Emeutes de Diar Echems: La cour d’appel d’Alger confirme les peines

chems.jpegLes magistrats de la chambre pénale de la cour d’appel d’Alger ont confirmé, dimanche, les verdicts prononcés par le président du tribunal correctionnel de Sidi M’hamed à l’encontre de 11 jeunes, poursuivis dans le cadre des émeutes qui avaient affecté le quartier populaire de Diar Echems. Ils se sont vu infliger huit mois de prison ferme pour s’être rendus coupables de délits d’attroupement, de rébellion, d’atteinte à l’ordre public, d’outrage à corps constitué et de destruction des biens publics. Lors de leur passage à barre, les mis en cause ont nié tous les faits qui leur ont été reprochés, arguant qu’ils n’étaient même pas présents sur les lieux au moment des émeutes, rapporte Le Jeune indépendant.

Commentaires

  1. Dai El Kheir dit :

    Si comme les autorités auraient écouté leurs doléances par la maniére pacifique.la justice tordue de notre pays n’inquiéte meme pas les instigateurs morales qui a entrainé à la « rebellion » par leurs incompétences et la corruptions qui tardent et freinent le pays économiquement et socialement.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER