• Accueil
  • > Monde
  • > Bouteflika brade les intérêts gaziers pour contrarier le Maroc

Bouteflika brade les intérêts gaziers pour contrarier le Maroc

bouteflikazapatero.jpgPar Saad Lounès

Après plusieurs semaines de léthargie, Abdelaziz Bouteflika est parti en Espagne mettre encore plus à mal le statut géopolitique et les intérêts de l’Algérie pour satisfaire son ego personnel. Vestige encore vivant de la politique de guerre froide, Bouteflika continue de ligoter la diplomatie algérienne à sa phobie de la monarchie marocaine.

 

Dans la déclaration commune des travaux de Madrid du 7 janvier, on ne retient dans le verbiage diplomatique qu’un seul marchandage. Le bradage du gaz algérien contre une simple promesse de soutenir «le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui».

 

Pour arracher cette déclaration de principe qui ne coûte rien à Zapatero, Bouteflika a posé sur la table des négociations le gazoduc sous-marin Medgaz classé par l’Espagne comme projet prioritaire. Alors que les travaux sont pratiquement achevés, la mise en service du projet reste tributaire de deux dossiers lourds: le prix du gaz et la part qui revient à Sonatrach dans la commercialisation en Espagne et en Europe des 8 à 16 milliards de m3/an qui transiteront à terme par ce gazoduc. (1)

 

Même le lourd contentieux de Gassi Touil, qui coûte à l’Algérie un retard considérable, a été pardonné et balayé d’un revers de main. On rappelle que ce mégaprojet gazier intégré GNL, initialement confié aux firmes espagnoles Repsol et Gaz Natural, avait été saboté. Les espagnols voulaient retarder sa réalisation tant que le gazoduc Medgaz ne serait pas opérationnel et les contrats de livraison sécurisés.

 

On ne sait toujours pas quelle est la part du gaz dans les recettes d’exportation d’hydrocarbures. L’indexation de son prix sur celui du pétrole cause à l’Algérie des fluctuations perturbantes et des pertes énormes que personne n’a pu chiffrer, en raison de l’opacité de gestion de Sonatrach, le secret des contrats commerciaux et l’absence totale de débat sur ce sujet sensible. Bouteflika et son ministre de l’énergie Chakib Khellil ont même contrarié la proposition russo-iranienne de créer une OPEP du gaz pour définir et défendre une stratégie de prix. (2)

 

José Luis Rodriguez Zapatero, qui entame son semestre à la présidence de l’UE, est placé en première ligne pour négocier au mieux les intérêts gaziers de l’Europe. Il est donc prêt à signer des deux mains n’importe quelle déclaration que lui demandera Bouteflika, même sur l’autodétermination des aborigènes d’Australie ou des pingouins de l’Antarctique.

 

Comme le cadeau gazier ne suffit pas, la déclaration de principe relève que «l’Espagne est devenue l’un des investisseur de référence en Algérie et souhaite stimuler davantage les investissements espagnols dans des secteurs moteurs de développement en Algérie». Bouteflika souhaite que «les entreprises espagnoles participent et s’impliquent dans le vaste programme national algérien d’équipements publics 2010-2014», c’est-à-dire jusqu’à la fin de son mandat.

 

Le peu d’hommes politiques et de parlementaires conscients en Algérie se doivent de dénoncer le bradage du gaz et des intérêts algériens dans une opacité totale, et remettre en cause ce que cache cette déclaration de Madrid.

 

En fait, Bouteflika n’a qu’une seule obsession: que l’ex-colonisateur espagnol et voisin maghrébin l’accompagne dans le combat de sa vie contre son pays natal pour que le Maroc continue à souffrir.

 

Il est tellement honteux de son origine marocaine qu’il a effacé son lieu de naissance, Oujda, qui était auparavant mentionné dans sa biographie sur le site de la présidence algérienne (www.elmouradia.dz).

 

Il a lié la politique énergétique de l’Algérie au destin de quelques enturbannés d’un Polisario fantôme présidé depuis 33 ans par un marocain, et dont la plupart des membres fondateurs ont réintégré le royaume.

 

Saâd Lounès

 

(1)   http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-trahison-maghrebine-de-32082

 

(2)   http://saadlounes.unblog.fr/les-formules-dindexation-de-prix-ont-detourne-la-rente-gaziere/

 

 

Commentaires

  1. Obama dit :

    Les cris d’Algériens on veut les étouffer pour qu’ils ne réveillent pas leurs frères endormis, nous sommes ébahis devant tant d’actes injustes et illégaux, serviles et inhumains. Réveillons nous pour dire les vérités à ceux qui pavoisent. Pour leur dire qu’ils devraient se faire petits, aussi petits que leurs résultats au lieu de remplir leurs journaux de mensonges et de louanges.
    Les Algériens pourtant ont, à un moment, été sensibles aux discours et ils ont attendu. Ils ont cru et ont espéré que l’argent dépensé engendrerait du travail pour les chômeurs, plus de vie, plus de logements et des rues propres et saines etc.
    200 milliards de dollars dépensés en 4 ans. Ces 200 milliards ils ont servis à quoi ? 12 pour l’autoroute Est- Ouest, un peu plus pour l’eau, et autant pour le secteur du transport, les chiffres pour la sante et l’éducation sont inconnus tout comme beaucoup d’autres secteurs …
    On ne peut donc apprécier les résultats car les comptes ne sont pas faits et les assainissements ne sont pas demandés. On a des yeux pour voir on voit que les bidonvilles sont tout autant qu’au début des années 2000. La misère, elle, s’installe de plus en plus, les riches continuent de s’enrichir et les citoyens et les ouvriers se terrent de ne pouvoir vivre décemment.
    C’est pourquoi l’option prise par les travailleurs de Rouïba est celle qui répond le mieux dans la situation présente.
    Avec 7 % du montant total du programme de relance soit 14 milliards de Dollars il aurait été possible de construire un million de logements sociaux. On n’a pas besoin d’EEMAR pour investir dans des grattes ciel. Nous voulons rester terre à terre, car notre sol est vaste. En dehors des hydrocarbures et du Gaz, les investissements publics en moyens de production sont nuls, les infrastructures économiques et sociales aussi … mais à quoi donc on a consacré autant d’argent ? La question reste posée .Peut être que les retraités du CNES ou du Senat pourront nous expliquer, nous, pauvres gens de la base. On aurait voulu lire les avis et recommandations des experts de la Cour des comptes, eux ils pourraient peut être énoncé des vérités. Ces vérités absentes des journaux, de l’APN et des partis « alibis », car il est temps de qualifier la mauvaise gestion des deniers publics, qui a atteint un degré que l’on ne peut imaginer.
    Même Sonatrach est épinglé par Transparency International pour l’opacité de sa gestion. Il figure dans la liste noire comprenant 30 entreprises dont les comptes ne sont pas transparents.
    Tous les cris des Algériens n’y font rien, les « chargés » des affaires, ceux qui conçoivent et ceux qui appliquent font comme si nous n’existons pas et que l’Algérie leur appartiendrait en propre. Bien malin celui qui pourra nous dire où va l’Algérie avec ce système de gestion. Après avoir partagé entre eux le patrimoine immobilier public disponible, après avoir, avec une fougue d’exécutant suivi les décisions impopulaires et injustes de la haute finance internationale, en fermant les entreprises publiques, après avoir réduits les ambitions les plus affirmées en espoirs déçus, ils continuent la même politique. Ils ne s’intéressent à l’Algérie que si elles engendraient pour eux des avantages et des gains immédiats.
    Revoyez la course au Senat ? Ils ont oublié pendant tout le temps les problèmes des Algériens notamment la santé publique, ils étaient obnubilés par le fauteuil pour devenir membre du club.
    La situation nous amène à penser que les idées de certains de reprendre du service ne sont pas mauvaises dans la situation actuelle que traverse le pays. L’Algérie a besoin d’un réel pouvoir, d’une autorité et de personnes qui n’ont pas peur de faire ni de dire et qui agissent en leader clair dans leur politique et sensible aux préoccupations du peuple.
    On a assez des magouilleurs, des dissimulateurs, des diplomates autodidactes, et des révolutionnaires de pantoufles, en Algérie, on a besoin d’hommes qui disent « basta » quand ça ne marche plus.
    On n’a pas besoin d’un Gouvernement qui en 10 ans de pouvoir n’a pas fait évoluer les situations dans le sens voulu par les Algériens. Tous ces hommes sont obsolètes, et ils ne servent pas l’Algérie ils se servent de l’Algérie. Il faut les réformer à défaut de les reformer. Qu’ils prennent leur retraite et qu’ils dépensent l’argent volé … ça ne fait rien on vous laisse partir mais partez ! Comprenez que l’Algérie n’est pas à vous, regardez vous êtes tous des vieillards et vous vous accrochez à des avantages matériels, vous oubliez Dieu, quand bien même pour la forme vous faites un tour « touristique » à la Mecque. Même cet acte cache mal votre nature, vous le faites pour acheter une notoriété que les gens refusent de vous concéder. Ils ont bien raison. Un homme pieux et juste ne fait pas de politique et s’il en fait par devoir il veille à respecter des principes dans sa vie personnelle et sa vie publique.
    Vous êtes au commande pour consolider le clan que vous avez formé, et qu’on a espéré faire disparaitre un certain octobre 1988, un clan constitué non pour développer l’Algérie, mais pour créer une « dynastie » et pour distribuer des cadeaux à tous ceux Algériens et étrangers qui composent et acceptent de servir de relais serviles.
    Pour ce gang les autres Algériens, ne comptent pas.
    Vous continuez à leur mentir et à les tenir en laisse avec les moyens et les outils de l’Etat. Voyez ce qui se passe pour la grippe H1N1, on achète un vaccin toxique et dangereux, sans parler du Tamiflu acheté également tardivement au groupe Laroche, un stock devenu obsolète. Au lieu faire une autocritique de son accent le Ministre relève de leurs fonctions les cadres qui ont le bon sens et le devoir de lui dire non !
    Qu’est ce que c’est que ce pays, qui dispose des hommes et des moyens pour prémunir son territoire, son patrimoine et sa population ; au lieu de respecter leur mission, ils se complaisent dans un rôle de milice au service des dirigeants et leurs proches. Une milice qui oublie la loi, les serments, et qui exécute les instructions et les ordres souvent illégaux. Ces chefs tout le monde sait pourtant qu’ils ne sont ni des exemples de vertu, ni des modèles de travail encore moins des héros d’une quelconque mission d’intérêt national. Voila où on est en 2010.
    On parle encore une fois de programme du Président de plus 150 milliards. Ne va-t-il pas comme le précédent, faire des étrangers heureux comme Sawaris, les Emirs du golf et les Egyptiens, Jordaniens, Syriens, Tunisiens sans oublier les Français et les autres Européens qui se frottent les mains déjà.
    Dans le précédent programme, 2004/2009, les besoins en équipements dans tous les domaines ont été évalués pour en satisfaire théoriquement le plus possible. Si on faisait un diagnostic de chaque secteur nous allons savoir comment nos dirigeants font pour arriver à la situation de l’Algérie qui en deux mots est extraordinaire. Plus on investit et on dépense de l’argent plus on est pauvre et il en faut encore plus.
    Parti d’une bonne intention les projets ont été singulièrement orientés et maladroitement gérés. Par exemple, on a acquis des choses qui nous manquent pour former nos jeunes, mais on a gaspillé car nos formes de gestion profitent aux gangs formés d’Algériens avides et que l’argent sale n’embarrasse pas outre mesure, ni ils en font une question morale. Les étrangers eux suivent et accumulent au demeurant, des fortunes colossales qu’ils n’auraient jamais pu faire en situation normale. Dans un autre sujet nous allons donner quelques informations précises sur les actes commis dans le silence entendu de tous en plus des cas soulevés précédemment.
    Les biens publics ne sont pas le beylek d’antan, il faut donc les défendre et si chacun se tait, c’est la ruine certaine. On verra les étrangers lorgner sur tout le pays et alors le sacrifice des uns n’aura profité qu’à quelques personnes qui sans doute iront loin pour vivre tout en laissant leurs frères se battre encore pour recouvrer la dignité et la liberté.
    Quant on conçoit un programme de départ de 55 milliards de dollars et qu’à son terme on enregistre près de 200 milliards de dépenses, il y a de quoi se poser des questions sur ceux qui conçoivent et arrêtent les prévisions. Il y a de la déperdition caractérisée et la moindre des choses serait de voir et d’expliquer tous les trous intentionnels ou pas.
    On sait, et c’est la Banque Mondiale qui l’annonce, une grande part des montants des marchés est distribuée à des opérateurs et aux agents publics, une autre partie découle de la précédente, elle rejoint les paradis fiscaux des corrupteurs eux mêmes et enfin des erreurs, beaucoup d’erreurs qu’il est possible de réduire encore faut il en parler et laisser les cadres faire des propositions et des suggestions au lieu de les traiter systématiquement de nuls. Ils sont peut être nuls mais ils sont le produit de nos universités et de la qualité de l’enseignement dispensé par nos professeurs ! Dans notre pays quand on attire l’attention des malversations et sur les erreurs graves on nous qualifie de « batard » comme le fait Said Hamitouche, le journaliste d’Echourouk en parlant du blog d’El Mouhtarem (Algérie politique). Qui trahit le pays ? Est ce que c’est nous qui dénonçons les erreurs et les vols ou bien ceux qui engrangent et qui disent encore ? A n’en pas douter ce sont eux et leurs semblables. Ils trahissent le peuple, ils oublient leurs devoirs, ils essaient aussi de donner une image d’eux, d’homme pieux, alors que toute leur vie et tout leurs actes sont des blasphèmes ALLAH YASTARNA… (À suivre).
    O.b.a.m.a.

  2. algérien de sang dit :

    Que fait l’armée algérienne dans tout ça?
    Devrait-on attendre le renaissance de Boudiaf?

  3. sami dit :

    LE MINISTRE ALGERIEN DES AFFAIRES ETRANGERES M MOURAD MEDELCI VIENT D ETRE HUMILIE PAR UN CONTROLE SYSTEMATIQUE DANS UN AEROPORT AMERICAIN C EST CE QUE RAPPORTE LE QUOTIDIEN LIBERTE D AUJOURD HUI.LE MINISTRE ETAIT POURTANT OFFICIELEMENT INVITE PAR SON HOMOLOGUE AMERICAINE HILLARY CLINTON.QUE RESTE T IL ALORS DE LA DIGNITE DE CE GOUVERNEMENT QU OU TRAITE L UN DES MINISTRES QUI OCCUPE UN MINISTERE DE SOUVERENETE COMME UN VULGAIRE VOYOU! OU EST LA SOUVERENETE ?

  4. bouzalmat omar dit :

    le marocains cherchent du bien pour l’algérie , mais , je sais pas comment les arabes éveillent des haines et rancunes mutuelles , jusqu’à quand. NOUS nous rendons grace à DIEU , du fait que la vie humaine est carrément courte

  5. bouzalmat omar dit :

    L’algérie un grand pays , et j’espère que responsables seront à la hauteur de ce grand pays .

  6. Obama dit :

    On n’a pas fini de parler des pactes de corruption passés par les corrupteurs, les corrompus et les je-m’en-foutistes qui gère le « Beylik » de l’Algérie.
    Voici en quelques lignes, une synthèse sur un sujet sur lequel nous revenons pour plus d’informations. A un moment ou le Président et son Premier Ministre émettent des circulaires pour disent-ils combattre la corruption, il est bon donc de donner quelques faits qui montrent que les corrupteurs nous en connaissons quelques uns, et nous les dénonçons quant aux corrompus et les membres des gangs qui facilitent les vols , ils sont tout aussi facile à trouver , il suffit d’écouter les citoyens qui les dénoncent courageusement dénoncent, il y a même des services compétents qui détiennent des listes et des dossiers qui aboutissent là où habituellement ils roupillent pour ne pas éveiller les démons selon la procédure consacrée.
    On mise sur de mauvais chevaux qui se compromettent pour se partager des faveurs au détriment de l’Algérie c’est la règle et tant qu’elle est appliquée les finances publiques continueront de servir de beylek d’où l’on puise sans retenue et sans risque.
    L’Algérie a pourtant les cartes en mains pour attirer les meilleurs et elle a la possibilité de faire de grandioses réalisations. Mais avec des cancres, des manipulateurs et des gangs mafieux organisés qui prennent en otage des secteurs entiers cela n’est pas possible .Nous constatons impuissants à la dilapidation des deniers publics, à l’enrichissement injustifié d’étrangers qui par les artifices dont ils ont la maitrise arrivent à mettre dans la « poche » des dirigeants qu’on aurait tendance à qualifier d’au dessus de tout reproche. Hélas il n’en est rien. En outre en Algérie , en matière de gestion des Ressources humaines on fait tout de travers; si un Directeur de wilaya s’est distingué, dans un passé récent, par de la mauvaise gestion et des malversations, comment voudrions nous qu’il s’assagit dans un autre poste où il a encore plus de pouvoir ? Il continue son œuvre. Quand on n’a jamais géré on ne peut apprécier les qualités qu’il faut avoir pour diriger.
    Les hommes sont les clefs de la réussite ou de l’échec de toute entreprise. Le problème est pourtant bien appréhendé il réside dans la situation particulière qui veut que ceux qui apprécient sont aussi des cancres. A l’heure de la mondialisation et de l’internet on continue de diriger les « affaires » avec nos petites manies acquises de la longue expérience qui perdure et qui fait que nous n’avons pas encore compris que pour juger et donner des sauf conduits et des habilitations il faut d’abord être soi même intègre et moralement inattaquable et il faut des règles pour que l’intervention de l’homme puisse être canalisée et surveillée pour éviter qu’elle déborde de son rôle.
    Pourquoi passer son temps à ouvrir des chantiers et enquêter pour que les résultats aboutissent dans les tiroirs pour constituer un réservoir de règlements de comptes? S’il y a des hommes qui ont volé dans le passé , ils continueront de voler sans aucun doute. Et si on fait partie des honorables correspondants dans les entités d’Etat on est pas forcément et automatiquement des sains, bien au contraire on laisse pousser des ailes, et on se comporte en intouchables qui peut tout sur tout. Le mal de l’Algérie est aussi là , alors que personne ne l’expose ouvertement de peur des réglements de comptes.
    Même notre justice, elle est enclavée entre différents intérêts. Si nous aspirons à vivre dans un Etat de droit, commençons par là pour espérer changer les choses pour arriver à construire le pays que nous ont légué nos parents. Cessons de nous ridiculiser à la face du Monde. Cessons de creuser dans les puits noirs où sont enfouis les secrets et les valeurs. Il est plus que jamais l’heure pour les hommes sains de se réveiller pour agir et enlever aux gangs et aux voyous le volant pour faire en sorte que l’on permette à l’espoir de renaître dans le cœur de nos coeurs et ceux des plus jeunes ; quant à ceux des ainés ils sont si pourris qu’il y a rien à sauver encore moins à guérir.

    Nous avons parlé des Sociétés Ecodime, Outilac, Ofel et CMC Négoce, et nous avons expliqué que l’intérêt de l’Algérie ne se trouve pas dans la politique de TAGHANANT qui est appliquée mais dans la raison. Nous nous sommes adressé indirectement au Ministre et son staff, nous avons attiré également l’attention des organes de contrôle dans un but : arrêter le gaspillage et cesser de favoriser les sociétés avec lesquelles des pactes de corruption ont été passés, nous avons donné des indices et des preuves. Nous avions insisté sur le constat et avons dit que nul n’est à l’abri d’erreur.
    Mais si on attire l’attention sur les fautes et les délits comme on le fait avec retenue pour ne pas citer des noms et que vous ne vous remettriez pas en question, vous continuez à travailler avec vos « favoris », nous en déduisons que vous êtes soit l’instigateur et le bénéficiaire d’avantages que vous procurent ces actes illégaux soit vous êtes consentant pour plaire à ceux qui tirent les ficelles. Dans ces deux situations vous êtes justiciables.
    Nous ne taisons donc pas, nous poursuivrons les dénonciations jusqu’à les confondre les auteurs des délictueux afin qu’ils rendent des comptes car eux aussi ils ont enfreint la loi de deux pays, le leur et l’Algérie.
    Nous avons des devoirs et nous comptons bien en faire usage, quitte à vous bousculer dans vos certitudes de Ministre proche de tel ou tels groupes forts dites vous … Helas pour vous il n’y a que la saine vérité qui est forte et qui finit toujours par convaincre.
    Vous avez un bien curieux homme pour les missions délicates, il finira bien par s’arrêter de voyager entre Paris, Tunis et Dubaï avec ses secrets et les vôtres. Il est du DRS disent les langues fourchues, mais cela ne lui donne aucun droit de foutre la pagaille dans le secteur au vu et au su des Etrangers qui vous regardent agir et qui rient de votre applomb à tolérer ce genre d’irrégularités.
    Vous avez probablement trop vite gravi les échelons c’est ce qui explique votre manque de rigueur et votre complet désintérêt de l’application des lois et règlements.
    Nous allons vous secouer donc encore une fois en parlant des perfidies qui font perdre à l’Algérie son prestige et au budget quelques millions d’€ .Ces millions d’€ gaspillés on aurait bien voulu les voir investis dans les immenses besoins de notre pays et du secteur dont vous avez la charge depuis une decennie. Mais vous et vos amis, vous préférez partager avec les Etrangers et laisser les Algériens dans les Gourbis avec moins de revenus que le minimum vital.
    Nous allons aborder vos réalisations récentes dans deux domaines, pour montrer combien vos décisions sont ruineuses et que les bénéfices que retirent ceux qui dirigent ce business avec leurs amis étrangers sont proportionnels aux pertes que vous causez à votre pays.
    Constatant que le pays est sous équipé en équipements de froid par exemple, ainsi qu’en maintenance automobile après l’explosion de la demande conséquénce de l’ouverture économique en la matière appuyée par les décisions financières des banques qui permettaient aux citoyens d’acquérir des véhicules à crédit (décision remise en cause depuis par la LFC2009) créant des besoins nouveaux auxquels il fallait y répondre.
    Il fallait donc augmenter les emplois dans ces deux branches et par conséquent organiser la formation de jeunes Algériens.
    Aussi, plus de 100 ateliers de froid et 270 ateliers de mécanique ont été acquis pour doter les centres de formation. Le montant total des marchés signés dans cette optique (avec deux sociétés étrangères) est de : 98.670.332 €. Nous passons en revu ces deux points impliquant ces deux sociétés.
    L’analyse des faits nous a amené à faire des constats sans appel. On a aussi agi d’une bien curieuse manière, on a fait le « ménage » pour installer les 2 sociétés décriées sur ce marché juteux.
    Une société française Ecodime (laquelle, a probablement conclu un accord de non concurrence avec une société Italienne spécialisée Didacta comme nous le verrons plus loin) et une société belge Outilac qui règne sans partage et sans concurrence possible. Puis sont venus s’ajouter CMC tunisie sortie du néant et une SRL italienne qui est une « grenouille » et qui veut être aussi grosse qu’un bœuf dont elle a ni la carrure ni des antécédents. C’est en soi une hérésie économique mais on n’en est pas à une imbécilité près et à un constat près. Les marchés octroyés à ces entités étrangères introduites et choyées par des Algériens pour de généreuses rétributions sont sans commune mesure avec l’envergure et leur capacité intrinsèque. De plus la compromission avec le gang qui s’est constitué dans leur sillage les pousse à ne voir que la satisfaction de leurs sollicitations à n’importe quelle condition.
    En quelques mois la société française Ecodime a obtenu 8 marchés d’un montant de plus de 63.000.000 d’€ pour équiper 185 ateliers. Soit près de 10 fois le chiffre d’affaire annuel déclaré antérieurement.
    La société Belge Outilac a quant à elle bénéficié de 5 marchés pour la fourniture de 175 ateliers pour un montant global de plus 35.000.000 €. Cette société est un grossiste d’outillage. Il a été montré dans un article distinct, comment Outilac a modifié ses statuts en Juillet dernier pour apparaître dorénavant en ordre avec la réglementation algérienne. Helas pour ce subterfuge les procédures de déclarations d’activité ne s’appliquent pas avec effet rétroactif en Belgique.Partant de ce constat il est loisible de conclure que tous les marchés obtenus par cette société sont, du point de vue juridique, irréguliers.
    Rappelons que cette société a été introduite par une femme à l’origine et ce à l’occasion d’une consultation restreinte pour un metier dont elle n’avait aucune expérience ni antécédent. Elle avait cependant tissé une relation particulière avec cette personne qui s’est approchée depuis de près des personnes en mesure de passer outre toutes les lois et toutes les règles. Il leur suffit d’un coup de fil pour lui tracer toute une autoroute pour elle et exclusivement elle.
    Tout comme Outilac les marchés confiés à CMC Négoce, et Ofel sont entachés d’irrégularités, la première représente des fabricants chinois et japonais en machine à coudre, elle n’a pas la compétence minimale dans le domaine, la deuxième en quasi faillite faisait le montage de moteurs électriques avant d’obtenir plus de 2 millions d’€ de contrats en 2009 principalement dans le domaine informatique.
    On a installé ce favoritisme pour ces sociétés dont on connait les raisons. Ce qu’on ne connait pas c’est pourquoi les autorités compétentes (nous visons les services de sécurité, l’IGF, la Commission nationale des Marchés etc…) ferment les yeux et laissent se faire des dénis de droit, des escroqueries et des agents de l’ombre agir dans l’impunité .On a institué de quasi monopoles, illégaux à ciel ouvert. Transparency international, les organes de l’OCDE sont médusés de voir le silence complice de l’Algérie en ce qui concerne ces affaires.
    .On ne fait pas jouer la concurrence, une exigence incontournable dans le domaine,
    .On fait fuir les fournisseurs sérieux,
    .On favorise des pactes entre les fournisseurs (ceux qui ont des pactes de corruption) et les sous traitants au détriment de la libre concurrence.
    Ce dernier constat permet à ces fournisseurs de fixer les prix, à leur guise , sachant qu’il n’y aura pas de possibilité de les concurrencer . Souvent les prix pratigués sont surfacturés, ils sont gonflés démesurément sans aucune pudeur ni raison, comme il est fait mention dans les lignes qui suivent.
    Tout cela sans se cacher et personne ne réagit ni ne dit rien.
    Voici une démonstration des conséquences de ce genre de manipulations des règles.
    Pour les équipements de froid, sur le marché international, il existe une multitude de fournisseurs capables de fournir l’Algérie tout en jouant le jeu loyal de la libre concurrence. Mais, on a relevé qu’on ne favorise que deux sources, les autres on les élimine de n’importe quelle façon.
    Concrètement, une société dénommée HITLON avait fourni le matériel de froid et climatisation pour un montant de près de 70.000 € par atelier, il en a fourni plus de 50. Cela s’est passé en 2004.
    Puis une société italienne spécialisée DIDACTA et à laquelle on a fait allusion ci avant, avait été choisie pour fournir lors de l’opération suivante un équipement de froid pour un montant de 186.733 € l’atelier.
    L’opération suivante, on a vu surgir la société Française ECODIME qui propose le matériel de Froid pour 391.161 € l’atelier.
    Lors de la réalisation de cette dernière opération on remarque que ni la société Hilton ni la société Italienne ne sont présentes pour le bonheur du Français. En 2006 c’est la société française ECODIME qui rafle le gros des marchés. De même qu’en 2008, elle a été retenue moyennant le montant de 449.858 €. Et lors de l’appel d’offre 53/08 elle a raflée le marché des équipements de froid pour 887.764 €.
    Et enfin lors de l’AO 54/08 on voit revenir la société Italienne DIDACTA pour l’équipement d’un atelier pour un montant de 297.887 €.
    Puis l’opération suivante 55/08 c’est encore la société Italienne DIDACTA qui est adjudicataire des 15 ateliers mis en concurrence pour le prix de 432.000 € l’un.
    Cependant vous remarquerez que cette dernière s’est alignée en quelle que sorte sur le barème de la société Française ECODIME soit 449.000 € l’atelier.
    Cet ajustement par le haut nous amène à nous interroger sur les raisons qui l’ont institué de facto.
    Enfin en 2009 c’est la société Française ECODIME qui a raflé les marchés pour l’équipement de 50 ateliers au prix de plus de 359.592 € l’atelier.
    Toutes ces données sont publiques, donc on ne trahit aucun secret d’Etat.
    Vous remarquerez que :
    1) les autres soumissionnaires sont écartés alors qu’ils sont moins chers à plusieurs occasions.Leur présence aurait permis de casser le monopole formé de 2 sociétés italienne et française en tirant notamment les prix vers le bas.
    Les sociétés concurrentes qui ont été éliminées ont proposé une à 220.000 € l’atelier, c’est la moins cher, et la deuxième pour 262.000€ comme l’atteste le PV d’ouverture des plis. Lire le prochain sujet y afférant avec tous les détails possibles.
    2) Informé probablement de l’existence d’autres soumissionnaires, la société française ECODIME a baissé ses prix de près de 100.000 € l’atelier. Pour l’ensemble du lot soit 50 , c’est donc 5 millions d’€ de différence.
    Rares sont les sociétés sérieuses qui peuvent faire des rabais de cette importance. Mais la société est consciente que ce prix est encore surévalué, il permet d’engranger des bénéfices suréalistes tout en alimentant généreusement les comptes dans les iles britaniques , la Tunisie ou Dubai…

    Parti de près de 70.000 € l’atelier en 2004 (avec Hilton) puis 186.000 € et 297.887 € avec Didacta pour arriver en 2008/2009 à un prix de 449.000 € l’atelier puis redescendre à 359.000 tout cela n’est pas du tout économiquement fiable. On affirme que les règles de saine concurrence n’existent pas dans ces opérations pilotées par le Ministre de la Formation.
    Pour ce qui est du volet mécanique, la société française ECODIME a eu également un marché en mécanique véhicules industriels pour un montant de 438.108 € l’atelier (en 2007)
    En 2009 il propose le même matériel pour 522.062 € – Et ça passe !
    Ce constat nous a poussés à regarder de plus près.
    Ce que nous avons trouvé est ahurissant. Le même matériel a été coté à un prix différent d’un marché par rapport à un autre dans la même spécialité et par le même fournisseur, dans la même période.
    Ainsi pour équiper 3 établissements 2 à l’Est, un autre à l’Ouest, la société française ECODIME a facturé les 2 équipements comme suit:
    climatisateur didactique système bi-split de marque ECOCLIMSPLIT de Ecodime 7.023,20 € Climatiseur monobloc ref ECOCLIMono : 6.206,60 € Et pour les équipements destinés à un autre établissement dans l’Ouest , objet d’un autre marché, le climatiseur monobloc ref ecoclim mono à 9.413,00 € et le climatiseur didactique syst bi-split ecoclimsplit à 16.329,70 € l’unité.
    Cela s’appelle du vol de la tromperie et un manque de respect flagrant.
    Inutile de vous préciser que ces prix sont très élevés par rapport à ceux disponibles sur le marché international.
    Pour la mécanique Outilac a fait mieux encore, elle a facturé en devises de soit disant moteurs algériens à 10.000 € l’unité sans parler de véhicules montés en République Tchèque à 30.000€ et d’une Peugeot à 28.000 € (les détails sont dans un sujet distinct mais que nous reprendrons prochainement pour revenir sur ces cas qui défient la morale et qui nous incitent à en parler).
    Il y a donc des moteurs algériens de véhicules légers et nous autres Algériens on l’ignorait. Il a fallu qu’un Belge en partenariat avec un Algérien (ancien du secteur) installé dans l’Ouest algérien, pour qu’on découvre ce type de moteurs. Mais voila l’Algérie les paie trop cher et en Euro s’il vous plait, tout cela n’éveille aucune réaction ni désapprobation de quiconque. Il a suffit rappelons nous d’un coup de fil et dont l’instigatrice est une algérienne qui a su manœuvrer avec l’Italien aux multiples bijoux qui d’ailleurs est un compatriote d’Origine du responsable de la société française.
    On n’a pas besoin d’enquêteurs formés à Harvard,ou de « malgaches » formé sur le tas, le bon sens suffit. Il suffit de regarder et d’analyser les décisions c’est à la portée de n’importe quel citoyen objectif. Par ailleurs les données sont bien heureusement publiques.
    Comment dans la même année pour le même client, pour les mêmes produits ayant les mêmes références du même fournisseur on se permet cette légèreté. Comment on peut voler ainsi l’Algérie impunément. Comment peut on facturer des produits soit disant fabriqués en Algérie, deux fois leur prix et les payer en €. Nous ne pensons pas qu’il existe des fonctionnaires qui accepteraient d’être laxistes pour laisser se produire ce genre de faits s’ils ne sont pas obligés de le faire.
    Il y a donc des personnes au dessus des lois et qui décident sans que personne ne puisse leur dire pourquoi ?
    Nous reviendrons sur chacune des sociétés incriminées de la même façon pour éviter que les faits tombent dans l’oubli ou que d’aucuns diront un jour ah on ne savait pas. Vous saurez tout, et partant vous serez donc responsables et coupables de ne rien faire si vous avez un brin d’autorité et de pouvoir administratif ou juridique et que vous ne faites rien.
    Obama (les éveilleurs de conscience)

    PS : Si vous voulez participer à cette chasse aux sangliers et aux loups cachés dans les bureaux capitonnés de la République algérienne, envoyez vos mails à la direction du blog, qui saura nous les faire parvenir pour une meilleure cohésion de l’action de salubrité nationale dans ce secteur et dans les autres.

  7. amghar azzamni le vrai dit :

    Voilà un sujet politico-économique que souléve à justre titre notre ami Saad Lounés avec beaucoup de lucidité et d’argumentaires.
    En effet,le régime algérien de Bouteflika et consorts, a abordé la question saharaoui avec les espagnoles de Zappatero avec plein de perfidie et de chantage au détriment de tout un peuple qui a soif de liberté.Nonobstant un sévére contentieux sur des réalisations gazieres attribuées à des consortiums ibériques,notre délégation présidentielle a signé des accrods importants pour la fourniture en gaz algérien ,l’Espagne et bien entendu tous les pays européens à des prix qu’aucun algérien ne connait.
    Acheter une position politique à l’Espagne sur la question relative au devenir de l’autodetermination du peuple saharaoui est pour le moins lamentable et minable en meme temps car,ce peuple doit etre tout au moins respecté en tant que tel et ne pas se jouer de lui au bon gré d’intérets des autres états.
    En matiére de démocratie,il est notoirement connu que notre pays ne s’en soucie guére pour une raison majeure,celle de ne pas avoir consulté tout au moins les « représentants dits du peuple » à savoir les députés de l’assemblée nationale,car il faut noter que c’est d’une décision importante qu’il s’agit de prendre,celle de la vente d’une richesse naturelle censée appartenir à tout le peuple algérien.Que de mépris observé par les dirigeants algériens vis à vis du peuple lorsque ces derniers négocient à leur propre gré et sans consultation aucune,la vente de ses richesses.Oui,l’Algérie a un président de la république,mais ce dernier n’a pas jugé utile de consulter le public tout au moins par le biais de ses représentants meme mal élus à l’assemblée.On ne cesse de nous dire que nous sommes en démocratie,le peuple a donc le droit de savoir où vont ses richesses,comment ont-elles été négociées et surtout à quoi vont servir les dividendes de cette vente.
    A moins que ce ne soit qu’un pur slogan creux de toute signification.

  8. AMENAASH dit :

    le salut de notre liberté,de democratie ne peut venir que par la lutte pacifique qui viendrai de la rue,il est temps pour ceux qui veulent assoir une democratie laic de se manifester,nous peuple Algerien sommes prés pour deloger ces mafieux,on a que top attendu;toutes les dictaturs ont peur de la lutte pacifique.

  9. bouzalmat omar dit :

    Je suis de retour , pour donner mon avis. LE SAHARA- qui cause à l’Algérie le gaspillage des milliards de dollars , alors que le peuple algériens à qui on a grand respect ,mérite d’en tirer profit. Pourquoi Mr. le président s’est dépêché vers l’ESPAGNE pour parsemer et gaspiller à tort la manne de pétrole et de gaz , que notre Grand DIEU a creée depuis des centaines de millions d’années , je dis des centaines de millions d’années. Révisez la géologie de pétrole, et veuillez la comparer à une visite vers l’Espagne qui n’a durée même pas une journée .UNE JOURNEE/- CONTRE DES CENTAINES DE MILLIONS D’ANNEES ? et pourtant une enérgie non renouvelable , chaque baril gaspillé à tort et pour des futilités condamnées à l’avance de jalonnage de perches de vénin et inimité contre un pays frère , ne sera jamais récupérable.Alors que le peuple frère algériens doit en tirer profit . Nous , au Maroc ? nous sommes contre , contre et contre et des milliards de fois contre d’effuser le sang de nos frères algériens , nous sommes contre…..POURQUOI L’Algérie a procédé à l’achat de cet arsenal d’armement , on dirait que la guerre froide existait encore et le monde sur le pied d’une 3 ème guerre mondiale ? MR le président ,le SAHARA ,durant des millions d’années écoulées n’a jamais été un pays ,c’est une région marocaine depuis l’antiquité. IMPOSSIBLE .IMPOSSIBLE.IMPOSSIBLE de remporter une victoire contre le Maroc pour une indépendance fantôme..Sachez que la glorieuse Algérie a sacrifié pour l’indépendance, 1.5 millions de martyrs que DIEU les bénissent , vous NE voulez pas tirer la leçon ? même s’il y aura des millions de martyrs pour notre SAHARA CONTRE LES FORCES IMPERIALES DU MONDE ENTIER , impossible de remporter la victoire en jouant sur ce front. Essayez de virer la fortune de la manne pétrolière vers nos frères algériens , ce sont eux qui méritent cette manne. Ne saisissez pas l’occasion d’un peuple conscient, calme, qui ne cherche pas d’instabilité, et qui est préoccupé par fardeau de pauvreté et responsabilité de susbsistance envers leur famille. LA VIE EST COURTE- L’OBSCURITE DU TOMBEAU NOUS ATTEND ……..QUEL AGE AVEZ VOUS MONSIEUR !? COMBIEN VOUS RESTE POUR MOURIR !!? LA FIN BIOLOGIQUE SUR LA PORTE. TENDEZ LA MAIN AVOS FRERES ET OUVREZ LA FRONTIERE ENTRE LES DEUX PEUPLES. Moi même j’ai grand besoin de boire un café à SIDI BELAABBASS à TELEMCEN.
    _______Je vous jure, qu’un jour je conduisais ma voiture de TAZA vers OUJDA , en compagnie du feu père, et juste à l’entrée d’Oujda , j’ai enrayé la voiture ,mon père jetait un regard vers la zone frontalière , et posait son mouchoir sur ses yeux , en disant eh bein , malheureusement , si la frontière est clôturée.ET dit qu’il aimerait bien boir un café à TELEMCEN SIDI BELABBAS- AIN LAHDJER, mon père a passé plus de 20 ans dans ces zones . OU EST MON PERE!? gisait inanimé , et etérnellement dans son tombeau .الرأفة والرحمة للشعبين المغربي والجزائري . دوام الحال من المحال. الحياة فانية…يا من هم في غفلة…قد تفاجئكم الموت في كل لحظة واتقوا الله سبحانه.

  10. justice&verite dit :

    y’a-t-il une justice qui puisse poursuivre ces autos-proclamés responsables de l’algerie pour leurs mefaits?

    Ou bien sont-ils des dieux sur terre?

    Ils ne sont meme pas elus par le peuple et ils negocient au nom du peuple algerien et en realité s’ils etaient meme legitime ils doivent rendre des comptes de leur poste de responsabilité au peuple algerien.

    Nous avons les dates, les noms de tous les responsables « NON LEGITIME » et nous avons des documents/dossiers qui justifient leur vol et viol de la nation algeriennne.

    Chaque algerien a le droit et le devoir de prendre note sur les agissements de ce pouvoir dictateur et leurs familles en algerie et á l’etranger et le jour viendra pour le jugement.

    Le dossier criminel de Boutef s’enrichit:
    il a commis un vol-et-viol de plus contre la nation algerienne.

    Au bon entendeur.

  11. Derquaoui dit :

    Je trouve bizarre les dernières sorties médiatiques de Ait Ahmed !

    le premier, Dans une lettre adressée, le 9 décembre dernier au haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, dénonce « le harcèlement judiciaire et policier » contre ses militants, en particulier le fédéral du parti à Ghardaïa, Kamel Eddine Fekhar. Ce dernier, estime Hocine Aït Ahmed, est victime, en permanence, « d’un harcèlement policier, administratif et judiciaire ». Ce que je trouve de bizarre dans cette affaire c’est le calendrier de sa sortie qui coïncide avec l’affaire de la militante du sahara occidentale Aminatou Haider qu’il cite d’ailleurs, non en la soutenant et dénoncer par la même occasion son harcèlement réel par le royaume marocain, ce qui serait logique pour ce grand défenseur des droits de l’homme, mais en dénonçant l’hypocrisie et le double discours du pouvoir algérien qui selon lui « mène campagne en faveur de la militante sahraouie Aminatou Haïdar tant sur la scène internationale que dans les médias publics et privés algériens (alors que) depuis des années, c’est dans le silence complice des plus grandes démocraties du monde que le peuple algérien est empêché de s’exprimer librement. Médias sous contrôle, espace public monopolisé, société atomisée et mise sous pression policière permanente », estime –t-il. Bizarre !! vous ne trouvez pas ? s’il avait dénoncé le pouvoir algérien sans le lien avec Aminatou Haider, ces serait normal. s’il avait dénoncé le pouvoir algérien et le royaume marocain en soutenat Aminatou Haider ce serait encore mieux. J’ai comme une impression qu’il mène campagne au service de Sarkozy et du Maroc pour orienter les regards vers la voisine algérienne histoire de détourner les regards, d’autant plus que le Maroc est sur cette ligne.

  12. AMENAASH dit :

    le recit que vous nous dictez monsieur Azalmat n’a ni queu ni tete.les peuples Marocain et Algerien vivent dans un meme dileme totalitaire,gouvernés par des dictaturs mafieuses,pourqouoi ne pas se preocuper plutot comment additioner nos 2 forces pour nous en debarrasser pour etablir des democraties laics afin de ressemblé a des nations libres et democratiques pacifiquement.Ou alors remercie plutot le createur que nos gouvernants respectifs et ignards inspirés du whabisme et panarabisme de ne leur pas permis d’avoir une bombe atomique.

  13. Djamel dit :

    Saad Lounès est un journaliste aveuglé par la rancune.
    Je ne peux même pas lui faire confiance pour décerner le blanc du noir.

    Yennayer ammegaz à tout le monde.

  14. Lounis dit :

    Posons-nous juste la question: « pourquoi et dans quel but Le Grand Boudiaf (que Dieu ait son âme) a été assassiné et qui en est l’ordonnateur ».
    Une réponse à cette question vous dira pourquoi Ait Ahmed a fui l’Algérie, pourquoi Abane à été exécuté, pourquoi… et pourquoi les envahisseurs de l’Algérie qui viennent du Maroc tuent des algériens et s’enrichissent en paupérisant le peuple. Le drame, c’est que l’armée algérienne de la nouvelle génération laisse ces escrocs assassins au pouvoir et des barbus s’enrichir avec le sang et l’argent du contribuable.
    Quand on voit qu’un enseignant barbu, traître de la Nation algérienne, islamo-baathiste, est conseiller d’un nain de jardin porté par l’armée algérienne à la présidence de la République, seul un sursaut du petit peuple pourra sauver notre pays puisque ceux dont on avait espoir se sont cachés comme des femmelettes.
    Tant que l’Algérie reste peuplée par des barbus et des burquas et tant que les corrompus ne rendent pas compte en public, l’Algérie restera sous le drapeau de la France et détestée de par le monde. Surtout lorsque l’armée elle-même est corrompue. Pôvre Algérie!

  15. petroleonline dit :

    Cher –AMENAASH–

    ____ Vous avez qualifié mon commentaire de -RECIT– ET sans tête ni queue-( voir bouzalmat omar-ci haut et site – http://petroleonline.unblog.fr
    ____Donc , ici je me suis identifié ,et quand te présente identifié , à l’instar de ma position ,le peuple Algérien va croire en vous et à vos principes fantômes et vos plans d’action. Nous, on cherche de la paix pour les deux peuples et on espère que l’Algérie cesse d’amonceller l’arsenal de guerre , afin que tu te trouves pas un jour sur la ligne de front . Tu parles du changement des régimes et l’instauration de la démocratie …quand est-ce que la démocratie a vu le beau jour dans le territoire arabe depuis des millions d’années ? vous, si le gouvernement algérien vous tend la main et vous honorifie d’un bon poste de sécurité , je suis certain que vous allez chercher et appréhender mr. EL MOUHTAREM !!!! ET AU LIEU de lui envoyer des commentaires à modérer , vous allez lui envoyer des policiers pour l’arrêter.

  16. boudersa dit :

    Après les intérêts pétroliers,le pouvoir suit son chemin de fidélité à l’étranger, où il a déjà bradé les prix de vente de gaz. J’ai démontré que l’Algérie a perdu en quatre ans entre 14 et 18 milliards de dollars, en vendant son gaz à des prix inférieurs aux prix internationaux. Cette nouvelle donne n’est pas une surprise en soi.

  17. Benhabra brahim dit :

    Cela fait exactement 10 mn que je vient de decouvrir votre journal…AAAAAAAH CA COMMENCE tres tres mal !!!ON VEUT UNE OUVERTURE SUR L ATLANTIQUE…..CA VA!!!!!!!…Kayen drahem.. kayen el gaz..kayen el petrole..Le maroc il rend leur pays au sahraouyines bi etre netfahmou……..Au revoir

  18. mohand dit :

    A cet intervenu sarcastique qui nous découvre, sache que le problème que tu soulèves ce n’est pas le notre, nous avons nos soucis , réglez vos problèmes avec vos voisins du Sud… quand au petrole et au gaz , vous avez vous aussi du phosphate et du tourisme … personne ne procure la nourriture à l’autre et c’est bien ainsi.
    Mohand

  19. petroleonline dit :

    ///_)
    /// ) _/)_/)_ONSIEUR -BENHABRA BRAHIM-
    ______ Si vous insérez em mémoire l’idée d’ouverture sur l’Atlantique ,pensez dabord , est-ce que vous acceptez quelqu’un par son par excès de zèle et de courage d’oppression à perforer un mur de votre maison sans foi ni loi , et si vous acceptez tel acte , et vous le jugez légitime , Elancez-vous pour frayer le chemin vers l’Atlantique . Ne jetez pas les allumettes dans un baril de pétrole ou d’explosion. Veuillez fournir un commentaire logique et utile pour les deux nations .

  20. Sofia dit :

    Ce message s’adresse à tout les algériens qui sont obligés à chaque fois de comparer leur situation avec celle du Maroc je vous dirais que nous au Maroc on se plein pas car notre Roi n’est pas obsédé par voir notre voisin rabaisser alors que Bouteflika veut absolument la perte du Maroc chose qui n’arrivera pas car le peuple Marocain suivra son leader jusqu’au dernier souffle donc je pense que déjà au niveau des critiques gardez les pour vous et regardez les problèmes de fond que rencontrent votre pays avant de venir critiquer le Maroc qui sans richesses naturelles reussit à développer l’Économie en Afrique.

    Les mauvaises langues bavent par jalousie on nous as appris à laisser aboyer les chiens ils ne valent pas la peine de s’y intéresser

  21. http://petroleonline.unblog.fr dit :

    ahhhhh….SOFIA مهلا….مهلا…مهلا..

    Il faut apprendre comment aller doucement , il faut jamais blesser….les Algériens et algériennes sont frères et soeurs , ce n’est plus leur faute , d’ailleurs , ils ont le droit de critiquer à tort et à travers….Ne vantez pas comme un paon, et dire le Maroc est un paradis dans l’exil. Nous, nous voulons expliquer comment l’algérie a tué nos frères et membres de familles dans une guerre au Sahara imposée sans foi ni loi par le régime algérien et lybien , et même si ,si la lybie s’est retirée ,ses crimes de guerre restent gravés sur nos mémoires ,nous sommes pas rancuniers quand le régime s’excuse , même en donnant des arguments mensongers ou des allégations quelconques .La pire situation c’est que le président BOUTEFLIKA , doit être interpellé un jour par une commission judiciaire quand l’algérie devient démocrate, pour avoir falsifié son autobiographie , en effaçant ,le lieu de naissance , qui est : oujda – les écoles d’études : c’est oujda, en les laissant sans renseignements , sont des cases obligatoires.ET ALORS , peut on penser à une paix avec cette personne , qui nie le lieu natal, et qui nie les lieux où on lui appris les premières lettres A-B-C-D-E-F… c’est un président ingrat…ingratitude générale…ne peut jamais être emblème et représentant des droits du peuple algériens ,il nie son lieu natal..!!!!! comment va reconnaitre les algériens et leur lieux de naissance……En fin appuie une cause illicite au SAHARA MAROCAIN, et lutte sauvagement contre nos frèrs de KABYLIE à tizi ouzou et autres ,en utilisant les opérations d’enlèvements et tortures devant toute la planète….Nous avons attendu l’ESPAGNE et sa presse pour critiquer mr bouteflika à propos de la sauvage réspression contre nos frères KABYLIES , mais ni la presse espagnole ,ni française ,ni américaine ,ni autres a osé dire, respectez les droits des kabylies…..tout le monde fait la sourde oreille ….C’est quoi ça donc ? C’est la manne de gaz et pétrole que mr bouteflika a accordé aux européens à un prix symbolique , a exposé à bas prix pour faire appaiser l’opinion EUROPEEN ,cette fois ci- en vertu du dicton arabe …..cibler une seule
    pièrre vers 02 oiseaux….brader les gaz envue d’acheter le silence contre interêt des droits de l’homme en kabylie et en algérie entière et acheter le soutien de foin contre l’affaire du SAHARA marocain.

    -la vérité en route.
    -le regret en route.
    -la fin biologique en route.
    -ودوام الحــــــــــال من المحــال…آآآآآآ

  22. Soliloque dit :

    Je vais faire du copié-collé de ce que je viens de lire sur un autre forum. Je ne juge pas, je prends acte et j’essaye de voir où est le vrai du faux ou, le faux du vrai. c’est un commentaire sur un autre article de ce même Saad Lounes :

     » Ne tombez pas dans le piège, sachez lire entre les lignes…..il faut d’abord comprendre qui est ce Saad lounes qui signe ce torchon.

    Ce Saad lounes est un pseudo algerien, c’est un marocain d’Algerie, un journaliste opposant mortel du régime algerien, il travaille pour le compte des sevices secrets marocains, il est bien connu de nos services secrets, et surtout de nos journalistes professionnels comme etant un « larbin » au service du Maroc ils ne lui accordent aucune importance et aucun credit, sans l’internet personne n’entendrait parler de lui.

    Dans tous ces « torchons » il glisse toujours la designation « CLAN D’OUJDA » pour parler de Boutef et du regime algérien…sa strategie (et c’est la strategie de ses commanditaires du Makhzen qu’il est juste employé à appliquer) est la suivante:

    Comme les algeriens sont anti-marocains, pour se debarasser du regime algerien qui bloque les relations algero-marocaines, ils faut le faire detester par le peuple en rappelant constament les origines de Boutef…ils ont comme ça l’espoir que le peuple deteste le regime sous ce pretexte et s’en debarasse au profit d’un autre regime plus ouvert aux marocains!!!!!

    il ne faut jamais prendre au serieux ce que ce farfelu et faux-algerien raconte, il divague et brode des histoires sur l’Algerie tout en etant à des milliers de KM d’Alger, en recopiant les depêches que lui envoie les services secrets marocains hostiles à l’Algerie.

    Personne ne sait ce qui se trame à Alger en etant à Paris ou à Rabat. Il n’a aucun lien avec El Moradia. il ne sait même où elle se trouve; il ne se rend jamais en algerie, il n’a aucun lien avec les vrais observateurs de la vie politique algerienne qui eux se trouvent à Alger prés d’El Moradia.

    Ce Saad Lounes ce n’est qu’un autre falsificateur sorti du chapeau de nos voisins de l’ouest, avec lui la vérité sera toujours ailleurs. »

  23. boulanji dit :

    beaucoup d’interventions , beaucoup de bruits et personne n’arrive à poser la question qu’il faut :
    pourquoi l’algerie qui a tous les problemes du monde ,insiste et persevere pour destabiliser le maroc ?

    est ce pour detourner l’opinion publique algerienne des problemes inetrieurs et du pillage systematique operé par les militaires et leurs complices civils?

    est ce que le maroc constitue un danger pour l’algerie ? dans ce cas dans quel domaine et a quel niveau?

    le fait que l’algerie soit inscrite dans la liste noire des pays pestiferes, de ses conflits avec la quasi totalité du monde arabe ( a cause de sa complicité avec l’iran ) , la france et l’europe , l’afrique , etc … ne demontre -t-il pas que l’algerie est fautive et qu’elle doit reviser sa politique exterieure?

    les algeriens , en maintenant leur haine vis avis des marocains , saoudiens , egyptiens etc etc ne vont ils pas dans le sens voulu par le regime militaire qui les avilise et qui les pille?

    voila certaines questions à mediter …

  24. kotama dit :

    les algeriens vont dans le sens du pouvoir algerien comme le marocains vont dans le même sens qu’israël,leur roitelet, la france, USA et Pays arabes sionistes.
    Le maroc et l’egypte représentent un réél danger pour l’algerie et toute l’afrique du fait de ses alliances contre nature (il faut être marocain ou egyptien pour ne pas le voir).
    le débat est polué, on ne peut plus parler des vrais problèmes de l’afrique sans que les marocains ne mettent leur grain de sel dans le dossier du sahara occidental qui ne relève que de l’ONU.
    on dénigre l’algerie avec force comme si les maroc ou les pays arabes satélites d’israël font mieux.
    tous les pays arabes ont de graves problèmes à résoudre, notamment le maroc et l’egypte (défigurés par le tourisme sexuel,la misère, le chômage, corruption …), mais on préfère cibler l’algerie, les genéraux ….
    ne pas oublier que si les généraux n’étaient pas là, le roitelet sioniste du maroc aurait ouvert grand l’algerie au tourisme sexuel et la drogue, en s’appuyant sur l’intégrismme islamic algerien favorable au maroc israëlite.
    l’algerie dépense des milliards pour rien comme fait le maroc avec les milliards du phosphate sahraoui.
    le maroc a toujours corrompu l’europe,USA et israël avec la bénédiction des richesses sahraouies et les marocains aveuglés par momo6 auquel on baise la main ne voient rien).
    C’est tout à fait normal que l’algerie s’attaque au intérêts du maroc dès que possible, car ce dernier est un ennemi et non pays frère.
    le sahara occidental n’est qu’un prétexte (s’il n’existait pas le maroc, USA et la france l’auraient inventé).

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER