Et votre appartement d’Alger Monsieur Ould Ali ?

ould.jpgDans une mise au point adressée au quotidien El Watan suite à l’article «Un moudjahid dans la tourmente», paru dans l’édition du 14 décembre, le directeur de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, Ould Ali L’Hadi, a souligné que le logement dont M. Hassan El Hadj a été exclu par décision de justice revêt un caractère de logement de fonction qu’il est en devoir de quitter après la fin des fonctions en sa qualité d’ex-directeur de la maison de la culture de Tizi Ouzou. « Il convient de rappeler qu’à mon installation en 2003, je l’ai autorisé à habiter temporairement le logement avec un engagement de sa part de le quitter dans un délai ne dépassant pas six mois. Entre-temps, je louais à mes frais un appartement à la Nouvelle-ville de Tizi Ouzou », a écrit Ould Ali qui n’explique pas comment il a obtenu un logement social dans la commune de Mohamadia à Alger.  En effet, l’ancien maire d’obédience RCD de la commune de Mohamadia (1997-2002), Mohamed Chami avait octroyé cinq logements sociaux à des secrétaires nationaux du RCD, dont Oul Ali L’hadi. El Mouhtarem 

Commentaires

  1. arezki dit :

    ou es le mal d’octroyer des logements sociaux à des cas sociaux?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER