« Le paiement d’une rançon est un moyen de financement du terrorisme »

bara.jpgLe conseiller auprès de la présidence de la République,  Mohamed Kamel Rezzag Bara, ancien président de l’ONDH, a souligné hier à Alger l’existence d’un consensus  qui considère le paiement d’une rançon aux groupes terroristes comme un moyen de financement du terrorisme. Dans une déclaration en marge de la conférence organisée  par le centre d’études stratégiques du quotidien Echaâb sur le phénomène du  terrorisme dans la région du Sahel, Rezzag Bara a exprimé sa satisfaction quant  à la résolution 1904, adoptée récemment par le Conseil de Sécurité de l’ONU,  qui criminalise le paiement d’une rançon aux groupes terroristes, qualifiant cette démarche de « très importante » en matière de lutte contre le terrorisme  et les moyens de son financement. Après avoir tout fait pour enterrer le dossier des disparus en Algérie, Rezzag Bara est promu au poste de conseiller du président Abdelaziz Bouteflika. El Mouhtarem

Commentaires

  1. A. Sidali dit :

    Qu’il est mignon ce TOUTOU.

  2. Taous dit :

    c’est vrai qu’il est mignon tout plein! mais ses propos éculés et ces lapalissades, on s’en passerait, vraiment!

    c’est quoi cette malédiction qui consiste à promouvoir les plus médiocres et à leur permettre, pour notre plus grand malheur, de « sévir » aussi longtemps?

    les perles du gus durant son mandat à lé tête de l’ONDH, devrait lui valoir le Nobel de la c…

  3. Tag dit :

    L’enquête sur la mort de Boudiaf est-elle terminée ?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER