• Accueil
  • > Libre débat
  • > Quoique fasse la direction du FFS, elle est mise sous l’étau de la critique

Quoique fasse la direction du FFS, elle est mise sous l’étau de la critique

ffs1.jpgAkchich n lezzayer pour « Algérie Politique »

Que faire pour satisfaire les uns et les autres ? Quoique fasse la direction du FFS, elle est vite indexée et mise sous l’étau de la critique même de la part de ses militants ! Pourtant face à un pouvoir qui a cadenassé tout le champ politique et réduit toute activité partisane en profitant des dispositions que lui procure l’état d’urgence, la direction du FFS brave toutes les difficultés pour organiser des rencontres politiques avec ses militants et la société civile. Beaucoup de risques allant jusqu‘à une confrontation physique avec les autorités sont pris, sans peur par la direction nationale pendant que les mauvaises langues ne cessent de piailler tout en se calfeutrant dans leur salon !

C’est bien beau de critiquer mais agir c’est encore mieux de mon avis ! Ces personnes, celles qui aiment souffler le chaud et le froid, ont-elles eu un jour le courage de se mêler directement aux actions menées par le FFS ? Les vrais militants sont ceux qui subissent le refus de l’administration de se rassembler sous peine de harcèlement policier et judiciaire. L’exemple de plusieurs militants de Ghardaia avec à leur tête le Dr Kamel Eddine Fekhar en dit long ! Rares sont ceux qui ont fait le déplacement à Ghardaia, ne serait-ce que pour les encourager et montrer leur solidarité agissante !

Il devenu presque coutumier que les soi-disant militants qui se disent mal écoutés, n’ont participé de près ou de loin à des manifestations de soutien aux opprimés par le régime. Alors quoi dire sinon que la critique est aisée et que l’art est particulièrement difficile surtout dans le contexte politique que vit l’Algérie avec tous ses despotes !
De grace,vous qui êtes si connaisseur en stratégie politique, intégrez le parti et donnez-nous votre aide et montrez nous une démarche appropriée pour continuer le combat avec plus de chance de réussite ! Surtout n’avancez plus l’argument que le débat démocratique n’existe pas dans ce parti, sinon il ne vous resterait plus qu’à vous taire !

Commentaires

  1. radjef said dit :

    Bonsoir tout le monde et mes voeux de prosperité à toutes et a tous.J’ai lu avec un grand plaisir la discussion entre les militants et sympathisa

  2. radjef said dit :

    Bonsoir tout le monde et mes voeux de prosperité à toutes et a tous.J’ai lu avec un grand plaisir la discussion entre les militants et sympathisants du parti.J’espere que ce débat reste ouvert pour plusieurs jours. Il permettra aux militants d’expurger leurs angoisses et d’avoir plus de confiance dans la direction du parti. Retablir la confiance entre la base et la direction, voila donc la question essentielle, la tâche dirai à laquelle doivent s’employer les uns et les autres. Je souhaite que l’administrateur du site encourage cette conversation…Il faut s’interroger et poser les bonnes questions. Qu’est ce qui fait que le parti est faible en dépit de la grande sympathie dont il jouit aupres de larges couches des populations du pays? Pourquoi certains hesitent à ce jour à s’integrer au parti? Ou ça coince?…Mais au dela de ces questions, il faut restaurer la tradition de dialogue entre la base et la direction.

  3. Amin dit :

    A y Akchich n lezzayer, la première chose à faire au sein du FFS est de bannir, toute proportion gardée, les pratiques du pouvoir que l’on combat.Aujourd’hui, l’opinion algérienne sait que des dizaines de militants  » de terrain » ont été exclus dans l’illégalité la plus absolue par les tenants de l’appareil du FFS. Des militants qui n’ont jamais été convoqués devant l’instance disciplinaire du parti. Comment peut-on être crédible lorsque l’on appelle à une « justice indépendante » sachant que le droit sacré à une défense du justiciable demeure la clé de voute de tout système judiciaire reconnu.

    Il faut dire qu’à l’occasion de l’ »affaire des maires FFS », l’appareil du parti a essayé de respecter les formes. Ces élus ont été convoqués par la « commission de médiation et des conflits ». Pour rappel, ces derniers ont refusé d’obtempérer à l’injonction de l’exécutif du FFS (De Karim Tabbou en réalité),leur interdisant d’assister à la cérémonie de clôture d’un séminaire, initié par le ministère de l’intérieur, auquel l’ensemble des élus FFS ont participé. C’est avec les élus que sous d’autres cieux, ce type de décision se prend. « Est-ce que la présence de « Bouteflika » à cette cérémonie de cloture, de ce séminaire à l’attention des élus, devait entraîner le boycott de nos maires? Cela se discute? Avec les premiers concernés! Ils auraient même pu discuter de l’opportunité de boyctter tout le séminaire! Bref.

    A y Akchich n lezzayer, ne fais pas comme si tu ne connaissais pas les conditions tumultueuses que traverse la vie organique et politique du FFS. Le problème ce n’est pas x ou y dans la direction du parti. Ce n’est pas non plus la direction du FFS dans son ensemble. C’est le fonctionnement d’appareil, coupé des structures de base, qui fragilise l’ensemble du parti. Il nous faut remettre « le militant » et « les sections » au coeur de la stratégie du FFS. Les idées et orientations politiques portées collectivement, capables donc d’influer le mouvement social et d’agir sur les rapports de forces dans la société,sont celles issues d’un processus impliquant « les structures organiques » de base dans les débats internes, mais aussi dans les prises de « décision ».

    Voilà des propositions concrétes a y « amghar azemni ». Evidemment cela nécessite d’accepter le principe de séparation des pouvoirs à l’intérieur du parti. Les appareils politiques ne veulent pas en entendre parler. Cela peut-être donc quelque peu contraignant, mais c’est le coût de la démocratie et de la crédibilité. La dynamique militante est à ce prix.

    Sans cela, il reste possible de faire des déclarations, de hautes volées, mais à portées limitées, sans effet d’entraînement dans la société. Et, la boucle est bouclée avec ma réponse précédente à Mohand…

    Bonne année a y « Akchich n lezzayer » et tous les membres de ce blog!!

    Amin

  4. amghar azzamni dit :

    Meditez sur cet adage cher à Si El Hocine nath Ahmedh:

    Ayakane thoughzifadh ayidh,adh yali wass!

    O nuit!Aussi longtemps tu te prolonges,la lueur du jour paraitra!

    Madha tal allil,laboud anahar yatla3 !
    L’espoir est donc permis et le reve deviendra réalité un beau jour inchallah!

    Que Dieu le tout puissant prete longue à Si El Hocine pourqu’il puisse un jour assister à la victoire du parti qu’il a fondé en 1963!Notre souhait est que les militants sincéres de ce parti cher à notre Da El Ho puisse se rassembler dans la compréhension et que Dieu fasse que tous les malentendus et les bisbilles qui les a dispersés s’éstompent un jour inchallah!
    La volonté de tout le monde est plus que jamais sollicitée surtout en ce moment où toute la politique est complétement verrouillée par une oligarchie qui ne dit pas son nom!Le moment n’est plus au discours creux mais à une activité politique intense sans arriére-pensée pour faire honneur aux martyrs de la révolution et ceux de la démocratie!Tout militant est aujourd’hui interpellé à se manifester pour un combat clair à mener aujourd’hui pour arriver à une véritable démocratie dans notre pays.Chacun ,en ce qui le concerne , doit s’impliquer dans tous les sacrifices qu’engendre l’encadrement politique de notre parti sans verser uniquement dans le dénigrement des membres de notre meme famille car ceci ne travaille en aucun cas l’avenir de notre formation!
    Salutations militantes!

  5. AMENAASH dit :

    quand les militants et certains de ses adherens fuient le parti a ma connaissance et en mon nom propre parsequ’il ya un malaise au sein meme du parti votre projet politique n’est pas claire, il faut nourir une politique laic au lieu de s »accoquine avec les islamistes et aucun parti politique n’a de vision futur;le gouvernement et l’ensemble de ces partis sont obsolette et reste muet consernant l’egypte et pardessus tout savent qu’on ai mepriser par ces arabs-musulmans a qui vous tenez tant à ressemblés a-t’on besoin d’etre arabe pour etre un bon musulman? tous les Algeriens assumes leur culture leurs origines AMAZEGH;; nous peuple Algerien sommes mur pour etre derriere vous, pour descendre dans la rue pacifiquement comme les IRANIENS afin de deloger ces mafieux qui nous gouvernes,meme sur ce blog on ai censure quand on ne pence pas la meme chose que la plupart qui pronne soit-disant la democratie.Ayez un un projet politique digne de ce nom on serai derriere vous,ayez un minimum de senssibilité en dennonçant tout se qui ne va pas et vous serez elue honnorablement.Mais tout cela doit se conclure dans la rue s’est la seule solution qui nous restes a faire.On ne peut manger avec le diable meme avec une longue cuiellere.Faites des alliances comme les grandes democraties si vous voulez nous representer et vous aurez la reussite au renez-vous

  6. Reda dit :

    Bonjour,
    Que restera-t-il si le FFS s’implose? Et dire que c’est le seul parti de la vraie opposition! je ne suis pas militant du FFS mais il est de mon devoir de dire la liberté. Je lance un appel à tous les militants et symapatisans de continuer à faire confiance à la direction du FFS car ce qu’ils ont fait jusqu’à maintenant est un exploit quand on sait ce que c’est « la politique » pour ce régime pourri. Perrsonnellement, je garde l’espoir pour le futur FFS. Vive la 2ème république

  7. amghar azzamni dit :

    Tout d’abord je veux exprimer toute ma joie de constater que le texte d’akchiche a suscité un débat autour du fonctionnement du parti.Je reléve quand meme quelques contrevérités assez flagrantes dans le commentaire de notre camarade Amin malgré que par ailleurs il avance un argumentaire de haute facture pour une meilleure prise en charge des idéaux démocratiques dont s’inscrit le FFS.
    Je voudrais rappeler à notre camarade que la direction nationale n’a,à aucun moment marginalisé arbitrairement un de ses militants et que s’il en connait qui sont dans ce cas,je me tiens pret à me mettre de leur coté!Cependant,il ne faut que notre ami oublie ou ignore qu’il existe une catégorie de militants frondeurs qui un jour ont tenté de mettre le feu au siége national du parti parcequ’ils voulaient s’en accaparer de force!Cher camarade,la politique ne fonctionne pas de cette maniére!
    Le ffs n’est pas un appareil tel que le perçoit notre camarade mais un parti où tout le monde a droit de dire et de proposer ses idées.La restructuration suit son cours normal et au jour d’aujourd’hui,grace aux sacrifices de militants fidéles,les sections et les fédérations sont presque totalement installées malgré les difficultés rencontrées sur le terrain.
    Je veux profiter de cette occasion pour rassurer mon ami amin et les autres qu’en ce qui me concerne,je ne suis qu’un militant de base,d’un certain age mais aussi d’un age sur,qui ne veut que du bien pour son parti qu’il chérit de tout son coeur,point barre!Je veux éviter à nos militants de s’entredéchirer!Ce que je cherche c’est l’apaisement pour la reconstruction du parti!
    Salutations à tout le monde!

  8. antalas dit :

    bsr a tous!! ..il ne nous reste que le ffs c’est vrai..mais il est devenu trop mollasson et meme les discours de ses militants ici meme ne relevent pas de miltants de gauche mais plus de religieux!!je rejoins et apprecie les commentaires de amin!!!! il a raison!! le fs est trop sage!!!trop mou!! aucune percutance!!! « le champ politique est verrouilé!!!! » quelle belle excuse mr amghar azemni!!! SACHEZ QU EN POLITIQUE TOUT S ARRACHE!!!! et pas se lamnenter que boutef et les generaux nenous ouvrent pas « leurs restaus!!! c’est pas un discours de ùmilitant de terrain ca monsieur!!! partout dans le monde on ose…on defonce les portes de fer du systeme en place qui resistera par tous les moyens bien sur!!!
    trop de sagesse et respect nuit… et activisme sans reflexion aussi!!mais il est des cas ou il faut faire le constat de son incomptence et oser prendre le taureau par les cornes et ne pas seriner a qui veut nous entendre que « le pouvoir refuse de nous autoriser a ….marche..a faire des meetings..a faire des greves..a…….. » le mcb et le mouvement populaire gauchiste (devenu aarchs apres infiltration de la securite militaire et de certains partis « kabyles » ) fait entendre parler de lui sas leur benediction non????? et surtout que le ffs revise ses notions de « militants  » et  » adherents  » car elles sont faussees!! il suffit de payer une carte d’adhesion pour que l’on vous octroie le titre pompeux de « miltant »!!!! et que l’emulation militante des competences se fasse sur terrain !!!!

  9. warrisem dit :

    « Il devenu presque coutumier que les soi-disant militants qui se disent mal écoutés, n’ont participé de près ou de loin à des manifestations de soutien aux opprimés par le régime. » quelle perspicacité ! quelle leçon de militantisme!j’espere que cette phrase privient d’un veritable akchich ,c’est à dire une jeune non encore aux faits et ignorant la realité du FFS,si non releve de la mauvaise foi ou de l’apres ventrisme et du folklore comme les motions de soutien des kasmates ou des organisations de masse au FLN pour mieux cacher des errements.Criquer son parti est un droit, plus encore un devoir pour avancer a moj s de suivre la voie anesthisiante stalinienne.il faut que notre frere akchich sache ,si il est de bonne foi,que de nombreux militants ont bravé le terrorisme,ont fait les geoles du pouvoir que le FFS a toujours combattu.aujourd’hui,comme hier,et surement demain aussi,n’ont peur de rien,ne cherchant aucun interet ,sont restés fideles à la ligne du parti mais exclus ou marginalisés.Comment oser douter de militants qui ont agi dans la clandestinité au temps ud parti unique et de la fameuse S.M ,au risque de leur vie,des leurs etudes pour certains,meme pour leut famille pour d’autres.Certains ont humiliés par le systeme du parti unique ,puis re-humiliés avec des rumeurs et des cavales abjectes par la direction de leur propre parti.Sachez que ces militants n’ont pas un parti de rechange et ne cherche pas à en avoir.Malgré,la situation ils continuent de faire un travail de fourmi auprés de la population,parfois sans moyens,sans appareil de protection comme au bon vieux temps.Ces militants ne presente aucune arrogance,ni insultes,ils continuent leur combat avec carte ou sans carte de militant.ils n’attendent pas d’autorisation du pouvoir comme beaucoup l’ont fait jusqu’a 1989 pour se decouvrir militants de la democratie.ils se battent quotidiennement pour cet ideal de democratie et de justice social.mais je comprends qu’aujoud’hui en l’an 2010 ou meme depuis une decennie beaucoup se decouvrent militants,d’autres s’autoproclament detenteur du combat democratique.l’aveuglement ne permets pas de voir,mais les cris sont sensés etre entendus par des oreilles grandes ouveres quand on veut pas faire l’autruche.un militant qui part quelque soit la raison peut avoir tort,10 aussi,100 aussi mais quand ces departs se chiffrent en milliers ,parmi eux des cadres de hauts niveaux,il faut tout de meme se poser la question,en debattre avec ou sans eux ,sauf si ils sont tous considerés commes des elements du DRS
    (la bonne formule des opportunistes de tous bords)comme ils etaient considerés durant le parti unique comme des harkis,enfants de harkis ou manipulés par l’imperialisme americain.
    une certitude,toutefois,le FFS renaitra de ses cendres comme le phenix car ses valeurs sont inoxydables.

  10. amghar azzamni dit :

    Je voudrais juste dire à Wasirem,que lorsque j’ai connu le militantisme au sein du ffs et,dans la clandestinité,qu’il n’était peut etre qu’une lueur de désir dans les yeux de son pére!Alors,comprends-tu mon ami,je n’ai aucune leçon de militantisme ou d’endurance à recevoir de toi ou d’un autre car mon expérience sur le terrain me suffit amplement!Que notre ami,sache que je n’aime pas trop parler de ma personne et que cette fois-ci,outré par les propos qu’il tient envers moi,je me dois de réagir et l’interpeller plus que jamais à connaitre tout d’abord mon parcours politique depuis l’année 1960 à ce jour!Je ne me sens aucunément visé dans mon amour propre mais quelques vérités sont toujours bonnes à dire intelligiblement pour faire taire ce qui jasent dans le vide et surtout sans conséquences!Que notre ami apprennes qu’à aucun moment de ma vie militante je n’ai eu un comportement veule et que j’ai été amené à participer d’une maniére la plus vivante à des actions commandées par le devoir de liberté recherchée!
    Pour terminer,je me dois de dire à Wassirem,qu’il ne se complait pas seulement de critiquer le parti mais qu’il cherche plus à le démonter!Pourquoi ? Eh bien c’est la question à laquelle je cherche une réponse!
    Je ne suis pas donneur de leçons,mais je défends cranement le parti car il incarne aussi mes convictions et mes idéaux!Peu importe la personne qui dirige ce parti,l’important c’est la traçabilité du parti!

  11. mohand-salah dit :

    merci, el mouhtarem, de nous avoir ouvert cette espace, oui, aujourd’hui le FFS traverse une zone de turbulence, a mon avis le probleme dans ce parti, c’est ces elus…la direction doit avoir le courage de contrôlé les élus, ils sont la faillite de ce parti.

  12. radjef said dit :

    Bonsoir tout le monde. Il faut que certains militants se rendent à l’evidence: Tabbou n’est ni un diable ni un ange. Seul, il ne peut pas construire l’aternative citoyenne que nous souhaitons toutes et tous. Plus que notre adhesion, il a besoin de notre soutien et de nos convictions les plus sinceres et les plus engagées. S’il est vrai qu’on ne peut pas aider le FFS avec une simple carte d’adhesion et la cotisation annuelle si a coté il n’y a pas un veritable engagement en faveur de l’ordre citoyen,politique et intellectuel, il est egalement vrai qu’un soutien de loin n’est d’aucune utilité. Il faut être sur le terrain avec des idées qu’aucune conspiration ne peut ebranler. Je ne pense pas que Tabbou refuse le dialogue avec les militants;il ne faut pas que cette idée envahisse l’esprit des militants. Il ne faut pas être fragile…

  13. warrisem dit :

    je me permets de repondre à mohand salah par ceci: si le probleme du FFS ,ce qui n’est pas forcement vrai,alors je pose cette longue question: qui a permis à ces elus ,parfois notoirement connus;d’etre sur les listes ,dans certains cas,meme tete de liste avec accreditation avant meme l’elaboration de la liste par la base ?

  14. Amghar Azzamni dit :

    Amghar azzamni continuera sa lutte nonobstant toutes les fléches empoisonnées lancées par des détracteurs invétérés,ceux qui n’ont pour désir qu’occuper le devant de la scéne!
    Li Hab Hab Li qrah qrah maihamnich kathir!

  15. mohand-salah dit :

    merci warissem , on tt les cas ce n’est pas les vraix militants qui leurs ont permis d’etre tete de liste, le cas des dernieres eleclions locale est une preuve, rien qu’a voir bejaia ville, et la liste apw de kel ont etaient faites et tu seras qui as confectionné la liste, et je pense que le cas de bejaia reflete l’image du parti au niveau nationnal…

  16. warrissem dit :

    amghar azzamni a encore frappé par ce verdict « je voudrais juste dire à Wasirem,que lorsque j’ai connu le militantisme au sein du ffs et,dans la clandestinité,qu’il n’était peut etre qu’une lueur de désir dans les yeux de son pére! »je n’ai jamais parlé ici de moi, ni de monpere ni de ma famille,le donneur de leçon m’y oblige au risque qu’il se dise « qui se tait, consent » ,tu a peut etre l’age de mon pere mais mon pere est mort pour l’algerie les armes à la mains en plein maquis ,rue et edifice publique portent son nom avec ses ses freres et membres de sa famille. aujourd’hui je reponds uniquement pour mon pere car ton derappage est abject. je ne permets à personne de parler de mon pere. restons au niveau politique.si tu veux aller plus loin ou rentrer dans des choses personnelles,faisons alors disparaitre nos pseudo, allons y debattre en public,face à face là ou tu veux et quand tu veux,on parlerons de tout,si tu veux meme des itineraires de chacun de nous et des membres de nos familles depuis 1830 et aussi de tes hauts « faits de guerre » avec le FFS.chiche!
    P.S:aux chers utilisateurs de ce blog,je demande pardon de faire cette descente aussi basse ,mais parler des parents surtout morts c’est abject ajouté à cela les mauvais souvenirs que cela rappelle

  17. warrissem dit :

    j’ai commenté l’article de « akchich lezzayer,je reçois une reponse mal placée de « amghar azzamni »,c’est bizarre, non ?

  18. amaghar azzamni dit :

    Je m’explique :j’ai dit une lueur de désir dans les yeux de ton pére »,ce qui veut dire tout simplement que u n’étais pas encore né!Voilà!
    Maintenant,s’agissant de ton pére je vais juste te dire que je me prosterne avec beaucoup d’humilité devant sa mémoire et la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la patrie et pour la démocratie!Loin de moi de faire une évaluation de tout ce qu’ont fait ou pas fait les uns et les autres.Il me semble qu’à aucun moment je n’ai eu à injurier ou manquer de respect à quiconque!Il ne me parait point le lieu de démonstration de ce qu’ont fait nos parents pendant la révolution et aprés!Une bonne partie de ma famille a été massacrée de 1954 à 1962 ceci rien que pour ta gouverne!Mais pour revenir au défi que tu me lances,je suis pret en débattre avec toi là où tu le désires et quand tu le veux meme si nos ages respectifs sont différents!
    Comme tu l’as dit je le répéte à mon tour:CHICE !!!Je n’ai peur de personne,je suis d’un RHESUS ffs positif!

  19. AMENAASH dit :

    la democratisation commence par le bon deroulement de projets de la mairie,du bien etre locale ,villageoise ,regionale et ainsi de suite et on touche le citoyen de se qu’il voit de ses facilitées et des commodités mis a sa disposition pour lui facilitée l’existence et se sentira accompagné dans toutes ses demarches collectives,administrative,c’est là que le cityoen lui se met a reflechir et choisir pour qui voté ou adherer c’est la que le citoyen prend conscience de l’importance de la vie politique.j’avoue que j’ai du mal a choisir pour quel parti adheré.toutes les semaines il ya des sitings devant ou blocant les routes les mairies,je ne generalise pas mais la plus part de ces maires s’enfoutent eperdument des doleances des citoyens.on avait eu beaucoup d’espoir en FFS mais les querelles intestines les gangraines comme tout les autres partis.la base de la democratie c »est avant tout le bien etre des citoyens et des collectivitées.on est des citoyens exigents avec nous memes et on le sera avec vous;presentez nous un projet politique complet et serieux dans sa noblesse et savoir accepter la critique et vous serez recompencer.la democratie est a ce prix le peuple est mur il ne se laissera plus faire avoir.

  20. justice&verite dit :

    ah ! lesyndrome de la chatte qui se retourne contre sa projeniture ?(je n’ai de leçons a donner à personne)arretons de nous tirer dans les pattes. nous nous exprimons de « maniere democratique  » puis c’est notre orgueuil, notre ego qui refait surface ! ait ahmed disait : derriere la mort d’un kabyle, il y a un kabyle  » meditons ensemble la dessus !(loin de tout regilnalisme ou particularisme). Ok !le ffs se vide, le ffs n’admet pas le debat contradictoire, au ffs il y a absence de democratie,au ffs les elus s’enrichissent…….est-ce la bonne direction ? (se retourner contre soi ! c’est admettre que c’est un mur que nous avons en face. Oui un MUR, qui nous sépare de nos objectifs. des murs de ce genre sont destructibles non ?
    ah ! karim tabou ! a entendre mes camarades (je ne suis pas lié organiquement au ffs)le 1er secretaire n’a pas le droit d’etre brillant !!!!!
    Pour ne pas lasser celle ou celui qui voudra jeter un coup d’oeil a cette tres modeste intervention, j’arreterai ici pour intervenir plus souvent, par devoir
    et par respect a des camarades du calibre
    (politique) de ELMOUHTARAM et les autres qui nous stimulent. A BIENTOT

  21. amghar azzamni le vrai dit :

    Tout à fait d’accord avec Mr Radjef Said lorsqu’il dit que ce n’est pas seulement avec une carte d’adhésion que l’on peut aider le ffs à ce reconstruire!Il est impératif de s’investir sur le terrain avec un engagement intense pour mener des campagnes d’explications auprés des citoyens en disant la vérité et rien que la vérité!
    Le premier secrétaire national,Karim Tabbou ne pourrait à lui seul mener à terme la mission de reconstruction!Je peux affirmer,qu’il est ouvert à toutes suggestions venant de tous les militants quelque soit leur position dans le parti!Il faut bannir l’esprit négatif et cesser de s’auto marginaliser et dire par la suite qu’il n’existe pas de débat démocratique au sein du ffs!
    L’adhésion de tous à une démarche saine de reconstruction est souhaitable à plus d’un titre!Barakat les lamentations et la fébrilité de nos militants!

  22. annonce rencontre dit :

    votre discussion est super! merci pour vos commentaires…

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER