Affaire autoroute Est-Ouest: Medjdoub, un “Pion”?

auto.jpgSirroco pour « Algérie Politique » 

Medjdoub, un “Pion”? – peut-être, bien qu’au vu des enjeux, ça devait déjà être une belle pièce sur l’échiquier et chacun jugera s’il était consentant ou pas, en prenant le temps de creuser son histoire, ses relations, ses pratiques et ses affaires, mais passons…En effet, dans ce genre d’affaires il y a toujours plusieurs personnes, et des gros poissons plus haut.

Et ce qui est surprenant c’est qu’après une première condamnation suivie d’un sursis arraché en appel depuis l’affaire FAKI, tout se passe comme s’il fallait toujours préserver la filière et sacrifier le “minimum” de pions à chaque fois (d’une année sur l’autre, les pions capturés s’accumulent tout de même..)

Comment se fait-il qu’une Fiduciaire au Luxembourg ait continué après une telle première affaire et une condamnation même avec sursis ? Comment se fait-il qu’on ait fermé les yeux sur des transferts de blocs d’actions réalisés en catastrophe à des dates précises, dans un contexte précis, sur des sociétés précises, d’un associé à l’autre, entre copains ou cousins, dont certains servaient d’homme de paille pour un pouvoir de décision situé à l’étranger, dans des sociétés destinées à servir de paravent honorable ?

Pourquoi par exemple, ce monsieur avait-il fait monter subitement sa participation à 95% du capital de la société Handynet à Alger lorsque l’affaire Faki a éclaté ? Pourquoi a-t-il pris une participation de 10% dans la société Ilias Handynet à Paris en parallèle ? Que sont devenus aujourd’hui ces blocs, qui étaient ses associés d’hier et qui sont ceux d’aujourd’hui ? Sur quels revenus et financements vivent ces sociétés ? Pourquoi certains acheteurs publics en Algérie ont-ils dénoncé des contrats avec telle société contrôlée par Medjdoub à Alger, et pourquoi certains autres maintiennent toujours des relations avec ? Autant de questions pour lesquelles le simple examen des registres du commerce dans ces différents pays ne fournit qu’une réponse partielle. Encore faut-il faire des efforts de recoupement et de complément d’enquête.

De temps à autre, un “pion” – qu’il soit consentant ou manipulé- peut être sacrifié, mais on semble toujours prendre le soin de laisser en place des circuits d’information, de présence et de relations pour que le système se perpétue et que “plus haut et ailleurs”, “on” continue à profiter de ce système…

http://ffs1963.unblog.fr/2009/11/06/toute-la-verite-sur-le-scandale-de-lautouroute-est-ouest-chani-medjdoub-falcone-pierre-et-le-colonel-khaled/

Commentaires

  1. ctrasul2000 dit :

    meilleurs voeux Mr, pour vous dire tout cela se fait dans un pays en voie de développement(spclm)le tiér_ monde….A mon avis les pays d’afrique ils ne seront jamais abpte a la civilisaton,ni a la culture(moderne)quelque soit le temps…..portez-vous bien……

  2. johnik dit :

    Si vous lisez les commentaires qui s’accumulent, y compris dans les colonnes d’Obama, d’amis de cet individu, de ceux qui ne sont pas ingrats, vous voyez bien qu’on risque de ne jamais avoir de réponse aux questions que vous posez. Car ce Chani a encore beaucoup d’amis! A votre avis pourquoi?

  3. obama dit :

    A ce dernier intervenant lequel tire sa conclusion sur ce dossier nous répondons que la raison de ce stand by se trouve normale dans la situation actuelle de l’Algérie. En parler c’est un exploit qui peut nous exposer aux courroux de celui qui régente tout,On est pas en situation ou les personnes compétentes agissent de leur propre initiative dans le cadre de leur mission. C’est pourquoi les informations sont parcellaires car elles proviennent de diverses sources.
    Il y a en effet beaucoup de questions qui se posent, ce genre d’affaires ont la particularité de contenir des ramifications insoupçonnées. Certains cachent la vérité pour se prémunir des conséquences.Personne ne veut toute la vérité, rien que la vérité. On fera tout pour la tronquer et pour dégraisser les listes des gens impliquées de près ou de loi. C’est ça un fonctionnement orienté dans une direction qui ferait que les dirigeants sont toujours absous de leurs fautes et les lampistes désignes à l’opinion publique.
    De plus en Algérie, on constate deux situations récurrentes, quand on est dedans on se tait et lorsqu’on est dehors, on ouvre la bouche.
    Ainsi, on n’ira pas loin, on ne régle rien au contraire on aggrave la problèmatique en érigeant ce type de comportement en règle d’or et en conduite autorisée, nulle autre attitude n’est permise.
    De plus est ce les spécialistes ou les connaisseurs qui doivent dénoncer et parler? Pourquoi ce ne sont pas les politiques comme dans tous les autres pays du monde?
    Les spécialistes ne doivent en fait que montrer les voies et les moyens techniques pour démonter des ensembles complexes mafieux.
    N’oublions pas le rôle des Journalistes et de la Presse algérienne qui de supports qui informent de toutes les situations. Les aspects pédagogiques et de vulgarisations ne sont pas négligeables également dans leurs actions. La prévention et la répression sont aussi des organes importants lesquels doivent agir en toute impartialité ce qui est loin d’être le cas. Force est de constater que la Presse dite indépendante compose pour tirer son épingle du jeu et les enjeux des uns ne sont pas ceux des autres. Les uns veulent cacher les faits ou les déformer pour en atténuer l’impact , les autres saisissent l’opportunité d’accumuler des richesses. Les deux ensembles s’allient et se commprenent belghamza pendant que le peuple est mené bedebza.

    Dans cette ambiance il est en effet difficile d’obtenir des réponses. Décourager ceux qui tentent d’éclaircir les choses procéde aussi de methodes éculées qui veulent que rien ne vaut la peine d’être entrepris … Helas non ça vaut la peine et c’est le devoir de chacun de parler tout comme c’est le droit de tous de savoir qui fait quoi pour mieux armer les gestionnaires et les citoyens qui défendent une certaine idée de l’Algérie et de sa justice.
    Les interpellations d’Obama produisent des effets mais vous ne pouvez les voir, les commentaires sont illustratifs et montrent combien la tache est simple mais la volonté absente il ne prend pas parti.
    Quand un Ministre ferme sa gueule c’est lui l’organisateur des faits illégaux. Personne ne lui ordonnerait d’organiser une systéme mafieux malhonnête, c’est évident.
    Mais on regrette également que les hommes de la Présidence et d’ailleurs tirent profit pour eux même , tout en évitant de faire des vagues pour que leurs semblables ne soient pas inquiétés. Tout le monde laisse faire et observe un silence terriblement négatif.
    Vous aurez remarqué que ce sujet, tout en étant le mal le plus grand de la société algérienne, n’intéresse qu’une infime partie des gens.
    C’est déjà un exploit que certains prennent le courage d’être clairs et précis en dévoilant les agissements des groupes de malfrats dont ils ont connaissance. Si chacun ferait l’effort de parler des incohérences et des agissements contraires à la morale et à la loi l’Algérie irait mieux. Les voleurs sont vils (madhlouline), aussi nombreux qu’ils puissent être, il faut les combattre.
    Disons enfin que beaucoup admirent la Mafia, car ne pas la critiquer et l’attaquer c’est faire un pas vers elle. C’est ce que nous déplorons avant tout autre fait de société.

    Obama

  4. ctrasul2000 dit :

    bonjour! la question ce n’est pas les amis de CHANI ,le probléme :pourquoi arriver a cette situation en donnant une image sur un tel pays riche (dans tous les domaines)ou le pleuple ALGERIENS vivera dans joiyeuoté comme le résultat(ALGERIE/EGYPTE)et in-challah pour la can…..bon courage!!!!

  5. Johnik dit :

    A Obama, ma question mélangeait ironie et amertume. Votre réponse est en tout point remarquable et prouve que vous avez une vision pénétrante de la société Algérienne, tout au moins dans les rouages qui bloquent son évolution. Il n’est pas gênant de voir que s’expriment des amitiés naïves ou intéressées dans vos colonnes; au contraire, que ces opinions hasardeuses ne cessent point de s’exprimer, car elles constituent une forme d’aveu. Je vous souhaite simplement de continuer avec courage et ténacité. Il faut toutefois rappeler que le « système » est composé d’êtres en chair et en os, avec leurs têtes pensantes, et qu’à partir du moment où l’un d’entre eux parvient tout de même à être pris dans les filets de la loi, il convient de pousser l’enquête sur les relations passées et présentes de l’individu, non seulement en Algérie, mais aussi à l’étranger: les recoupements ne sont pas si difficiles à faire lorsqu’on prend le temps de ratisser les informations et de multiplier les sources… Et comme vous le dites, cela n’est pas du ressort exclusif de spécialistes, mais aussi d’esprits libres, ni influençables, ni vénaux…

  6. rummel dit :

    Vous savé, ce monsieur Medjdoub été actionnaire depuis le debut dans cette sociéte handynet. C’et curieu que Handinet n’a pas payé des fournisseur comme EMS pour le hub vendu a Algérie télécom satellit (ATS). Elle n’a pas non aussi payé le fournisseur Eutelsat parce l’argent été reçu en cash en algérie. Algérie télécom à cassé les conventions Wimax ou satellite, mais n’a jamais payé le hub; donc le hub a été gratui pour elle.

    Aujourdui le ministère de la défense algérie a passé une command à handinet pour un logiciel américain, acheté par l’intermédiair d’une société du liban et de Ilias handinet a paris; qui va payer qui? Si le ministère de la défense algérien achète chez handinet,après toutes ces histoires, on doit penser quoi?

  7. Johnik dit :

    On doit penser qu’ils sont au minimum mal informés!

  8. rummel dit :

    Cest difficile a croire. L’embassadeur de Chine en personne et ses aides sont venus il y a quelque jours prendre des photos du siège des société de ce monsieur chani medjdoub (oriflamme et Handynet) et ils ont meme discuter avec le gérant nommé par medjdoub. Les renseignement de l’armée savent forcement ça, car il connaissent le passé de certain gérant et ils ont des fichier sur le passé de cetaines gens de sa famille.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER