• Accueil
  • > Libre débat
  • > Le FFS est le parti le plus constant et le plus démocratique en Algérie

Le FFS est le parti le plus constant et le plus démocratique en Algérie

ffs.jpgMohand pour « Algérie Politique » 

Je lis souvent les échanges et les flèches que se lancent les militants du FFS entre eux tout comme les reproches qu’ils font aux dirigeants du Parti. En tant qu’observateur extérieur je crois que les sympathisants et les militants de ce Parti doivent au contraire en être fiers. Vous me direz cela va de soi c’est pourquoi ils sont parties prenantes, le contraire les auraient éloigné de cette organisation ancienne. C’est le parti le plus constant, le plus démocratique et c’est le seul qui a un programme politique qui aurait pu attirer la plus grande frange de la population. Si au grand désespoir de certains il n’a pas obtenu de résultats éloquents, il me semble que les raisons ne sont pas intrinsèques au parti mais plus exogènes, extérieures donc.

De mon point de vue la présence des despotes du parti unique et de ses branches qui organisent la société à leur seul bénéfice est la raison première et essentielle. Je crois avoir dit souvent que les rixes dans la même famille ne peuvent surgir logiquement que dans des situations essentielles et fondamentales, jamais sur des détails, sur des tactiques et ou sur des intentions qu’on se prête mutuellement.

En Algérie, dans ce blog et dans beaucoup d’autres si vous voulez un débat houleux, parlez de la question Kabyle ou amazigh ou bien dites que le FFS agit dans tel ou tel sens. Ces deux sujets (plus le foot ) attirent par leur importance, leur singularité et leur différence des répliques sanglantes et des attaques gratuites.

Quand ces attaques proviennent de ceux impliqués et qui veulent du bien, on les voit aisément mais quand c’est pour le principe comme si c’était une injonction pour laquelle il faut trouver des raisons et des arguments on le voit aussi tout de suite.

Ce que je remarque enfin, c’est aussi que c’est le seul parti où les militants se disputent et essaient chacun en fonction de son age de son expérience et des événements qu’il a vécu à l’intérieur et à l’extérieur de dire sa vérité et ses souhaits. Je ne vois donc dans ces débats entre partisans que du bien même si c’est parfois virulent ou vide.

En effet au RND et au FLN il n’y a jamais de soubresauts et d’interrogations du genre. Ce simple fait montre combien il faut accepter la discussion sur tous les points pour ne pas ressembler aux éléphants du FLN et aux sosies du RND .Si j’étais partisan et si j’avais un rôle quelconque politique, mes cibles en plus du gouvernement (de retraités et des valets milliardaires calfeutrés dans les institutions dites populaires) ce sont ces deux partis qui seraient des cibles préférés. Tant est si bien que je suis convaincu que les militants de ces partis sont tout aussi néfastes à l’Algérie que les porteurs de casquettes et ou d’armes qui servent les desseins de leurs chefs dont l’opinion publique en a fait le tour.

La direction du FFS fait de son mieux, mais il faut accepter de reconnaître qu’en Algérie, l’exercice de l’opposition est difficile, dangereuse et fatigante. Vous avez un mur devant vous d’opportunistes et de dirigeants imbus d’eux même, qui pensent que l’Algérie c’est eux et uniquement eux, qui ferment tout champ médiatique, interdisent les réunions, les manifestations, ils n’acceptent que le silence et les applaudissements et des liesses de joie quand le Roi apparaît entouré de ses frères et des milliardaires qui forment sa cour. Dans une situation pareille je pense que ce que font les partis d’opposition relève déjà d’exploits.
Malgré tout ça , j’avoue être émerveillé par certaines déclarations du PARTI , le seul qui habille les tenants du pouvoir de leurs vrais habits et qui leur donne des insomnies et des crises intérieures. Alors que le RCD les amuse, le FNA et le PT les courtisent.

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    le FFS est tellement democratique qu’il n’arrive pas a la moindre petite percée,et que ses cadre le fuient.et que a la moindre critique on censurer meme sur ce blog democrateeeeeeeeeeeeeeeeeeee.

  2. Idir dit :

    Houhou yachkar rouhou!!!!!!!

  3. Amin dit :

    Mohand,

    Le FFS a besoin d’être renforcé organiquement…et politiquement. Pour être totalement cohérent, je t’invite à prendre ta carte du parti. Je pense sincérement que tu serait une excellente recrue. Beaucoup de ce que tu énonces est vrai, mais en intégrant les structures tu FFS tu comprendrais mieux les prises de paroles de militants qui exposent un point de vue de l’intérieur.

    L’activité partisanne ne se réduit pas à des déclarations qu’elles qu’en soient la haute tenue « politique ». La force d’un parti, c’est d’être capable de porter ses idées en profondeur dans la société. C’est son maillage militant et ses réseaux de partenaires associatif, politique et syndical, qui permet d’influer dans la société et de contrer le pouvoir et ses capacités illimitées de propagande et de désinformation. Cela pour te dire l’importance de cette parole de militants que tu appréhenderas mieux lorsque tu te familiariseras avec ce qui reste de la vie organique du FFS. Pour le reste, je partage tous ce que tu dis sur le pouvoir et ses relais administratifs, le FLN et le RND, ainsi que sur la noblesse du débat contradictoire qu’ouvrent dans ce blog des militants du FFS…

    Dans la situation actuelle de sclérose du champs politique, quelle que soit l’écrasante responsabilité du pouvoir, nous avons notre part, aussi infime soit-elle, de responsabilité. Malheureusement, depuis plusieurs années, l’appareil du FFS, pour éviter toutes remise en cause, adopte les pratiques du pouvoir que nous combattons!!

    Et, ce n’est nullement en clamant que le FFS est le meilleur,exempt de compte à rendre à la société et à ses propres militants, que l’Agérie démocratique que nous appelons de nos voeux deviendra réalité…

    Bonne année « socialiste »

    Amin

  4. Amghar Azzamni dit :

    Cher Mohand,j’ai lu et relu ta contribution et j’avoue qu’elle m’a absolument émerveillé tant par son contenu en vérités éclatantes concernant le comportement de certains des militants
    du FFS envers leur Direction Nationale mais aussi l’analyse que tu as faite sur les effets néfastes au parti engendrés par cette attitude irresponsable!
    Il est admissible et meme préconisé de débattre démocratiquement d’une démarche porteuse de percée politique pour le parti mais inadmissible de déverser sur les responsables de la direction nationale, des critiques infondées en publique!

    Cher Mohand

  5. nighakh yami dit :

    Ya bellouga,tu traines énormément de haine en toi!Ton commentaire pue la deception d’un gars qui a certainement des choses à se reprocher!Tu es quelqu’un qui voulait accéder à un statut particulier en se servant d’une rampe de lancement qui n’a pas cédé à tes alléchements!Alors tu n’as eu d’autre recours que celui de déverser ton venin sur des algériennes et des algériens qui n’ont rien à voir avec tes souhaits mercantiles!Tu traites,sans scrupules,tout le monde guignols!Pour qui te prends-tu,peut-etre pour le plus saint des saints?
    Pour qui roules-tu sinon pour ta propre personne pour vouloir à tout prix casser des noix sur le dos de gens, heureux d’appartenir à un parti aux options démocratiques!Si El Hocine,est un grand homme visionnaire de la politique et que s’il voulait ,il aurait pu avoir le pouvoir qu’on lui avait proposé depuis si longtemps.Il a préféré jouer la carte de la démocratie en passant par les urnes,ce que le pouvoir n’avait pas accepté.
    La repentance pourrait t’apporter un peu de repos moral si tu voulais bien y croire!Mais ,faut-il le dire,celle-ci ne peut intervenir qui dans le cas où on serait sincére!Il n’est jamais trop tard pour bien faire!

  6. mohand dit :

    Tu as une rancune tenace, et ton commentaire nous vient comme une coulée nauséabonde, du naisain ! Tu es un nard. Tu es de cette catégorie de nautile qui s’accroche à la nuaison dont tu ne peux te départir. Mais de telles insultes et de tels qualificatifs montrent combien leur auteur ne connait rien de l’histoire et n’a aucune éducation.
    Un Oustiti qui veut opposer deux personnages de la révolution Algérienne.
    Sordides… démarche et paroles inopportunes.
    Mais des lampistes nous en avons toujours quelques uns qui trainent et qui suivent les discussions …ils se mèlent à la discussion à la manière des « chauffeurs de salles ».
    Mohand

  7. justice&verité dit :

    Qui a peur du FFS?
    Qui deballe son venin contre le FFS?

    La reponse est si simple,
    celui/celle qui a peur de la vraie democratie.

    Le FFS a une ligne franche et stable, d’ailleurs il faut lire son MEMORANDUM, entre autre, pas d’etat policier mais la primauté du civil sur le militaire, la liberté de la presse et plusieurs autres caprices des droits de l’homme que le regime dictateur actuel a tellement peur qu’il ne veut pas entendre… et aussi la maffia qui gere les affaires de la nation algerienne en corrompant une apn deja mal elue et en creant des senateurs khobzistes avec une pension d’orée…

    Le FFS est contre toute cette maladie c’est pourquoi ces diables l’attaquent de partout mais vainement car la verité finit toujours par triompher.

    Au bon entendeur.

  8. mohand dit :

    A el Mouhatarem ,le commentaire ci après a du se perdre aussi, je te l’envoie à nouveau, je ne veux pas ignorer les bonnes ames qui m’ont interpellées. Merci

    3 janvier, 2010 | 16:00
    Amin, est ce que je peux me permettre un conseil ? Le mieux à faire dans la situation présente que vous décriez est de renforcer l’équipe dirigeante. Elle n’est pas eternelle, mais laissez le temps aux hommes de bonne volonté de poursuivre leur programme et leur travail. Il a peut être des caractéristiques qui abondent dans le sens que vous voulez. Voyez les grands chantiers , faites abstraction des voies empruntées , elles y ménent peut être là où une grande majorité souhaite y parvenir. Vous aurez sans doute des occasions de dire vos différences.
    Un parti fort c’est aussi l’image et l’exemple que donnent ses militants, il le consolide et fait d’huile en attirant les citoyens et en les intéressant à ces projets et à ses idées. Un Parti n’est pas un club de “notables” ou un groupement d’amis ou de quelconque d’individus qui se partagent des titres pour flater leur égo, ou pour assouvir une quelconque revanche aussi petite et invraissemblable soit elle. il est le lieu où se retrouve, se conçoit et se propage cette passion et la fibre nationaliste et humaine pour en extraire la quintescence qui donne goût aux gens d’y penser et d’être convaincu qu’il est possible de construire un Etat démocratique,fort économiquement, organisé territorialement, humaniste et juste dans son déploiement et son action.
    De la plus petite cellule d’une APC au plan national beaucoup de choses sont possibles avec la bonne volonté. Les clichés et les formes qu’empruntent les traditionnels GOUROUS du peuple ne sont pas l’unique voie pour grandir… Voila ce que je voulais vous dire en toute amitie et sincérité.

    Cher Amghar, je sens que votre qualité de membre dirigeant- probablement -au sein du Parti du FFS vous met parfois dans des colères de celui qui connait la juste grandeur les efforts qui sont faits au sein du parti par ses dirigeants et qui refuse des critiques infondées et inutiles.
    Ceux qui veulent plus sont peut être exigeant par ignorance ou par manque de gratitude ou enfin ils veulent plus simplement … Rangeons toutes les interpellations et parfois les délires dans le dossier des questions pour lesquelles il faut donner les réponses quitte à les répéter. En bons pédagogues, vous arriverez à rallier tout le monde autour de questions essentielles. Convenons qu’aucun ne peut dire MEN ANDI TARDJAA, la revue des délibérations et des opinions ferait que la cohésion prendrait le pas sur la division. Cette dernière on l’a voit venir chaque fois et elle est heureusement déjouée de la plus habile des manières. La critique quand on sait d’où elle provient on arrive sans doute à la classifier pour ses dimensions éventuellement constructive ou déstructurante. C’est vrai aussi que dans un blog , sous le couvert d’anonymat il est difficile de reconnaitre les “siens” et de savoir en qui nous avons à faire , qui nous interpelle et qui nous reproche des manquements éventuels. On arrive cependant à voir et à déceler les saines passions s’exprimer à travers les mots des uns et des autres.Nous préférons celles qui renforcent quand bien même elles sont portées par les autres ceux en qui nous devons y croire jusqu’à preuve du contraire. Le pouvoir est ephémére, temporel ce qui reste c’est les résultats obtenus ou non et l’ideal humain que nous cultivons.
    May Has beldjemra ghir ali fougueha dit le dicton populaire national,aussi je n’ai aucune qualité pour donner des satisfecits comme le semble le supposer celui qui écrit houhou yahckar rouhou, mais je sais toutefois reconnaitre les aigris et les défaitistes ainsi que les eternels rancuniers de ceux qui voient en ce parti un Front qui a osé et qui ose se poser en opposant intelligent, convaincu qu’il est , de l’absolu besoin des Algériens de connaitre le sens du mot liberté. Liberté de penser autrement que les tenants des rènes du pouvoir, liberté et affirmation de postulats inébranlables qu’en matière de droit de l’homme et de direction d’un pays, les besoins des hommes sont le leitmotiv et le ferment de l’action politique quant elle est saine.
    Je dirai à mon contradicteur, que mon Parti pour le moment c’est l’Algérie. Quoique je préfére le FFS au RCD et aux autres partis de la mouvance traditionnelle si cela vous déplait ce n’est pas un drame. J’aurai cependant préféré un dialogue plus soutenu pour que vous m’expliquiez en quoi j’ai tort d’écrire ce que j’ai écrit. Je n’ai pas d’à priori en ce qui vous concerne , mais j’ai un doute : vous n’aimez pas le FFS et peut être même les Amazighs , est ce que je me trompe ?

    Enfin que répondre à l’ interjection à peine perceptible … rien. On ne peut deviner les idées et les objectifs ,de ceux peut être qui sont des êtres éclairés et qu’irriguent les “sentiers lumineux” mais qui n’arrivent à aligner que quelques mots.

    Mohand

  9. amghar azzamni dit :

    Bien fait cher Mohand pour ta réponse faite à ce Bellouga de malheur!Il en a eu pour son compte!

  10. Amghar Azzamni dit :

    Cher Mohand,Wallah que nous consentons de trés gros efforts et de sacrifices au dépend de nos famille pour mener à bien une mission pour laquelle nous ne sommes astreints mais uniquement pour relever le visage du parti!Malgré notre age,notre maladie nous nous plions en deux pour essayer de recoller les morceaux d’un déchirement issu de la fronde de 2006 et 2007! Il faut ajouter à celà,toutes les entraves que l’administration nous fait subir à chaque fois que les responsables du ffs projettent des rencontres à l’intérieur du pays!Dans ce cas,permets-moi cher camarade Mohand,de te dire qu’il nous est quelquefois impossible de décolérer lorsque des soi-disant militants en rajoutent pour nous décourager!Comme si le pouvoir en place n’en faisait pas beaucoup!!!
    Pardon cher Mohand,je ne suis pas en train de me lamenter mais ce qui me fait plus de mal c’est quand ça vient de la famille!Comme on dit chez nous »Ayiwath wa3dhaw ma3lich adaragh atssar,walakine yatsoughidh mayouwthiq khouyak!

  11. Reda dit :

    Bonsoir,
    je pense que l’opposition est inexistante en Algérie. Bien sûr il y a beaucoup de bonnes volontés, malheureusement sans concrétisation réélles. Le travail de terrain qui a été fait par l’ex FIS a été absent chez les partis démocrates tels le FFS ou le RCD. Ces deux partis qui restent dirigés par les mêmes à leurs têtes à savoir Ait Ahmed et Said Saadi.
    La situation est explosive et quasiment pré-insurectionnelle en Algérie, mais faute de relais politique cela risque de seterminer encore une fois dans le sang au profit des gouvernants.
    ce relais politique, ceux sont ces partis d’opposition impuissants.
    Pourquoi?
    PS:Ce Bellouga que vous citez, c’est le nouveau surnom de boutef?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER