SIA: Les dettes d’Echourouk s’élèvent à 103 milliards de centimes !

echourouk.gifLes dettes du quotidien arabophone Echourouk auprès de la Société d’impression d’Alger (SIA) s’élèvent à quelques 103 milliards de centimes, avons-nous appris d’une source sûre. L’imprimerie a décidé de réduire de moitié le tirage de ce journal, a ajouté notre source. Par ailleurs, la direction de la SIA a adressé une correspondance aux entreprises de presse afin de recouvrer ses créances. El Mouhtarem  

Commentaires

  1. EL-WATANI dit :

    Ah! je comprend maintenant pourquoi ce canard boiteux est numéro 1 au hit parade de la médiocrité !!!!

  2. eldzayer dit :

    Cet ennemi de la Kabylie se permet de sponsoriser la JSK pour humilier encore plus la région!

  3. nidde chameau dit :

    ce n’est pas uniquement la SIA. la somme de 103 milliards, qui exactement juste, comprend la totalité des dettes que doit pays ce canard à toutes les imprimeries, à savoir la SIO ( Ouest) et la SIE (Est). pour faire amende honorable et exprimer leur volonté d’honorer cette sale ardoise, les responsables d’Echorouq ont avancé y a moins d’une semaine un chéque de 3 milliards de centimes. En mois de juin passé, la dette d’echourouq est évaluée à 63 milliards de centimes. les créances ont explosé d’une manière inouie suite à l’engagement de ce journal à sponsoriser l’EN. Un sponsor, signé sous forme de contrat avec la FAF, dépassant les 12 millards de centimes. Pourquoi cette folie des grandeurs. depuis qu’echourouq a passé un deal avec des concepteurs de la politique de Bouteflika ( promotion du projet pour une amnestie généralee contre des faveurs aux imprimeries et àn l’agence de publicité de l’Etat ANEP, les dirigeant de cet organe croyaient que tout est permis. Par exemple : l’augmentation récente du tirage du journal de 500 000 à un million et demi. Mais que s’est il passé pour que cette publication subit les foudres de ses maitres? inconscient politiquement, M. Ali Fodil s’est permis de rendre public la lettre de la moudjahida Djamila Bouhired.

  4. Ali Brahimi/ Ain Bessam dit :

    Ali Fodil et moi sommes du meme village ou presque, lui du douar d’El Hamda et moi de Bir ghbalou. Il était excellent à l’école, il a sauté une classe et a eu son bac avec mention mais il est parti de rien car ses parents comme presque toutes les familles de la région n’avainent meme pas de quoi se mettre sous la dent! Enfin juste un clin d’oeil à mon ami Ali, pour lui dire n’oublie pas nos gens au bled, personne ne travaille à Birghbalou et el hamda. Tu pourrais créer de l’empoi , toi qui brasse les milliards maintenant.

  5. Tag dit :

    C’est quoi 1030000000000000000000000000 DA quand Ali Fodil et ses sponsors font partie de la cour. Seul le Journal « Le Matin » de Mohamed Benchicou a payé les frais de sa droiture. L’honnêteté en Algérie à quoi ça sert.

  6. antisysteme dit :

    chaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa7777777777777777777777777

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER