Meriem Mehdi en grève de la faim depuis 11 jours !

meriem.jpgDans un communiqué du comité des femmes du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), il est affirmé que «cliniquement, la gréviste présente une pâleur apparente avec fatigabilité » accompagné de signes d’hypoglycémie avec vertiges et nausées, au matin du dixième jour de sa grève illimitée. Mme Mehdi a été, rappelons-le, licenciée « abusivement » le 8 novembre dernier, et ce, sans préavis. Dans une demande de réintégration dont a été destinataire BG Hassi Messaoud, le Snapap constate « une violation du contrat et une sanction abusive avec harcèlement moral et administratif a l’encontre de l’intéressée qui date de plusieurs mois ».

 

De même, il est signifié que « selon le contrat signé et précisément l’article 4 qui stipule que le lieu de travail serait Hassi Messaoud, à moins que pour des raisons d’opérations elle soit mutée sur d’autres sites mais toujours en régime 4×4. Pour sa part, elle ne trouve aucun inconvénient pour changer de site de travail. Mais en adéquation avec le salaire et les primes d’éloignement ». Par ailleurs, dans un communiqué rendu public jeudi, le comité des femmes du Snapap a indiqué avoir envoyé une lettre au président de la République afin qu’il intervienne en faveur de Mme Mehdi. De même, un appel pour la création d’un comité national de soutien a été lancé. Une réunion se tiendra aujourd’hui, à 14h, à la maison des syndicats, où Mme Mehdi tient actuellement sa grève. El Watan

Commentaires

  1. polygonn dit :

    Eh ben voila mnt c l Heure du batton celle de la carotte est passe; voila que ls multinationales montre leur dents et sont pretre a mordre. Et ce pas la premiere deja Baker Atlas il y a deux ans de ca a liscencie pleins de travailleur mais y pas eu ce tapage mediatique; fallait il faire une greve de la faim? mais ou est l inspection du travail. Faut pas se taire Meryem sinon ils vont s habituer a nous taper dessus deja qu ils ont pris l habitudes de dilapider nos richesses alors courage

  2. Louiza dit :

    les multinationales envahissent notre pays alors que l’algérien on le prostitue pour avoir un visa. Pauvres de nous!

  3. Al dit :

    This is all to comon all around the world that personal are laid off or fired for no reason. Going on a hunger strike will prove nothing but only hurt the striker. This will also affect the striker from getting another job in the oil business. Her name will be knowen and she will be locked out of any other job possisabilitys.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER