Zahra et la monarchie de droit divin

mohamedvi.jpgAhmed BENANI  Politologue  Lausanne, le 9 janvier 2010

 

Que l’on ne se méprenne pas sur ma petite chronique au sujet de Zahra, la  plus jeune  prisonnière marocaine. J’entends déjà les sarcasmes de mes détracteurs, revoilà Ahmed BENANI qui  nous remet son antienne sur l’absolutisme de la monarchie marocaine ! Je passe outre, mais dois cependant deux ou trois explications sur cette monarchie de doit divin et son chant du cygne ! 

M6, Monarque de droit divin, qu’est-ce que cela veut encore dire en 2010 !  Pas grand-chose en vérité. La notion de doit divin se délite après avoir servi.  Elle a habillé  l’inversion de signe entre religion et politique au lieu du pouvoir. Cette  monarchie a très  longtemps été ou feint d’être au-dessous de la religion, à son service;  aujourd’hui elle  passe au-dessus, elle instrumentalise le religieux et d’abord à son propre  profit, comme  source de légitimation quasi éternelle.

M6 est commandeur des croyants (amir al  mou’minine) cf. articles 19 et 23 de la constitution. Et comme on est un peuple de 35  millions  d’imbéciles, le roi, ses idéologues, ses oulémas, gèrent le sacré de sorte  à nous maintenir  dans la névrose collective ou la fatalité, c’est selon.  « Tout pouvoir vient de Dieu», formule d’une affligeante banalité, mais  constamment  invoquée elle acquiert une signification toute particulière dans le contexte makhzénien; elle  se charge effectivement de la revendication d’un lien immédiat, permanent  et exclusif avec  le Ciel. Naturellement que ce Ciel est dissocié du terrestre et n’a  d’autre communication  avec lui que par le truchement du souverain terrestre M6, et la boucle est bouclée.

Après 38  ans de cette mythologisation sous Hassan II, M6 nous rejoue la même dramaturgie,  il  prétend remplir une fonction qui l’emmène aux antipodes de  l’ici-bas  et de l’au-delà. Il est  l’acteur d’une nécessité qui n’a rien au-dessus d’elle, celle de la conservation du corps  politique et de son cadre immuable, le makhzen. Il se pose comme  l’instance garante de  l’intérêt vital de la communauté des sujets. On est avec cet ordre là,  celui de l’altérité  divine, dans la clôture du domaine humain !  «Il y a encore quelque part des peuples et des troupeaux, mais pas chez nous,  mes frères.  Chez nous, il y a des Etats. Etat ? Qu’est-ce que cela ? Allons, ouvrez  vos oreilles, je vais  vous parler de la mort de peuples.

L’Etat, c’est le plus froid de  tous les monstres froids. Il ment froidement; et voici le mensonge qui s’échappe par sa bouche: «Moi, l’Etat, je suis le  peuple».  L’Etat au Maroc, chacun sait ce qu’il est en réalité et c’est cette réalité qu’il s’agit de  transformer.  La symphonie que nous commençons de jouer, au niveau de la société civile, par  la lutte  des femmes, le refus du patriarcat islamique totalement anachronique, les  progrès de la  sécularisation et les percées encore timides de la démocratisation, fait que  nous réfutons de  plus en plus la divinisation du pouvoir.  S’il est impossible de renverser l’0rdre établi d’un coup de  baguette magique, nous savons  que nous avançons tout de même.

La constitution dans ses articles 20 et 21 fixe les règles  de la successession monarchique, j’ai cru comprendre que le prince Moulay Hicham réfutait  les règles de la primogéniture et s’inscrivait dans un combat pour l’établissement d’une  monarchie constitutionnelle. Où est Moulay Hicham aujourd’hui ; je le  comptais parmi mes amis et le compte encore; dans ma petite chronique au sujet de Zahra, je lui  signifiais  également qu’il est temps qu’il se manifeste de manière forte et  significative. M’entendrez-  vous, prince-citoyen !

Commentaires

  1. AMOKRANE dit :

    Cher ahmed j’apprécie bcp ton article sur la monarchie de droit divin; c’est assez clair et limpide. Je me rappele t’avoir dit il y a plus de trente années à lausanne l’absurdité d’embrasser chaque fois la main du roi. T’en rappeles tu?Ainsi donc le pouvoir marocain jette des jeunes étudiants(es) qui réclament des soins en.. prison et cela en 2008 2009, c’est d’une violence terrible. Notre impuissance à aider ZAHRAR ou toute autre victime nous fait fumer des tonnes de cigarettes; mon éveil au monde est très dur. MERCI CHER AMI DE NOUS INFORMER SUR VOTRE PAYS sur le peuple marocain frére amokrane nourdine boghni

  2. AMOKRANE dit :

    Car Mohammed VI n’est pas seulement le « commandeur des croyants », le maître absolu en
    son royaume. Il est aussi le chef d’entreprise le plus puissant du pays. Par l’intermédiaire de
    la holding Siger (anagramme de regis, « du roi » en latin), le palais contrôle les secteurs clés
    de l’économie marocaine: construction, agriculture, banques. A lui seul, Mohammed VI pèse
    6% du PIB du pays, ce qui fait de lui la septième fortune royale au monde, selon le
    magazine Forbes.

    Source : lejdd.fr

  3. amghar azzamni le vrai dit :

    Le commentaire de MR Benani est lourd de renseignements sur ce que vit le peuple marocain sous le régne divin du roi Mohammed 6.Ces monarchies qui survivent au temps sont-elles soutenues par des monarques qui ne disent pas leurs noms? Je le pense vraiment , quand on sait que les pays occidentaux gouvernés par des faux démocrates universels sont à chaque fois présents lorsqu’il s’agit de les sauver du détronement tant leurs intérets sont en jeu!Les abandonner est surement dangereux pour ces ogres mangeurs des économies de pays au régne oligarchique!Intégerer une démocratie dans ces pays c’est renoncer aux interets économiques qui les interesse.
    Le Maroc,l’Arabie séoudite et les pays du Golf sont tous logés à la meme enseigne et se font escroquer par les américains,les français,les espagnols,les allemands et les autres à l’odeur de l’argent alléchée!
    Les monarques , d’une maniére générale sont rigoureux,sévéres et sans pitié à l’égard de tout ceux qui se mettent en travers de leur route.Ils sont prets à massacrer , à emprisonner tous les récalcitrants parmi leur peuple!En général,ils allient trés souvent la religion à leur mode de commandement,c’est ce qu’il leur permet d’asseoir leur souveraineté et leur suprématie impériale.

  4. Benhabra brahim dit :

    J E VIENS DE DECOUVRIR VOTRE JOURNAL!!!!Punaise il s en passe des chose au MAROC..Les marocains ne veulent pas d une republique chez eux.Car ils sont devenues incapable de prendre leur responsabilite de citoyens!!!!FORCEMENT quand on est sujet du roi depuis des lustres… »Un roi qui ne travaille pas » comme l avait taxe un jour Chirac….Au revoir

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER