• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 janvier 2010

Archive pour le 14 janvier, 2010

Deux officiers de l’ANP tués à Allaghene (Bejaïa)

terrorismealgerie.jpgDeux officiers, le commandant du secteur militaire de Béjaïa* et un colonel du DRS, ont été tués mercredi soir, aux alentours de 19h à Allaghene, non loin de Tazmalt.

 

Les deux officiers avec un officier de la gendarmerie, blessé quand à lui, étaient sur les lieux après la découverte du refuge des deux terroristes, qui avaient fuit la veille de la localité d’Aftis, distante d’environs 3 km, après un accrochage avec des policiers. Ces derniers avaient réussi, mardi soir, à éliminer deux des quatre terroristes qui étaient à bord d’une Renault Clio.Selon des sources concordantes, les deux terroristes en fuite, traqués par les services de sécurité, s’étaient réfugiés dans un poulailler à Allaghene. C’est là qu’ils se sont accrochés violemment avec les unités d’élite, qui les ont éliminés. Mais au moment ou trois officiers (le commandant du secteur militaire, un colonel du DRS et un officier de la gendarmerie) se sont approchés du corps d’un des terroristes, qui gisait sur le sol, le terroriste qui n’était finalement pas encore mort, s’est fait explosé, tuant sur le coup les deux officiers et blessant grièvement le gendarme, dont l’état de santé est très inquiétant, selon nos sources. EL Watan

LLAh Yarham les deux officiers. El Mouhtarem

Tayeb Louh à propos de la grève à la SNVI: “C’est de la manipulation politique”

louh.jpg“Ce qui se passe à la SNVI est de la manipulation politique, les travailleurs n’ont rien à voir avec ce mouvement de grève”. C’est ce qu’a estimé hier Tayeb Louh, en marge de la cérémonie de signature de convention de recrutement des demandeurs d’emploi entre l’Agence nationale de l’emploi (Anem) et la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), au siège de l’entreprise, à Alger. Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale a ajouté qu’“il y a certaines personnes qui veulent que l’Algérie reste un pays importateur de véhicules. Ce n’est pas normal, après que l’entreprise eut profité d’un redressement et qu’elle est reconnue pour ses engagements”, rapporte Liberté. 

Le PDG de Sonatrach sous contrôle judiciaire (El Watan)

meziane.jpgLe PDG de la Sonatrach, Mohamed Meziane, ses deux enfants, l’ancien patron du Crédit populaire d’Algérie (CPA), son fils et 15 cadres, dont des vice-présidents de la compagnie pétrolière, ont été présentés au tribunal de Sidi M’hamed, mardi en début d’après-midi, après une enquête préliminaire menée par les officiers judiciaires militaires du Département de renseignement et de sécurité (DRS) qui a duré plus de deux semaines. Celle-ci concernerait des malversations dans l’octroi de marchés à deux bureaux d’études et de consulting et d’installation de surveillance dans le cadre de l’activité de transport par canalisation, qui auraient réussi grâce à leurs relations, notamment les enfants du PDG, à avoir un statut de « privilégiés », rapporte El Watan. Lire l’article publié dans notre blog http://ffs1963.unblog.fr/2009/12/29/scandale-a-sonatrach-1600-marches-de-gre-a-gre-depuis-10-ans/ 

Après une audition de plus de 20 heures, le juge d’instruction a pris de lourdes décisions à l’encontre de l’ensemble des mis en cause. Ainsi, il a mis sous mandat de dépôt les deux enfants du PDG de Sonatrach, l’ancien P-DG du CPA, Hachemi Meghaoui, son fils (propriétaire d’un bureau d’études), un entrepreneur privé, deux vice-présidents de la compagnie, Benamar Zenasni (chargé de l’activité transport par canalisation – TRC) et Belkacem Boumedienne (chargé de l’activité Amont – exploration et production).

Le juge a également placé sous contrôle judiciaire 7 cadres dirigeants de la compagnie, dont le président-directeur général Mohamed Meziane et Chawki Rahal, vice-président chargé de l’activité commercialisation. Il s’agit là d’une grande affaire de corruption liée à la passation douteuse de marchés publics au profit de deux bureaux d’études et de consulting et d’une entreprise d’installation d’équipements de sécurité, qui auraient bénéficié d’importants contrats en contrepartie de pots-de-vin grâce aux enfants du PDG de Sonatrach qui auraient joué le rôle d’intermédiaires.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER