La LADDH doit dénoncer tous les saccages !

bouchachi.jpgMohand pour « Algérie Politique »

Le sujet me parait anecdotique par rapport aux grands problèmes de l’Algérie. Le bradage des biens des Algériens pour de sombres positions revanchardes. J’aurai voulu que la LADDH se mette en position de dénoncer la corruption comme le font les organisations internationales et particulièrement Transparency International. Il faut dénoncer le saccage d’un lieu de culte mais aussi tous les autres saccages. Un à un, vous avez la capacité juridique, des hommes pour décortiquer les faits et expliquer les entorses aux lois et vous avez une armée de cadres prêts à vous encourager et à vous renseigner.

Votre  association ne devrait-elle pas être visible sur la scène économique, sociale et politique ? On ne vous voit pas défendre les ouvriers de la SNVI  par exemple, Le dr Kamel Eddine Fekhar, le jeune Mohamed qui se meurt dans les geôles algériennes sans parler de milliers de cas qui méritent autant votre appui que nos compatriotes de Tizi-Ouzou.  Bien sûr ce fait va être repris par toute la presse étrangère et tant mieux, pour attirer l’attention de l’opinion publique internationale, nous pensons que tous les actes illégaux contre les Algériens, tous les Algériens, doivent être dénoncés de la même manière et avec le même objectif.

Au risque de toucher la sensibilité des Chrétiens, je dirais que heureusement pour eux ils sont bien défendus de par le monde, ce n’est pas le cas des Algériens dont on enfonce la tête dans le sol profondément pour qu‘ils ne disent rien et continuent de se taire. 

Commentaires

  1. Mohand dit :

    Voici entre autres saccages ce que la LADDH devraient pouvoir mettre à nu.

    J’ai parcouru ce commentaire de l’organisation Obama,il est long , mais je le trouve plein de révélations claires. Peut être est il opportun de le reprendre en article , il aurait plus de visiteurs et parmi eux sans doute des gens de bonnes volontés pour agir. Je ne sais pas également dans quelle mesure on pourrait transmettre ce genre de révélations aux autorités exécutives et aux détenteurs du pouvoir legistatif afin de les baigner dans les mics macs qu’ils autorisent par leurs silences ».

    Voici ce qu’écrivent les « Eveilleurs de conscience »

    « On n’a pas fini de parler des pactes de corruption passés par les corrupteurs, les corrompus et les je-m’en-foutistes qui gère le « Beylik » de l’Algérie.
    Voici en quelques lignes, une synthèse sur un sujet sur lequel nous revenons pour plus d’informations. A un moment ou le Président et son Premier Ministre émettent des circulaires pour disent-ils combattre la corruption, il est bon donc de donner quelques faits qui montrent que les corrupteurs nous en connaissons quelques uns, et nous les dénonçons quant aux corrompus et les membres des gangs qui facilitent les vols , ils sont tout aussi facile à trouver , il suffit d’écouter les citoyens qui les dénoncent courageusement dénoncent, il y a même des services compétents qui détiennent des listes et des dossiers qui aboutissent là où habituellement ils roupillent pour ne pas éveiller les démons selon la procédure consacrée.
    On mise sur de mauvais chevaux qui se compromettent pour se partager des faveurs au détriment de l’Algérie c’est la règle et tant qu’elle est appliquée les finances publiques continueront de servir de beylek d’où l’on puise sans retenue et sans risque.
    L’Algérie a pourtant les cartes en mains pour attirer les meilleurs et elle a la possibilité de faire de grandioses réalisations. Mais avec des cancres, des manipulateurs et des gangs mafieux organisés qui prennent en otage des secteurs entiers cela n’est pas possible .Nous constatons impuissants à la dilapidation des deniers publics, à l’enrichissement injustifié d’étrangers qui par les artifices dont ils ont la maitrise arrivent à mettre dans la « poche » des dirigeants qu’on aurait tendance à qualifier d’au dessus de tout reproche. Hélas il n’en est rien. En outre en Algérie , en matière de gestion des Ressources humaines on fait tout de travers; si un Directeur de wilaya s’est distingué, dans un passé récent, par de la mauvaise gestion et des malversations, comment voudrions nous qu’il s’assagit dans un autre poste où il a encore plus de pouvoir ? Il continue son œuvre. Quand on n’a jamais géré on ne peut apprécier les qualités qu’il faut avoir pour diriger.
    Les hommes sont les clefs de la réussite ou de l’échec de toute entreprise. Le problème est pourtant bien appréhendé il réside dans la situation particulière qui veut que ceux qui apprécient sont aussi des cancres. A l’heure de la mondialisation et de l’internet on continue de diriger les « affaires » avec nos petites manies acquises de la longue expérience qui perdure et qui fait que nous n’avons pas encore compris que pour juger et donner des sauf conduits et des habilitations il faut d’abord être soi même intègre et moralement inattaquable et il faut des règles pour que l’intervention de l’homme puisse être canalisée et surveillée pour éviter qu’elle déborde de son rôle.
    Pourquoi passer son temps à ouvrir des chantiers et enquêter pour que les résultats aboutissent dans les tiroirs pour constituer un réservoir de règlements de comptes? S’il y a des hommes qui ont volé dans le passé , ils continueront de voler sans aucun doute. Et si on fait partie des honorables correspondants dans les entités d’Etat on est pas forcément et automatiquement des sains, bien au contraire on laisse pousser des ailes, et on se comporte en intouchables qui peut tout sur tout. Le mal de l’Algérie est aussi là , alors que personne ne l’expose ouvertement de peur des réglements de comptes.
    Même notre justice, elle est enclavée entre différents intérêts. Si nous aspirons à vivre dans un Etat de droit, commençons par là pour espérer changer les choses pour arriver à construire le pays que nous ont légué nos parents. Cessons de nous ridiculiser à la face du Monde. Cessons de creuser dans les puits noirs où sont enfouis les secrets et les valeurs. Il est plus que jamais l’heure pour les hommes sains de se réveiller pour agir et enlever aux gangs et aux voyous le volant pour faire en sorte que l’on permette à l’espoir de renaître dans le cœur de nos coeurs et ceux des plus jeunes ; quant à ceux des ainés ils sont si pourris qu’il y a rien à sauver encore moins à guérir.

    Nous avons parlé des Sociétés Ecodime, Outilac, Ofel et CMC Négoce, et nous avons expliqué que l’intérêt de l’Algérie ne se trouve pas dans la politique de TAGHANANT qui est appliquée mais dans la raison. Nous nous sommes adressé indirectement au Ministre et son staff, nous avons attiré également l’attention des organes de contrôle dans un but : arrêter le gaspillage et cesser de favoriser les sociétés avec lesquelles des pactes de corruption ont été passés, nous avons donné des indices et des preuves. Nous avions insisté sur le constat et avons dit que nul n’est à l’abri d’erreur.
    Mais si on attire l’attention sur les fautes et les délits comme on le fait avec retenue pour ne pas citer des noms et que vous ne vous remettriez pas en question, vous continuez à travailler avec vos « favoris », nous en déduisons que vous êtes soit l’instigateur et le bénéficiaire d’avantages que vous procurent ces actes illégaux soit vous êtes consentant pour plaire à ceux qui tirent les ficelles. Dans ces deux situations vous êtes justiciables.
    Nous ne taisons donc pas, nous poursuivrons les dénonciations jusqu’à les confondre les auteurs des délictueux afin qu’ils rendent des comptes car eux aussi ils ont enfreint la loi de deux pays, le leur et l’Algérie.
    Nous avons des devoirs et nous comptons bien en faire usage, quitte à vous bousculer dans vos certitudes de Ministre proche de tel ou tels groupes forts dites vous … Helas pour vous il n’y a que la saine vérité qui est forte et qui finit toujours par convaincre.
    Vous avez un bien curieux homme pour les missions délicates, il finira bien par s’arrêter de voyager entre Paris, Tunis et Dubaï avec ses secrets et les vôtres. Il est du DRS disent les langues fourchues, mais cela ne lui donne aucun droit de foutre la pagaille dans le secteur au vu et au su des Etrangers qui vous regardent agir et qui rient de votre applomb à tolérer ce genre d’irrégularités.
    Vous avez probablement trop vite gravi les échelons c’est ce qui explique votre manque de rigueur et votre complet désintérêt de l’application des lois et règlements.
    Nous allons vous secouer donc encore une fois en parlant des perfidies qui font perdre à l’Algérie son prestige et au budget quelques millions d’€ .Ces millions d’€ gaspillés on aurait bien voulu les voir investis dans les immenses besoins de notre pays et du secteur dont vous avez la charge depuis une decennie. Mais vous et vos amis, vous préférez partager avec les Etrangers et laisser les Algériens dans les Gourbis avec moins de revenus que le minimum vital.
    Nous allons aborder vos réalisations récentes dans deux domaines, pour montrer combien vos décisions sont ruineuses et que les bénéfices que retirent ceux qui dirigent ce business avec leurs amis étrangers sont proportionnels aux pertes que vous causez à votre pays.
    Constatant que le pays est sous équipé en équipements de froid par exemple, ainsi qu’en maintenance automobile après l’explosion de la demande conséquénce de l’ouverture économique en la matière appuyée par les décisions financières des banques qui permettaient aux citoyens d’acquérir des véhicules à crédit (décision remise en cause depuis par la LFC2009) créant des besoins nouveaux auxquels il fallait y répondre.
    Il fallait donc augmenter les emplois dans ces deux branches et par conséquent organiser la formation de jeunes Algériens.
    Aussi, plus de 100 ateliers de froid et 270 ateliers de mécanique ont été acquis pour doter les centres de formation. Le montant total des marchés signés dans cette optique (avec deux sociétés étrangères) est de : 98.670.332 €. Nous passons en revu ces deux points impliquant ces deux sociétés.
    L’analyse des faits nous a amené à faire des constats sans appel. On a aussi agi d’une bien curieuse manière, on a fait le « ménage » pour installer les 2 sociétés décriées sur ce marché juteux.
    Une société française Ecodime (laquelle, a probablement conclu un accord de non concurrence avec une société Italienne spécialisée Didacta comme nous le verrons plus loin) et une société belge Outilac qui règne sans partage et sans concurrence possible. Puis sont venus s’ajouter CMC tunisie sortie du néant et une SRL italienne qui est une « grenouille » et qui veut être aussi grosse qu’un bœuf dont elle a ni la carrure ni des antécédents. C’est en soi une hérésie économique mais on n’en est pas à une imbécilité près et à un constat près. Les marchés octroyés à ces entités étrangères introduites et choyées par des Algériens pour de généreuses rétributions sont sans commune mesure avec l’envergure et leur capacité intrinsèque. De plus la compromission avec le gang qui s’est constitué dans leur sillage les pousse à ne voir que la satisfaction de leurs sollicitations à n’importe quelle condition.
    En quelques mois la société française Ecodime a obtenu 8 marchés d’un montant de plus de 63.000.000 d’€ pour équiper 185 ateliers. Soit près de 10 fois le chiffre d’affaire annuel déclaré antérieurement.
    La société Belge Outilac a quant à elle bénéficié de 5 marchés pour la fourniture de 175 ateliers pour un montant global de plus 35.000.000 €. Cette société est un grossiste d’outillage. Il a été montré dans un article distinct, comment Outilac a modifié ses statuts en Juillet dernier pour apparaître dorénavant en ordre avec la réglementation algérienne. Helas pour ce subterfuge les procédures de déclarations d’activité ne s’appliquent pas avec effet rétroactif en Belgique.Partant de ce constat il est loisible de conclure que tous les marchés obtenus par cette société sont, du point de vue juridique, irréguliers.
    Rappelons que cette société a été introduite par une femme à l’origine et ce à l’occasion d’une consultation restreinte pour un metier dont elle n’avait aucune expérience ni antécédent. Elle avait cependant tissé une relation particulière avec cette personne qui s’est approchée depuis de près des personnes en mesure de passer outre toutes les lois et toutes les règles. Il leur suffit d’un coup de fil pour lui tracer toute une autoroute pour elle et exclusivement elle.
    Tout comme Outilac les marchés confiés à CMC Négoce, et Ofel sont entachés d’irrégularités, la première représente des fabricants chinois et japonais en machine à coudre, elle n’a pas la compétence minimale dans le domaine, la deuxième en quasi faillite faisait le montage de moteurs électriques avant d’obtenir plus de 2 millions d’€ de contrats en 2009 principalement dans le domaine informatique.
    On a installé ce favoritisme pour ces sociétés dont on connait les raisons. Ce qu’on ne connait pas c’est pourquoi les autorités compétentes (nous visons les services de sécurité, l’IGF, la Commission nationale des Marchés etc…) ferment les yeux et laissent se faire des dénis de droit, des escroqueries et des agents de l’ombre agir dans l’impunité .On a institué de quasi monopoles, illégaux à ciel ouvert. Transparency international, les organes de l’OCDE sont médusés de voir le silence complice de l’Algérie en ce qui concerne ces affaires.
    .On ne fait pas jouer la concurrence, une exigence incontournable dans le domaine,
    .On fait fuir les fournisseurs sérieux,
    .On favorise des pactes entre les fournisseurs (ceux qui ont des pactes de corruption) et les sous traitants au détriment de la libre concurrence.
    Ce dernier constat permet à ces fournisseurs de fixer les prix, à leur guise, sachant qu’il n’y aura pas de possibilité de les concurrencer. Souvent les prix pratiqués sont surfacturés, ils sont gonflés démesurément sans aucune pudeur ni raison, comme il est fait mention dans les lignes qui suivent.
    Tout cela sans se cacher et personne ne réagit ni ne dit rien.
    Voici une démonstration des conséquences de ce genre de manipulations des règles.
    Pour les équipements de froid, sur le marché international, il existe une multitude de fournisseurs capables de fournir l’Algérie tout en jouant le jeu loyal de la libre concurrence. Mais, on a relevé qu’on ne favorise que deux sources, les autres on les élimine de n’importe quelle façon.
    Concrètement, une société dénommée HITLON avait fourni le matériel de froid et climatisation pour un montant de près de 70.000 € par atelier, il en a fourni plus de 50. Cela s’est passé en 2004.
    Puis une société italienne spécialisée DIDACTA et à laquelle on a fait allusion ci avant, avait été choisie pour fournir lors de l’opération suivante un équipement de froid pour un montant de 186.733 € l’atelier.
    L’opération suivante, on a vu surgir la société Française ECODIME qui propose le matériel de Froid pour 391.161 € l’atelier.
    Lors de la réalisation de cette dernière opération on remarque que ni la société Hilton ni la société Italienne ne sont présentes pour le bonheur du Français. En 2006 c’est la société française ECODIME qui rafle le gros des marchés. De même qu’en 2008, elle a été retenue moyennant le montant de 449.858 €. Et lors de l’appel d’offre 53/08 elle a raflée le marché des équipements de froid pour 887.764 €.
    Et enfin lors de l’AO 54/08 on voit revenir la société Italienne DIDACTA pour l’équipement d’un atelier pour un montant de 297.887 €.
    Puis l’opération suivante 55/08 c’est encore la société Italienne DIDACTA qui est adjudicataire des 15 ateliers mis en concurrence pour le prix de 432.000 € l’un.
    Cependant vous remarquerez que cette dernière s’est alignée en quelle que sorte sur le barème de la société Française ECODIME soit 449.000 € l’atelier.
    Cet ajustement par le haut nous amène à nous interroger sur les raisons qui l’ont institué de facto.
    Enfin en 2009 c’est la société Française ECODIME qui a raflé les marchés pour l’équipement de 50 ateliers au prix de plus de 359.592 € l’atelier.
    Toutes ces données sont publiques, donc on ne trahit aucun secret d’Etat.
    Vous remarquerez que :
    1) les autres soumissionnaires sont écartés alors qu’ils sont moins chers à plusieurs occasions.Leur présence aurait permis de casser le monopole formé de 2 sociétés italienne et française en tirant notamment les prix vers le bas.
    Les sociétés concurrentes qui ont été éliminées ont proposé une à 220.000 € l’atelier, c’est la moins cher, et la deuxième pour 262.000€ comme l’atteste le PV d’ouverture des plis. Lire le prochain sujet y afférant avec tous les détails possibles.
    2) Informé probablement de l’existence d’autres soumissionnaires, la société française ECODIME a baissé ses prix de près de 100.000 € l’atelier. Pour l’ensemble du lot soit 50 , c’est donc 5 millions d’€ de différence.
    Rares sont les sociétés sérieuses qui peuvent faire des rabais de cette importance. Mais la société est consciente que ce prix est encore surévalué, il permet d’engranger des bénéfices suréalistes tout en alimentant généreusement les comptes dans les iles britaniques , la Tunisie ou Dubai…

    Parti de près de 70.000 € l’atelier en 2004 (avec Hilton) puis 186.000 € et 297.887 € avec Didacta pour arriver en 2008/2009 à un prix de 449.000 € l’atelier puis redescendre à 359.000 tout cela n’est pas du tout économiquement fiable. On affirme que les règles de saine concurrence n’existent pas dans ces opérations pilotées par le Ministre de la Formation.
    Pour ce qui est du volet mécanique, la société française ECODIME a eu également un marché en mécanique véhicules industriels pour un montant de 438.108 € l’atelier (en 2007)
    En 2009 il propose le même matériel pour 522.062 € – Et ça passe !
    Ce constat nous a poussés à regarder de plus près.
    Ce que nous avons trouvé est ahurissant. Le même matériel a été coté à un prix différent d’un marché par rapport à un autre dans la même spécialité et par le même fournisseur, dans la même période.
    Ainsi pour équiper 3 établissements 2 à l’Est, un autre à l’Ouest, la société française ECODIME a facturé les 2 équipements comme suit:
    climatisateur didactique système bi-split de marque ECOCLIMSPLIT de Ecodime 7.023,20 € Climatiseur monobloc ref ECOCLIMono : 6.206,60 € Et pour les équipements destinés à un autre établissement dans l’Ouest , objet d’un autre marché, le climatiseur monobloc ref ecoclim mono à 9.413,00 € et le climatiseur didactique syst bi-split ecoclimsplit à 16.329,70 € l’unité.
    Cela s’appelle du vol de la tromperie et un manque de respect flagrant.
    Inutile de vous préciser que ces prix sont très élevés par rapport à ceux disponibles sur le marché international.
    Pour la mécanique Outilac a fait mieux encore, elle a facturé en devises de soit disant moteurs algériens à 10.000 € l’unité sans parler de véhicules montés en République Tchèque à 30.000€ et d’une Peugeot à 28.000 € (les détails sont dans un sujet distinct mais que nous reprendrons prochainement pour revenir sur ces cas qui défient la morale et qui nous incitent à en parler).
    Il y a donc des moteurs algériens de véhicules légers et nous autres Algériens on l’ignorait. Il a fallu qu’un Belge en partenariat avec un Algérien (ancien du secteur) installé dans l’Ouest algérien, pour qu’on découvre ce type de moteurs. Mais voila l’Algérie les paie trop cher et en Euro s’il vous plait, tout cela n’éveille aucune réaction ni désapprobation de quiconque. Il a suffit rappelons nous d’un coup de fil et dont l’instigatrice est une algérienne qui a su manœuvrer avec l’Italien aux multiples bijoux qui d’ailleurs est un compatriote d’Origine du responsable de la société française.
    On n’a pas besoin d’enquêteurs formés à Harvard,ou de « malgaches » formé sur le tas, le bon sens suffit. Il suffit de regarder et d’analyser les décisions c’est à la portée de n’importe quel citoyen objectif. Par ailleurs les données sont bien heureusement publiques.
    Comment dans la même année pour le même client, pour les mêmes produits ayant les mêmes références du même fournisseur on se permet cette légèreté. Comment on peut voler ainsi l’Algérie impunément. Comment peut on facturer des produits soit disant fabriqués en Algérie, deux fois leur prix et les payer en €. Nous ne pensons pas qu’il existe des fonctionnaires qui accepteraient d’être laxistes pour laisser se produire ce genre de faits s’ils ne sont pas obligés de le faire.
    Il y a donc des personnes au dessus des lois et qui décident sans que personne ne puisse leur dire pourquoi ?
    Nous reviendrons sur chacune des sociétés incriminées de la même façon pour éviter que les faits tombent dans l’oubli ou que d’aucuns diront un jour ah on ne savait pas. Vous saurez tout, et partant vous serez donc responsables et coupables de ne rien faire si vous avez un brin d’autorité et de pouvoir administratif ou juridique et que vous ne faites rien.
    Obama (les éveilleurs de conscience)

    PS : Si vous voulez participer à cette chasse aux sangliers et aux loups cachés dans les bureaux capitonnés de la République algérienne, envoyez vos mails à la direction du blog, qui saura nous les faire parvenir pour une meilleure cohésion de l’action de salubrité nationale dans ce secteur et dans les autres. »

  2. amghar azzamni le vrai dit :

    Comme notre ami Mohand,la défense de tous les cas se rapportant aux droits de la personne humaine rentre et cadre trés bien avec les activités de la LADH y compris les saccages et mise à sac du local qui abrite à Tizi Ouzou,les cérémonies rituelles des chrétiens.Cependant,il ne faudrait pas non plus que cette organisation dont on attend beaucoup plus que ce qu’elle ne fait,se focalise aussi profondément sur ce cas en oubliant de sérieux problémes inhérents à l’exercice de toute la démocratie dans notre pays car en s’y attanquant avec force à cet épineux probléme récurent, gageons le cas de l’attaque perpetrée contre l’édifice culturel des chrétiens n’aurait jamais eu lieu.Beaucoup d’injustice sont commises sur des algériens soucieux de vivre dans la sérénité dans un pays qui leur appartient!
    Amghar AZZAMNI le Vrai cette fois-ci!

  3. radjef said dit :

    Bonjour tout le monde.Mes salutations distinguées à Mohand. Que l’honorable LADDH nous montre le lien historique qu’a l’Eglise evangiliste avec l’Algérie…Decidement quand il y a un poste à gagner chez Mme l’AFP, dans un journal a grand tirage en France…on voit l’humanisme partout en Occident…Comme si l’Occident avec sa constellation d’ONG n’est pas responsable de la situation que nous vivons aujourd’hui en Algérie; comme si cet Occident n’est pas le maitre de la colonisation; comme si cet Occident n’est pas celui qui maintient a la tête de l’Etat algérien une bande de voyous sans scrupules et sans dignité.

  4. davidlemac dit :

    QUE DE PROBLEMES !!!!
    la destruction d’un lieu de culte (surtout ultra minoritaire dans un ocean de monopole) est porteur d’une trés lourde charge sybmbolique
    Il interpelle les militants de la LADDH sur un fondamental des droits de l’homme, la liberté de croyance d’opinion, de culte, et d’expression
    Ceci étant, la situation des droits de l’homme en Algérie, ça fuit de partout et honnêtement on ne sait plus ou donner de la tête.
    REJOIGNEZ LA LADDH !! ! et MILITEZ pour vos idées

  5. louise dit :

    oui. j’aime bien participe à la LADDH avec mes idees

  6. Anissa dit :

    Je ne comprends pas pourquoi mes messages passent pas avec le name louise ????

  7. yacine yacine dit :

    je di bien et je repete k les faits des mesulmans ne reflent pas l esprit de l islam ,surtt dans et apres tt les evenement qui a connu le monde ces 3 siecles et la colonisation ,lisez l histoire objectivement svp ,
    l islam n interdit pas aux gens de pratiquer leur culte ,ni de leur imposer , et je sais k si les algeriens n acceptent pas k d autres algeriens soient chretiens ou communiste ,c par leur naifete et ignorance et sont victime du regime ,qui leur a mal enseigne et ce n est pas la faute de l islam , et malgre tt les mesulmans , les arabes , les algerien sont humanites malgre tt ce ki s ‘est passe ki est un cumul psychologique
    posez la question aux algeriens vivant partt au monde et k ils disent la verite si les europeens leurs respectent , et si ils sont humanitaires avec eux ou entre eux seulement ,mais k la minorite doit tjrs accepte la loi de la majorite et k cette majorite respcte la minorite et ce , sous la protecion de la loi et pacifiquement
    car la minorite en algerie ,culturelle , religieuse , n a pa su prouver leur bonne intention et ce ki mets les algerien en peur d eux car ils ont vecu sous la colonisation francais et ne veulent plus retourner
    pourkoi les mokran , el haddad , lala fatma n soumer ,krim belkacem , ait ahmed ,ouamarane ,amirouche ,….defendait l arabite et l islamite de l algerie mais k les autres soient respecte
    meme question pour les kabyles :( je ss un kabyle) et jai tjrs vu ke les kabyles n ont pas su milite pour l identitekabyle , car si d un cote ils pnsent k les arabes son inferieur a eux culturellemnt , pour on juge ou on deteste un ignorant si il n apas la meme responsabilite
    dieu a dit au prophete mohamed qu il a choisi : ولو كنت فظا غليظ القلب لانفضوا من حولك
    pour cela je demande aux minorite d utiliser les bonne maniere pour exprimer , et les algeriens sont tolerant meme si les conditions ki les poussent par fois t surtt la repression et l ignorance
    merci
    vive l algerie mesulmane ,amazight ,arabophone et pas arabe bien sur ,nord afiricaine
    vive la kabylie parck je ss un kabyle et jaime ma region sans k je deteste les autres bien sur
    depuis des siecles et ns vivons ensemble et si une catastrophe touche un algerien de tlemcen , de oran , de batna ou de Tizi ouzou , les algeriens de tt les points du pays ki vont le sauver sans k il attnde le soutien de l etranger car ns sommes humaniste et j en suis sure

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER