• Accueil
  • > Libre débat
  • > Le Groupe Orascom egypte est en situation financière de quasi faillite

Le Groupe Orascom egypte est en situation financière de quasi faillite

sawiris.jpgMohand pour « Algérie Politique »

 

Le patron de Cevital, Issad Rebrab a raison, le Groupe Orascom Egypte est en situation financière de quasi faillite, puisqu’il n’a pas pu honorer les créances de l’ordre de 2,5 milliards de dollars. Il a demandé à ses créanciers de premier ordre (les banques notamment) un différé de paiement jusqu’au 25 janvier 2010 et qu’il aurait obtenu. Cependant Sawaris a demandé plus à ses partenaires, il leur propose d’entrer dans le capital par la transformation des dettes en actions du groupe. C’est la manière judicieuse et maline qu’a trouvé ce loup pour ne pas payer ses dettes et pour la voie la plus facile de vente de son groupe parce que les Algériens, en vertu des règles récentes, ont imposé un droit de présomption.

 

Comme il ne veut pas céder la vache à lait Djezzy aux Algériens et à l’Etat algérien, il a adopté cette ligne de conduite qui aboutira à terme au résultat voulu par Sawaris, sortir de l’Algérie maintenant qu’il n’est plus en sainteté avec ceux qui l’ont ramené dans leur bagage de retour en Algérie.

 

Le dernier communiqué de Sawaris fait supporter la responsabilité des problèmes de liquidités du Groupe à l’Algérie. Elle lui réclame des ajustements fiscaux et l’empêche de continuer à exporter par centaines de millions l’argent des Algériens, source principale des revenus de son groupe. Les actions de la société vont considérablement chuter pour permettre la spéculation et permettre à Sawaris de faire ce qu’il veut faire depuis le moment où France Télécom lorgnait sur sa filiale en Algérie via Orange. Car ce qu’on ne dit pas c’est que Mobinil appartient déjà à Orange, une filiale à 100% de France Télécom. On attend de voir comment les loups vont se déchirer, puisqu’en plus le président égyptien Hosni Moubarak les aide dans leur stratégie. Les Algériens ont découvert tardivement que le Groupe Egyptien appartient certes en partie au clan Moubarak mais aussi à des Israéliens dans une grande proportion. Qui a dit que tous les Egyptiens sont des frères ? Permettez nous d’en douter.

Commentaires

  1. mohand dit :

    Lire droit de préemption et non présomption…

  2. aek dit :

    malgre tout ;nous les algeriens;au nom de l honneur de ce peuple et l honneur de nos martyres ;nous demandons a notre cher mr REBRAB d acheter cette boite ;faite de votre mieux ,et chasser ce sawaris;que dieu vous guide sur la bonne ruse.

  3. Dai El Kheir dit :

    Je soutiens Mr Rabrab dans ces demarches, l’argent des algeriens devra étre détenu par un des notres et bonne chance.Mr Rabrab pas de recule vous le méritez.

  4. abdo dit :

    qu’il dégage ce sawris,on ne veut plus d’égyptiens dans notre pays.j’espere que Mr rebrab ou france telecom ou vivendi…je m’en fous mais pas d’egyptien

  5. ali dit :

    pourkoi la france voila on reviens tjrs vers la mere patrie kel honte

  6. the old dit :

    pourquoi acheter ? Il faut nationaliser !!! C’est notre droit la France avait nationalisé « Renault » pour accointance avec l’ennemi( en 1939/40). C’est le cas de Djezzy!!!

  7. younes amazighe dit :

    ya, si ali,la honte c pluto le frere ennemie (mysr echakika)pas la mere patrie.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER