orgueil d’être puissant et de parler de lui …
Les faits avérés seront portés à la connaissance des organes habilités concernés, en France, en Belgique et la Tunise. Ces pays seront sans doute mieux nous prémunir de leurs voleurs , puisque les nôtres les couvent comme des poules aux oeufs d’or. C’est ainsi qu’on interprete le silence complice de la multitude de structures de contrôle qui tous auraient un poil dans la main.

Nous n’avons aucune ambition particulière , et vous n’entendrez plus parler de nous lorsque:
- Les déclarations de patrimoine des cadres et des hommes politiques seront faites sérieusement et gérées convenablement,
- Lorsque les signes extérieurs de richesses seront contrôlés par le fisc pour les cadres supérieurs de l’Etat tout comme les milliardaires arrivistes et les citoyens richissimes trabendistes..
- Lorsque les règles de conduite en affaires redeviennent, équitables comme partout dans le monde,
- Lorsque les cadres conscients et compétents reprendront l’initiative et auront la latitude de prendre les décisions sans interférence, ce qui les placerait de part leur poste devant leur responsabilité personnelle pour laquelle ils seraient justiciables en cas de dépassement.
- Lorsque les sociétés impliquées s’expliqueront sur leurs agissements et sur l’argent frauduleusement pris.
- Lorsque les malfrats protégés, impunis, rendront des comptes.
- Lorsque nos services spécialisés finiront par connaître tout de nos dirigeants et de leurs enfants, leurs comptes à l’étranger, leurs patrimoines, et leurs affaires saines et malsaines.

- Lorsque les lois et les règles administratives s’appliqueront à tous uniformément.

Alors vous n’entendrez plus parler de nous, nous disparaîtrons comme nous sommes venus, discrètement.

En attendant laissez nous notre posture discrète, nous pensons être plus efficaces. Et puis c’est invraisemblable de nous demander qui nous sommes, alors que vous vous n’intéressez pas à ce que nous avons dit dans le passé récent. Qu’on s’appelle Said, Abderrahim, Nacer ou Mohamed ça n’aura comme effet que de figurer sur une fiche, sans oublier, par ailleurs que les sociétés concernées sont encore plus intéressées à nous connaître puisqu’on les empêche de continuer à voler notre pays avec la participation des notres.

Intéressons-nous à ce qui est combattu c’est plus important, quand aux combattants ils ne veulent être ni des héros ni des gens connus, ils refusent également d’être gratifiés ni remerciés pour un devoir civique.

Commentaires

  1. homlibre dit :

    Est-ce que le groupe OBAMA possède un site?
    Est-ce une association si oui à quel caractère et quels sont leurs objectifs.
    MERCI.

  2. Saadane dit :

    homlibre. Avez-vous lu l’article d’OBAMA avant d’intervenir sur ce blog? L’article est tellement clair qu’il parle de lui-même. Par contre, j’aurais aimé que la question soit posée autrement, à savoir: « En plus de signaler les faits, que peut faire OBAMA pour que les acteurs de corruption soient punis? »

  3. obama dit :

    Bonjour,
    A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la corruption, TI France, dans un communiqué co-signé par six autres organisations de la société civile (CCFD-Terre Solidaire, Les Amis de la Terre, Publiez Ce Que Vous Payez, Secours Catholique, Sherpa et Survie), a appelé les gouvernements, et notamment la France, à faire beaucoup plus pour mettre en œuvre leurs engagements anti-corruption et répondre ainsi aux attentes des citoyens du monde entier.

    Nous saisissons cette occasion pour appeler le Gouvernement algérien afin qu’il mette en pratique ce qu’il s’est engagé de faire pour lutter contre la corruption et afin qu’il prenne en charge les dossiers démontés par les associations et des citoyens. Nous rappelons au Président de la République ses engagaments à diverses occasions et la dernière en date à l’occasion de l’ouverture de l’année judiciaire. Il s’est engagé à combattre « la corruption par tous les moyens ».
    Les citoyens attirent l’attention sur des dossiers précis qui traduisent une certaine situation à laquelle il faut mettre fin.
    C’est d’autant plus choquant que des faits ont été ennoncés,des lois ont été violées, des sociétés ont été dénoncées, des fonctionnaires épilogués et désignés. Rendre justice est elle une tache au dessus de vos moyens et de ceux que vous dirigez, du flic du quartier au Ministre des finances , sans oublier vos services secrets dont c’est aussi le role en ces temps de paix relative?

    Communiqué

    « Le 9 décembre, journée mondiale contre la corruption, marque l’anniversaire de la signature en 2003 de la Convention des Nations Unies contre la corruption (UNCAC). La dernière Conférence des Etats parties à cette Convention, qui s’est tenue à Doha en novembre
    dernier, s’est soldée par l’adoption d’un mécanisme de suivi des engagements des Etats très en-deçà des attentes de la société civile… nous appelons les gouvernements, et notamment la France, à faire beaucoup plus pour répondre
    aux attentes des citoyens du monde entier quant à la pleine application des dispositions de la Convention.
    L’échec de Doha laisse aux Etats le choix de respecter ou non leurs engagements pris au titre de la lutte contre la corruption. Les conséquences destructrices de la corruption sur le
    développement des pays du Sud sont aujourd’hui largement reconnues. Pour autant, la Conférence de Doha est loin
    d’avoir répondu aux attentes qu’a fait naître l’adoption de la Convention UNCAC en 2003. L’échec de cette conférence est d’autant plus regrettable que l’expérience de la Convention OCDE contre
    la corruption avait permis de montrer l’utilité d’un mécanisme de suivi crédible.
    (http://www.oecd.org/dataoecd/4/19/38028103.pdf)
    Il est essentiel que les pays comme la France, qui ont milité pour un mécanisme de suivi efficace,
    maintiennent et accentuent leurs efforts pour que l’harmonisation des pratiques des Etats se fasse par le haut. Nous appelons les autorités françaises à montrer l’exemple en appliquant l’ensemble des dispositions facultatives, et à oeuvrer pour que les autres pays fassent de même.
    Droit des victimes de la corruption : restitution des avoirs détournés et moyens de la justice
    Le rapatriement aux pays d’origine des avoirs volés aux populations, principe fondamental de la
    Convention UNCAC, a déjà été appliqué (pour le rapatriement des avoirs de Ferdinand Marcos
    aux Philippines ou de Sani Abacha au Nigéria par exemple).
    Ce principe a fait l’objet d’une résolution décevante à Doha. En effet, la résolution adoptée se
    contente de formules générales dépourvues de caractère contraignant. Il est pourtant essentiel
    d’accélérer la mise en oeuvre de la restitution des avoirs détournés afin de combattre l’impunité
    des dirigeants corrompus tout en évitant que l’argent volé ne trouve refuge à l’étranger. A cet égard, l’action des Etats contre les territoires non coopératifs appliquant un secret bancaire abusif apparait déterminante. En France, l’un des moyens pour faciliter les procédures de restitution
    serait de permettre aux associations spécialisées d’agir en justice. Cette réforme, pour laquelle plusieurs de nos organisations militent depuis 2007, permettrait aux associations d’apporter leur concours aux populations pour rapatrier les fonds publics détournés par des dirigeants corrompus.
    Toujours sur le plan national, nous soulignons par ailleurs l’importance de veiller à ce que les
    magistrats chargés de l’ouverture et de la conduite des enquêtes soient totalement indépendants
    du pouvoir politique. Il s’agit là d’une condition essentielle pour que l’action de la justice soit
    engagée, y compris dans les dossiers politico-financiers susceptibles de gêner des dirigeants
    politiques ou économiques.
    ….Tout en nous félicitant du fait que la France ait soutenu nos recommandations sur le mécanisme
    de suivi à l’UNCAC lors de la conférence de Doha, nous rappelons que de nombreux efforts restent encore à faire pour promouvoir la transparence et l’intégrité en France et à l’étranger. C’est à ce prix que la France améliorera son image en la matière. »

  4. Mohand Saïd Amniche dit :

    Je ne sais si cette association dite OBAMA est sérieuse ou naïve. Elle demande au chef du gouvernement que tout le monde connait à lutter contre la corruption. Depuis quand les corrompus luttent contre la corruption? On appelle cela du suicide. Arrêtons de mener les gens en bateau.

  5. obama dit :

    Le commentaire de Mohand Said Amniche, votre commentaire l’un des rares sur le sujet nous a interpellé car il renferme un jugement de valeur que nous croyons ne pas mériter. Nous ne savons pas Si Ouyahia est un corrompu si nous avions des preuves nous l’aurions dénoncé comme on l’a fait pour d’autres dans des postes subalternes. Qu’à cela ne tienne si vous pouvez nous éclairer sur les vols de Ouyahia nous vous serions reconnaissants. Cependant svp pas de généralité ni accusation tendancieuse et répondant à une stratégie de clans. Tout ce que nous avons écrit ne semble pas être des faits graves si l’on en juge par l’ardeur avec laquelle les citoyens prennent à bras le corps ce phénomène de corruption. Comme vous savez c’est par ce biais que les choses changeront ou resteront en l’Etat. Comme tous nous souhaitons que cela change, car nous ne voulons pas que les jeunes enfants, les hommes de demain heritent ce phénomène de leur parents. C’est ce qui est dangereux et grave qui doit nous réveiller pour en finir avec ceux qui n’ont pas de principes de vie.
    Mais si tout le monde est corrompu alors on aura inventé une autre forme de la gestion de la cité après Platon et plus recemment Rousseau et tant d’autres …. sans oublier nos aieux plus antiques et nos vieux parents tout près de nous. Quelle forme de vie et de morale allons nous léguer ? Bien malin celui qui peut nous le dire au train où vont les choses.
    Alors nous avons pris le parti de pren dre des risques, de dénoncer les corrupteurs, les corrompus. Qu’ils soient de petits ou des grands ils ne méritent pas de répit aussi longtemps que rien de juste ne se fait par la multitude de cadres que paient l’Etat pour prémunir la nation de ce genre de déviation. Mais comme vous dites si ce sont ceux qui ont la charge de combattre la corruption qui se livrent à ce sport devenu national, alors il faut compter sur les gens de bonnes volontés pour soulever des montagnes s’il le faut. Nous sommes certains que vous ferez tout pour que vos enfants aient une morale , un mode de vie sain et apprennent que le travail et la persévérance est le seul moyen de s’accomplir.
    Il est vrai que la sociologie à l’Algérienne n’a ,pas encore été trouvée ni écrite. Ce n’est pas que nous sommes les meilleurs, non oh que non , dans ce domaine nous sommes des mauvais. On voudrait ressembler aux meilleurs. C’est une des finalités de notre action.

    Pour revenir au commentaire. A nos yeux nous sommes sérieux et nous ne sommes pas naifs du tout. Peut être en effet certains s’imaginent cela. On nous a demandé d’être transparents de dire qui nous sommes , de montrer nos objectifs, nos missions, notre site internet , d’autres veulent savoir ce que nous allons entreprendre etc… Vous aurez remarqué que rares sont les citoyens qui participent à ce combat et qui soutiennent ces démarches les notres mais aussi beaucoup d’autres. Nous savons où nous allons, nous sommes certains que l’avenir du pays est à ce prix. Il faut que les corrompus où qu’ils soient, à n’importe quel poste , puisse se sentir morveux et vil (madhloul). Si tous les Algériens s’attelaient à cette grandiose activité d’assainissement, nous ferions une bien belle révolution dont nos enfants seront aussi fiers que nous, quand nous évoquons la guerre de libération et les heros morts au champ d’honneur.Nous précisons morts au champ d’honneur, car les survivants , les enfants des survivants et des chouhadas, n’ont aucun mérite, et pour certains d’entre eux , ils trahissent même le sacrifice des leurs.

    La tache est rude , car la corruption c’est un domaine par définition assez secret même si les privilèges et les faveurs données par les corrupteurs pour des faveurs matérielles illégales apparaissent inévitablement dans la vie courante, il suffit de bien vouloir regarder. Il y a aussi une autre forme de corruption encore plus incidieuse et répandue de manière extraordinaire en Algérie. Tous ceux qui voyons ce qui se passe dans n’importe quel domaine ne disent rien. C’est lache et c’est une forme de trahison, mais cela ne les dérange. Il y a bien eu des traites à la révolution qui voulaient passer pour de grands révolutionnaires et de grands commis de l’Etat. Ils trahissent les hommes, ils mentent et ils oublient qu’ils sont comptables de leurs actes mais aussi de leur silence.
    Cette catégorie de personnes il y en a beaucoup comme vous le savez.
    Un pays ne se construit pas par cette armée de profiteurs et de voleurs, au contraire ils cassent toute volonté de bien faire et brisent toute ambition qui veut faire autrement les choses.
    Ce n’est pas pour rien que tous les jeunes et moins jeunes veulent prendre le large. pour rien au monde les peuples bien gérés , chez eux, ne voudraient s’exiler pour vivre mieux. Il n’y a pas de vie meilleure que celle au sein des notres.
    Quel autre preuve de l’échec de nos dirigeants que ce constat? L’histoire parlera d’eux comme des hommes qui disent ce qu’ils ne font pas et qui empechent ceux qui ont la volonté de faire. Ils n’ont de résultats que celui de nous faire dégouter notre patrie. et ça nous le supportons pas et nous le disons. Nous les prenons par le bon bout celui qui est clair, transparent et irééfutable. Nous poursuivrons les corrupteurs dans leurs Etats. Puisque chez nous on ouvre les portes aux voleurs de sorte qu’ils puissent quémander quelques faveurs.
    Nous savons que dans ce milieu il n’y a pas de fierté ni d’honneur , vous tirez sur une fil et vous verrez toute la chaine défileé. En Algérie on ne veut pas tirer les fils qui feraient qu’on decouvre que ceux qu’on imaginait noble sont en faits les plus vils des brigands.
    Il n’y a que le feu qui assainit les plaies il faut l’allumer même s’il se propage il ne fera que ce que le peuple souhaite pour en finir avec les opportunistes et les millionnaires d’argent sale. L’argent sale est partout en Algérie, dans beaucoup de foyers. C’est pourquoi devant ce nombre incroyable de faits, on est découragé avant même de commencer. Commençons c’est ce qui est le mieux à faire.
    Mais tous ceux qui peuvent et qui veulent , mais pas quelques un seulement alors que tous les autres regardent …

    Enfin nous avons appelé le chef du Gouvernement à tenir ses engagements écrits tout comme le Président qui a dit qu’il allait faire. Leur rappeler sans cesse pour espérer qu’ils bougent, sachant que de toutes les façons , ce qui les fera bouger s’annoncent et que c’est irrémédiable. C’est toujours les pays forts qui aménent des changements et il y a une telle volonté de certains démocratiques et de leurs ONG et associations que rien ne les arretera.

    Rappel : voila ce que nous écrivions en marge de l’appel lancé par T.I.F. et certaines organisations africaines… Les choses doivent être claires svp.
    « Nous saisissons cette occasion pour appeler le Gouvernement algérien afin qu’il mette en pratique ce qu’il s’est engagé de faire pour lutter contre la corruption et afin qu’il prenne en charge les dossiers démontés par les associations et des citoyens. Nous rappelons au Président de la République ses engagaments à diverses occasions et la dernière en date à l’occasion de l’ouverture de l’année judiciaire. Il s’est engagé à combattre “la corruption par tous les moyens”.
    Les citoyens attirent l’attention sur des dossiers précis qui traduisent une certaine situation à laquelle il faut mettre fin.
    C’est d’autant plus choquant que des faits ont été ennoncés,des lois ont été violées, des sociétés ont été dénoncées, des fonctionnaires épilogués et désignés. Rendre justice est elle une tache au dessus de vos moyens et de ceux que vous dirigez, du flic du quartier au Ministre des finances , sans oublier vos services secrets dont c’est aussi le role en ces temps de paix relative?  »

    obama

  6. libre dit :

    Toute action ,fut-elle- sincére est vouée à l’echec dans un pays dont les premiers responsables sont incriminés par ce mal qui gangréne les hautes shéres.
    Vous pouvez discourir à l’envi.
    Cequ’il faut: une THERAPIE GENERALE qui mettra hors d’ etat de nuire un régime voyou.

  7. justice&verite dit :

    Franchement OBAMA est une idée geniale pour s’attaquer á court mais surtout á long terme aux origines du mal qu’est la corruption et les assassins V.I.P. qui se cachent derriere le M.A.E. et le drapeau algerien ou de leur pays.

    Que les algeriens integres et amis d’abord se creent des cellules dans une structure qui enregistre tout ce qui s’etait fait et se trame en algerie et meme á l’etranger.

    Il faut suivre et enregistrer les mouvements de la nomenklatura, ministre, famille et autres á l’etranger…

    Le travail est deja entamé depuis belle lurette et des documents importants sont deja en possession de certains algerien(ne)s:

    1. des dates, des noms des acteurs auto-elus politiques et des transactions economiques…
    2. des données importantes sur tous les contrats des differents ministres avec les differents partenaires dans le monde…
    3. les differents voyages des presidents á l’etranger et qui les accompagnent et tous ce qui bouge tout autour avant et apres…

    Un exemple, lors d’une certaine visite en scandinavie de Chadli, des algeriens avaient enregistré les mouvements de Belkheir,… des données…

    Certains veulent tout deballer ici meme á internet mais il y’a d’autres qui attendent le moment propice …

    Le but?
    que les responsables corrompus algeriens sachent qu’ils sont et seront poursuivis jusqu’á leur captivité et jugement pour les vols et crimes contre l’humanité.

    Il faut developper l’idée de creer des cellules d’algerien(ne)s partout oú il y’a des algeriens sur terre, le mieux 2 á 3 ami(e)s qui se connaissent bien et pourquoi pas la developper sous ce model:
    3 personnes qui se connaissent bien par cellule, le tout sous forme de pyramide;
    P1 avec P2 et P3 comme ami(e)s;
    puis P2 avec P4 et P5
    ensuite P3 avec P6 et P7 …etc

    et pourquoi pas une globalisation cad introduire dans les cellules des differentes nationalités qui á leur tour travaillerons contre les mefaits de leur pays … etc
    plus on est nombreux plus on sera fort pour retablir la justice sur terre avec des organisations humanitaires qui partagent le meme objectif.

    Nous devons se structurer et aider les organisations internationales pour lutter efficacement contre les malfaiteurs de l’humanité.

    Au bon entendeur

  8. Obama dit :

    Voila une situation à méditer
    1)la dénonciation populaire est devenu un important moyen pour découvrir les cadres corrompus
    Une information publiée le 25 courant par le Parquet populaire de la Municipalité de Tianjin montre que la dénonciation et l’accusation populaires sont devenues d’importants moyens permettant aux parquets aux différents échelons de découvrir et de traiter les cas de corruption, de concussion, de malversation, de manquement au devoir, de violation aux lois et aux règlements et d’autres crimes commis en exerçant des fonctions.

    Depuis l’année 2006, les parquets populaires de Tianjin ont accepté et traité au total 4.932 cas dénoncé par des gens du peuple, dont 3.514, soit 71% de la totalité des dénonciations, sont des cas de délit économique. Parmi les indications et les accusations concernant le délit économique, 3.156 cas concernent la corruption et la malversation.

    Les parquets populaires de la ville ont traité ces deux dernières années 1.555 cas de délits de fonction, dont corruption, malversation, manquement au devoir et violation des lois. 85% de ces cas sont des cas graves et leur dénonciation a permis de réparer une perte économique de l’Etat évaluée à plus de 164 millions de yuans renminbi (monnaie chinoise).

    Ces deux dernières années, le Parquet municipal de Tianjin a cité en exemple et a récompensé 45 personnes pour leur service rendu à l’Etat.
    Source: le Quotidien du Peuple en ligne

    2) Voila comment l’affaire de l’autoroute a été ébruitée, ce sont les Chinois qui sont à l’origine pas nos services…

    « Les méthodes de lutte contre la corruption sont en train de s’améliorer. Vous pouvez remporter dès à présent une récompense qui irait jusqu’à 200 000 yuans ($ 29 000) en dénonçant une affaire de corruption, mentionne le nouveau règlement qui a été publié le 4 mai.

    Les dénonciateurs auront droit à 10% de la valeur de la propriété qui sera expropriée dans les affaires de corruption, mentionne une version révisée du rapport de travail publiée par le Parquet populaire suprême (PPS).

    « Auparavant, la récompense était de 100 000 yuans, mais ceux qui donnent des indications qui jouent un rôle significatif dans l’affaire, obtenaient jusqu’à 200 000 yuans de récompense », mentionne le rapport.

    « Et avec l’approbation du PPS, ce montant peut être encore plus élevé si l’informateur aide à découvrir une grande affaire de corruption. »

    Les dénonciateurs vont également recevoir jusqu’à 5 000 yuans, si avec leur aide une affaire criminelle sans biens expropriés sera découverte.

    Le Parquet paiera la récompense monétaire après que le verdict de la cour aura été conclu ou a pris l’effet, mentionne le rapport.

    L’année dernière, les parquets ont traité 33 546 cas de corruption, d’affaires de pots-de-vin et de manquement au devoir, avec des investigations sur 41 179 personnes, mentionne le procureur général du PPS Cao Jianming dans son rapport de travail en mars dernier.

    Au total 2 687 fonctionnaires des districts et des rangs plus élevés ont été poursuivis en justice, dont 181 au niveau municipal et quatre à l’échelle provinciale. Le porte-parole du PPS Tong Jianming a déclaré que la dénonciation des affaires de corruption par les personnes ordinaires a permis de découvrir un « nombre important » de cas de corruption au cours des 6 dernières années.

    Les individus et les institutions qui disposent d’informations sur les crimes, comme la corruption, les pots-de-vin ou le manquement au devoir, peuvent se rendre au parquet pour fournir des indices ou aider par lettres, appels téléphoniques, fax ou en accédant aux services juridiques en ligne avec le site officiel du PPS qui est jubao.spp.gov.cn.

    Au cours des 5 dernières années, les parquets à tous les niveaux ont reçu plus de 300 000 rapports de la part de la population concernant les crimes liés à l’emploi.

    « 80% des cas ont été dénoncés par le grand public », a dit M.Tong.

    Les nouvelles dispositions ont également mis l’accent sur la protection des dénonciateurs.

    Les Parquets de tous les niveaux vont engager du personnel pour enregistrer toutes les dénonciations sur un système informatique spécial « et personne ne sera autorisé à accéder à l’information sans une autorisation de la part des autorités. »

    Toutes les informations et documents relatifs à la dénonciation doivent être « conservées correctement et le personnel qui n’est pas lié avec ces services ne sera pas autorisé à visionner ces rapports, stipule la nouvelle réglementation.

    « Il sera interdit de divulguer aux employeurs ou autres personnes toute information relative au nom, adresse et numéro de téléphone des dénonciateurs ».

    Qu’en dites vous messieurs les sceptiques?

  9. Mohand Saïd Amniche dit :

    Par votre réponse, vous venez de me confirmer mes doutes. Merci. En haut, tout le monde il est beau, tout le monde il est propre.
    Amusez-vous bien.

  10. Mohand dit :

    J’ai vraiment pas compris les allusions de ce dernier commentateur said amniche. Il s’attaque à qui , au groupe Obama, pourquoi donc? peut il nous expliquer sa version des faits ? A t il une voie bis pour parler et dénoncer la corruption que créent les corrupteurs pour mieux s’enrechir? Si la solution obama n’est pas la bonne peut il nous dire que faut il faire selon lui.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER