• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 23 décembre 2009

Archive pour le 23 décembre, 2009

Anis Rahmani condamné dans l’affaire qui l’oppose à Khaled Bounedjma

anisvskhaled683331515.jpgLe directeur de publication du journal arabophone Ennahar, Mohamed Mokeddem, dit Anis Rahmani, a été condamné  aujourd’hui par le tribunal d’Alger à verser une amende de l’ordre de 50.000 DA aux deux plaignants, Khaled Bounedjma , président de la coordination nationale des enfants de chouhada (CNEC) et son épouse. Anis Rahmani devra aussi s’acquitter d’une troisième amende de 30.000 DA qu’il versera aux contribuables algériens. Le plaignant a fait appel de cette « légère » condamnation et espère un autre jugement beaucoup plus sévère. A noter que Anis Rahmani a été élu l’homme de l’année  par le quotidien Ennasr. Quelle insulte pour les hommes de ce pays !

Abdelghani Djerrar: Après Tonic, Tout Mecque !

L’ancien patron du groupe Tonic emballage, Abdelghani Djerrar, s’est rendu en Arabie Saoudite pour effectuer le hadj. Les mauvaises langues disent que Djerrar veut « laver ses os » après avoir arnaqué la BADR et l’Etat. El Mouhtarem

Khaled Lasbeur au secours de Abderrahmane Dahmane !

abderrahmanedahmane.jpgCité dans une affaire de corruption liée à la construction de l’autoroute est-ouest, le conseiller du président français aux affaires maghrébines, Abderrahmane Dahmane a décidé de se défense. Selon des sources parisiennes, le conseiller de Nicolas Saroky s’est attaché les services de l’avocat Khaled Lasbeur, connu pour défendre les intérêts du consulat d’Algérie à Paris. Il est également l’avocat du diplomate algérien Mohamed Ziane Hasseni dans l’affaire de l’assassinat de l’avocat Ali Mecili.

Pour rappel, dans son édition du 13 décembre, le quotidien El Watan a affirmé, dans un article intitulé « L’espionnage économique pour obtenir des marchés », qu’en 2009, un Algérien du nom de Addou Sid Ahmed sert d’intermédiaire à la société française Razel pour l’obtention du projet de réalisation du barrage de Tablout, en utilisant sa relation avec Dahmane Abderrahmane, inspecteur général au ministère français de l’Education.

Le marché, d’un montant de 160 millions d’euros, ajoute El Watan, est finalement donné à Razel, laquelle verse une commission de 1% (du montant) à Addou, lequel à son tour s’est engagé à acheter un appartement à la cité Malki (Ben Aknoun) pour Dahmane Abderrahmane. El Mouhtarem

Affaire Meryem Mehdi: Un sit-in s’est tenu hier devant le siège de British Gas

meriem1.jpgH. Mouhou, Le Jeune indépendant

Laminée, Mme Meryem Mehdi, en grève de la faim depuis le 10 décembre pour protester contre son licenciement abusif par la multinationale British Gas (BG), a sombré avant-hier dans le coma et a été évacuée vers l’hôpital Zmirli où les analyses ont révélé une hypoglycémie d’un taux de 0,64 grammes de sucre seulement, a indiqué, hier au Jeune Indépendant, Mme Nacéra Ghozlane, membre du comité femmes du SNAPAP qui prend en charge la gréviste.

 

Déterminée, la gréviste n’a toutefois pas rompu son abstinence et boucle aujourd’hui son 14e jour de grève à la Maison des syndicats d’Alger.
Hier toujours, le Comité national de soutien aux travailleurs algériens des multinationales au sud du pays a organisé un sit-in de protestation devant le siège de British Gas à Alger, siège régional Afrique/Moyen-Orient, faut-il le préciser.
Menée par les membres du conseil national dudit comité, la manifestation a vu la participation d’une cinquantaine de personnes, représentant notamment des organisations de la société civile. Dans la foule, étaient reconnaissables des syndicalistes du CNAPEST, du CNES, du SATEF, du CLA, du SNTEPM et du SNPSP. Il y avait aussi des représentants de la LADDH et de partis politiques à l’image du PST, du MDS et du RCD, via notamment ses députés Tahar Besbas, ex-secrétaire général du SNPSP et Mohamed Khendek, vice-président de l’APN.

(Lire la suite)

Endettement de certains titres de la presse écrite: La SIA confirme…

sia.jpgPar Amel B. EL Watan

 

Les entreprises d’impression semblent en mauvaise passe. Même si certains titres de presse se sont engagés à honorer leurs créances auprès des sociétés d’impression, suite à une décision de justice rendue en mars 2009, de nouvelles dettes s’ajoutent à l’ardoise déjà bien chargée des entreprises publiques d’impression.

 

Un responsable de la SIA qui a requis l’anonymat nous a confirmé hier l’information selon laquelle le journal Echourouk, qui se targue de tirer à plus d’un million d’exemplaires, et d’autres journaux doivent des montants importants à la SIA.

 

Il y a des petits titres qui payent au fur et à mesure, mais les gros titres sont les plus grands débiteurs. Beaucoup de journaux ont des dettes, même si elles ne sont pas aussi importantes que celles d’Echourouk », explique-t-elle. Le journal Echourouk doit à la SIA, à la Société d’impression d’Oran (SIO) et à la Société d’impression de l’Est (SIE ) la somme de 103 milliards de centimes, selon des sources proches du dossier. « Pour faire amende honorable et exprimer leur volonté d’honorer cette ardoise, les responsables d’Echourouk ont avancé, il y a moins d’une semaine, un chèque de 3 milliards de centimes », croit savoir un journaliste qui anime le blog Algérie-politique. La situation financière de certaines sociétés d’impression, comme la Simpral, commencent néanmoins à s’améliorer. Une décision de justice publiée en mars 2009 avait, pour rappel, ordonné aux journaux de payer leurs créanciers.

 

 

 

 

 

 

(Lire la suite)

Y a-t-il un militant sérieux qui peut croire que le P.T est un parti d’opposition ?

hanoune.jpgAman n Soummam pour « Algérie Politique »

Que dire de cette alliance PT-RND sinon qu’elle confirme que la classe politique algérienne est en pleine déroute.  Le pouvoir a la partie belle. Certains partis minés de l’intérieur pour devenir des O.P.N.I (objet politique non identifié) et d’autres rejoignant la mangeoire avec toute honte bue. Louisa Hanoune continue son show entamé depuis sa montée sur l’escabeau FFS. Mais comment être étonné par une femme se disant trotskyste (Trotsky doit se retourner dans sa tombe à chaque fois que Louisa le prononce !), comment être étonné quand celle-ci invite le boss de l’UGTA à sa rencontre de jeunes; tiens ! Mais ce syndicat des profiteurs n’a-t-il pas en son sein des dirigeants et des députés ou ex députés du RND ? Y a-t-il aujourd’hui un militant algérien sérieux qui peut croire que le P.T est un parti d’opposition ? Je pense que seul Louisa et son entourage le disent encore pour les besoins de la consommation internationale pour celle qui considère qu’une commission d’enquête internationale sur les crimes en Algérie est une ingérence dans nos affaires ou encore de l’impérialisme pendant qu’elle ne dit pas un mot sur les multinationales qui confisquent le sous sol algérien et pour de vrai, pas de la blague seniorita trotskystas.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER